Devis assurance VTC

Vous devez souscrire une assurance VTC, mais vous ne savez pas laquelle choisir ? De multiples offres sont aujourd’hui présentes sur le marché. Il peut donc être difficile de s’y retrouver.

Coover met à votre disposition ce guide pour vous aider à faire le meilleur choix !

Une assurance spécifique VTC est-elle obligatoire ?

Le métier de chauffeur VTC (Véhicule de Transport avec Chauffeur) est en plein essor et connaît une réglementation de plus en stricte. Ces chauffeurs sont ainsi chargés de transporter des personnes à titre onéreux. S’agissant d’une profession réglementée à risque (risques routiers), des obligations d’assurance existent.

En tant que chauffeur VTC, vous êtes en réalité soumis à une double obligation d’assurance :

  • votre responsabilité professionnelle doit ainsi être couverte ;
  • votre activité de transport de personnes à titre onéreux doit également être couverte par un contrat d’assurance automobile spécifique.

Ainsi, souscrire une simple assurance auto des particuliers n’est pas suffisant, votre activité étant rémunérée. En effet, le volet covoiturage d’une assurance classique ne suffit pas.

Lors de la demande de votre licence VTC, vous devrez ainsi prouver votre souscription à ces assurances (RC pro + assurance auto VTC) en fournissant une attestation d’assurance.

Assurance RC pro VTC : qu’est ce que c’est ?

L’assurance de responsabilité civile professionnelle (RC pro) couvre tous les dommages corporels, immatériels ou matériels subis par un tiers du fait de l’entreprise et dans le cadre de votre activité normale. Ce tiers peut aussi bien être un client, un collègue ou un fournisseur.

Ainsi, la RC pro VTC vous couvre pour votre activité professionnel de chauffeur, dans les cas où votre véhicule n’est pas en circulation. Voici quelques exemples de dégâts couverts :

  • les dommages matériels : vous détériorez le bagage de votre client ;
  • les dommages corporels : votre client se blesse en descendant de votre véhicule ;
  • ainsi que les dommages immatériels : votre client loupe son avion car vous vous êtes trompé d’adresse ou êtes arrivé en retard.

La souscription à une telle RC pro exploitation est obligatoire pour tout chauffeur VTC depuis la loi Thévenoud du 1er octobre 2014. Ainsi, si vous causez un dommage à un tiers mais que votre véhicule n’est pas en circulation, votre assureur indemnisera la victime. Sans quoi, vous paierez de votre poche.

De plus, pensez à souscrire un contrat qui ne limite pas l’indemnisation des préjudices corporels de vos passagers. Il ne doit ainsi, pas y avoir de limite financière à l’indemnisation des passagers transportés. Là encore, cette garantie est obligatoire.

Vous pourrez également, en option, bénéficier d’indemnités journalières lorsque votre véhicule est indisponible pour cause de sinistre. A titre d’exemple, vous pourrez avoir 75 € par jour si votre véhicule est en répération. Cela limitera ainsi votre perte de revenus.

En cas de non respect à votre obligation, vous encourez une amende de 15 000 €, un an d'emprisonnement, une suspension de permis de conduire de 5 ans ainsi que la saisie de votre véhicule.

Assurance auto VTC : qu’est ce qui est compris ?

En plus de la RC pro exploitation qui vous couvre lorsque votre véhicule n’est pas en circulation, vous devez souscrire une assurance auto VTC également appelée RC circulation. En effet, comme tout conducteur lambda, vous devez être assuré pour les risques routiers (accidents de la route notamment).

Cependant, vous ne pouvez pas vous contenter d’une assurance auto classique (destinée aux particuliers). En effet, votre contrat doit couvrir votre activité professionnelle de transport à titre onéreux.

Ainsi, votre assurance vous couvrira en cas de dommages causés aux tiers par votre véhicule. Cela peut aussi bien être un dommage corporel, matériel ou immatériel.

Même si l’assurance tous risques est fortement recommandée, elle n’est pas obligatoire. En effet, les chauffeurs VTC peuvent parfaitement se contenter d’une assurance auto au tiers.

Dans tous les cas, votre assurance auto VTC doit, comme toute autre assurance auto, contenir :

  • un volet responsabilité civile : qui couvre de manière illimitée les dommages corporels et à hauteur de 1 million d’euros les dommages aux biens.
  • la garantie défense pénal et recours suite à accident (DPRSA) : cette garantie vous permet de bénéficier d’une prise en charge de vos frais de défense ou de recours contre un tiers après un accident de circulation.

Selon vos besoins et votre budget, vous pourrez souscrire des options complémentaires :

  • la garantie du conducteur : qui vous protègera en cas de dommages corporels ;
  • la garantie tous dommages : qui vous indemnisera, même en cas d’accident responsable ;
  • l’assurance bris de glace : qui vous indemnisera en cas de bris de vitre, de pare-brise ou de phare ;
  • la garantie contre le vol.

En raison de votre activité et des risques encourus, même si elle n’est pas obligatoire, nous vous recommandons fortement de souscrire une assurance tous risques.

Comparateur d’assurance VTC : quels tarifs ?

Le coût d’une assurance VTC est extrêmement variable d’un assureur à un autre, et ce même pour des niveaux de couverture identiques. En effet, les assureurs VTC disposent d’une liberté tarifaire totale en la matière. Les prix peuvent ainsi varier du simple au double.

De plus, de nombreux critères peuvent jouer sur les prix :

  • les garanties présentes dans votre contrat ainsi que le niveau des franchises souscrites ;
  • votre profil conducteur (bonus-malus, historique des accidents etc.) ;
  • les caractéristiques de votre voiture (chevaux fiscaux etc.) ;
  • votre région d’exercice.

Voici un tableau récapitulatif des principaux assureurs des chauffeurs VTC :

AssureursCommentairesTarifs
Macif
  • Un contrat modulable
  • Assistance sans franchise kilométrique toujours comprise
  • Garantie valeur à neuf (pour les véhicules de moins d’un an)
A partir de 2 300 € / an
Axa
  • Assistance sans franchise kilométrique toujours comprise
  • Franchise modulable
  • Bonnes prestations d’assistance
A partir de 2 500 € / an
Maaf
  • Indemnités journalières en cas d’immobilisation du véhicule
  • Protection du conducteur renforcée
  • Mais tarifs parfois excessifs
A partir de 3 000 € / an
Allianz
  • Souscription rapide
  • Franchise modulable
  • Un contrat parfaitement adapté aux chauffeurs VTC
A partir de 2 600 € / an
Comparatif assurance VTC : quels prix ?

De manière générale, la RC pro exploitation VTC pourra varier entre 100 et 300 € par an tandis que le coût de votre assurance auto VTC (RC pro circulation) pourra grimper jusqu’à 3 000 € voire au-delà.

Certaines plateformes VTC telles que Uber disposent de partenariats auprès des assureurs. Vous pourrez bénéficier d’une remise si vous y êtes affilié.

Courtier assurance VTC : quels avantages ?

De manière traditionnelle, vous pouvez vous rendre chez un assureur et souscrire un devis sur place ou en ligne quand cela est possible. Cependant, passer par un courtier en assurance VTC vous offre bien des avantages.

Tout d’abord, l’intérêt premier d’un courtier en assurance VTC est de pouvoir comparer les prix. En effet, grâce à un courtier VTC vous pourrez comparer les offres de plusieurs assureurs. Les contrats sont alors mis en concurrence et vous pourrez librement opter pour le meilleur rapport garanties / prix. D’autant plus que les courtiers négocient souvent les contrats en amont et bénéficient ainsi de meilleurs tarifs.

Ensuite, souscrire votre assurance VTC auprès d’un courtier vous fera gagner du temps. En effet, vous n’aurez pas besoin d’effectuer des démarches chronophages auprès de plusieurs assureurs. Vous pourrez accéder en un instant à de multiples offres, toutes adaptées à votre profil.

Vous pouvez même passer par un courtier en ligne. Vous n’aurez alors qu’un seul formulaire à remplir et pourrez, de chez vous, comparer les offres et souscrire votre assurance VTC en ligne. En cas de besoin, vous pourrez être conseillé par un expert.

En résumé, passer par un courtier vous fera gagner du temps et de l’argent.

Comment faire un devis d’assurance VTC en ligne ?

Pour faire un devis VTC en ligne, rien de plus simple ! En moins de 5 minutes, vous aurez accès aux offres des partenaires de Coover.

Voici les 3 étapes afin d’obtenir un devis d’assurance VTC en ligne :

  • tout d’abord, vous remplissez votre profil conducteur (bonus-malus, âge, etc.) ;
  • ensuite, vous remplissez les caractéristiques de votre véhicule (date de mise en circulation, plaque d’immatriculation) ;
  • enfin, vous déterminez votre besoin et votre niveau de couverture souhaité.

Vous pourrez ainsi, en remplissant un simple formulaire, comparer directement les offres de nos assureurs partenaires et ainsi accéder aux meilleurs contrats !

Nos 4 conseils pour choisir son assurance pour VTC

Afin de choisir la meilleure assurance VTC et pas chère, voici quelques conseils :

  • Privilégiez les contrats offrant un bon niveau de couverture. Votre véhicule est votre principal outil de travail. Souscrire une assurance auto au tiers, même si cela est possible, n’est pas forcément la meilleure solution. En cas d’accident, vous serez moins bien couvert et votre activité professionnelle pourra être en danger. A l’inverse, un contrat onéreux n’est pas forcément synonyme de qualité.
  • Faites attention aux franchises. Une assurance VTC pas chère peut cacher des franchises importantes. A contrario, une assurance VTC peut être excessive si elle ne prévoit aucune franchise. Nous vous conseillons alors de moduler vos franchises. Cela vous permettra de faire baisser le coût de votre contrat tout en ayant une bonne couverture ;
  • Comparer les offres ! Les assureurs sont totalement libre et les prix des contrats peuvent varier du simple au double. En comparant les offres auprès d’un courtier en assurance VTC, vous aurez ainsi plus de choix et pourrez choisir le meilleur rapport garanties / prix ;
  • Pensez à vérifier que votre contrat couvre à la fois votre RC pro exploitation (pour les dommages en dehors de la circulation) et votre RC pro circulation (l’équivalent de votre assurance auto pour les dommages en circulation). Ces deux volets sont en effet obligatoires pour pouvoir obtenir votre licence VTC.

Tous nos articles sur l’assurance VTC

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 3


Un expert vous répondra