Assurance flotte auto et Covid-19 : 145 millions d'euros économisés par les assureurs

La crise sanitaire a mis à la France à l'arrêt pendant près de trois mois et les flottes automobiles des entreprises ont donc été très peu mises à contribution pendant cette période.

La sinistralité des portefeuilles de flotte automobile s'est vue considérablement réduite avec à la clé des économie substantielles pour les assureurs.

Nous avons interrogé nos assureurs partenaires et modélisé ce phénomène par région. Nous estimons qu'au niveau national, 145 millions d'euros ont été économisés par les assureurs sur le produit de flottes automobiles. Découvrez ces chiffres sur notre carte interactive.

France entière

Montant des cotisations annuelle d'assurance flotte auto :

2,25 milliards d'€

Economies réalisées pendant le confinement :

145,2 millions d'€

Le marché de l'assurance flotte auto en France

La flotte automobile correspond à l'ensemble de véhicules que possède une entreprise. Pour simplifier la gestion des assurances, les assureurs ont construit des assurances flotte automobile qui permettent de couvrir plusieurs véhicules sous le même contrat. Les assureurs imposent généralement au moins 4 véhicules pour constituer un contrat flotte.

Le marché français de l'assurance flotte auto est chiffré à 2,2 milliards (source 2018 Fédération Française de l'Assurance). Il concerne 4,1 millions de véhicules.

Ces véhicules sont soit propriété de l'entreprise, via un achat comptant ou via un achat à crédit, soit loués via un crédit bail ou une location longue durée.

Des cotisations d'assurance en constante augmentation

La prime d'assurance auto moyenne par véhicule assuré dans un contrat de flotte auto est de 550€ par an. Elle représente près de 9% du coût total de la flotte auto, il s'agit donc d'un poste important pour les entreprises.

Depuis 3 ans, les primes d'assurances auto augmentent chaque année et la hausse est toujours plus marquée sur les flottes auto.

CatégorieAugmentation prime 2018Augmentation prime 2019Augmentation prime 2020
Assurance auto (y compris flotte)2,5%*3%*1,5%*
Assurance flotte auto5%4,5%2,5%
* Source : Cabinets Addactis et Facts & Figures

D'après une étude de la Fédération Française de l'Assurance, le ratio de sinistralité des flottes est de 86% contre 71% pour l'ensemble du marche de l'assurance auto. En effet, la sinistralité automobile a explosé ces dernières années et est même devenue la principale cause d'accident du travail.

Les assureurs augmentent donc chaque année leurs primes pour préserver leur rentabilité.

Des économies de 145 millions pour les assureurs de flotte auto

Une des conséquences du confinement a été forte baisse de la sinistralité automobile durant la période de mi mars à fin mai. Les français ont moins roulé, causant donc peu d'accidents et les vols et actes de vandalisme ont été plus rares puisque leurs propriétaires étaient chez eux et pouvaient donc surveiller leurs véhicules.

Le cabinet Adactis estime que les assureurs auto ont économisé 1,5 milliards d'euros pendant le confinement. De son côté, UFC Que Choisir considère que ce sont 2,2 milliards d'euros que les assureurs devraient rendre aux français.

D'après les chiffres communiqués par nos partenaires gestionnaires et l'étude que nous avons réalisée, l'économie des assureurs sur le marché des flottes auto est de 145 millions d'euros.

En effet, la grande majorité des flottes auto sont restées immobilisées ou ont été très peu sollicitées en raison des mesures de télétravail mises en place et du quasi-arrêt d'une partie de l'activité économique.

Il ressort également de l'étude que dans les régions où le confinement a été le mieux respecté, la baisse de la sinistralité a été d'autant plus importante.

Des mesures limitées par les assureurs

Certains professionnels ont toutefois réussi à obtenir gain de cause auprès de leurs sociétés d'assurance.

Voici des exemples des solutions mises en places :

  • Un report des cotisations étalé sur plusieurs mois ;
  • Une minoration des cotisations pendant la période du confinement ;
  • Un mois de cotisations offert (par exemple, le groupe SMA pour les flottes de moins de 40 véhicules).

Ces mesures sont restées toutefois très marginales et on est en droit de se demander si les assureurs ne pourraient pas faire preuve de plus de solidarité nationale en contribuant davantage aux fonds de solidarité ou en remboursant intégralement les primes de tous leurs assurés sur cette période.

Méthodologie

Cette étude a été réalisée grâce à 9 de nos partenaires gestionnaires qui nous ont fourni leurs données de sinistralité par région pendant la période allant du 15 mars au 31 mai. En rapprochant ces chiffres avec la taille de leur portefeuille, et les coûts moyens par sinistre nous avons pu établir les pourcentages de diminution de sinistralité et les économies globales réalisées par région.

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 9


Un expert vous répondra