Assurance professionnelle : 8% d’augmentation des primes en 2023

Inflation, situation économique instable et crise climatique vont conduire en 2023 à une augmentation significative des primes d'assurance pour les professionnels et les entreprises.

Coover a consulté les données disponibles et croisé ces données avec celles fournies par 14 de ses partenaires. Il en ressort que les primes d'assurances vont augmenter de 8% pour les professionnels et les entreprises en 2023.

Un phénomène constaté sur l’ensemble des assurances professionnelles

Voici les augmentations moyennes estimées pour 2023 des primes pour les professionnels par produit d'assurance : 

AssuranceAugmentation moyenne en 2023
Assurance automobile pro (y compris flotte)+4%
Assurance collective (mutuelle & prévoyance)+4,5%
Mutuelle professionnelle+4,5%
Prévoyance professionnelle+5%
Assurance Responsabilité Civile professionnelle+13%
Garantie décennale+7%
Assurance cyber et fraude+10%
Assurance RC des dirigeants+6%
Assurance multirisque (y compris pertes d'exploitation)+8%
Moyenne*+8%
Augmentation primes d'assurances 2023

* Méthodologie détaillée à la fin de l'étude

Des augmentations importantes sur l’assurance dommage et mesurées sur les assurances de personne

L’étude des chiffres démontre que les assurances dommages (responsabilité civile professionnelle, cyber, auto et multirisque professionnelle) sont nettement plus concernées par les augmentations que les assurances de personnes

Les assurances dommages sont en effet plus sensibles au contexte économique et aux crises climatiques.  La situation économique (et son impact sur le prix des matières premières) et la crise climatique pèsent lourdement sur les bilans des assureurs qui compensent par des hausses tarifaires sur ces produits. 

En plus de 2022, annus horribilis avec 5,2 milliards d’euros de sinistres comptabilisés pour la période janvier-août contre 3,5 milliards d’euros par an en moyenne depuis 2017, le rapport « Impact du changement climatique sur l’assurance à l’horizon 2050 » produit par la FFA prévoit d'ici 2050 un doublement du prix de ces sinistres climatiques par rapport aux 30 dernières années.

L'assurance auto pro est quant à elle directement impactée par l’indice SRA (indice des pièces détachées) qui bondit de 8,3% cette année et qui est directement répercuté sur les primes. L'ouverture récente du marché de la revente des pièces détachées n'a semble t-il pas encore l'effet escompté.

En plus de l'augmentation des cotisations des mutuelles, la revalorisation du PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale) va aussi conduire à renchérir les frais de santé.

Un bouclier assurantiel inapplicable pour les professionnels

Le ministère de l'économie et des finances est parvenu à faire adopter aux assureurs français un pack anti-inflation. Cet accord oblige ces derniers à limiter l'augmentation de la prime moyenne des assurances auto et habitation en deçà de l'inflation en 2022 et 2023.

Ce "bouclier assurantiel" ne concerne cependant que les particuliers et cette protection échappe donc aux professionnels et aux entreprises. Tout comme avec le bouclier énergétique, les professionnels sont de nouveau les grands perdants des mesures gouvernementales.

Pire encore, les professionnels du secteur estiment que pour compenser l'effet du bouclier assurantiel, les assureurs vont prévoir des nouvelles augmentations tarifaires sur les contrats professionnels.

C'est pour les auto-entrepreneurs dont seulement 10% gagne plus de 26 000 euros par an que ces augmentations pèsent le plus. Le poids des assurances a en effet un impact conséquent leur budget.

Pourquoi les assurances augmentent-elles en 2023 ?

Voici les raisons invoquées par les assureurs pour justifier les augmentations des primes en 2023 :

  • la crise inflationniste
  • la guerre en Ukraine
  • le contexte géopolitique incertain des grandes nations
  • une augmentation des catastrophes naturelles et de manière générale une dégradation de la sinistralité avec des provisions techniques insuffisantes
  • l'impact de la crise du COVID 19 qui se fait toujours ressentir

L'augmentation des prix d'assurances est plus importante pour des contrats en cours. Sur de nombreux produits les assureurs maintiennent des prix d'appels intéressants mais appliquent les augmentations sur les polices existantes.

1612363016948

Pierre Fruchard, expert en assurances et cofondateur de Coover

“Nombreux de nos clients ont été désagréablement surpris lors du renouvellement de leurs contrats des hausses tarifaires subies qui viennent s'ajouter à un climat inflationniste difficile pour tous. En tant que courtier, c'est toujours un élément difficile à expliquer surtout pour des professionnels qui payent déjà une prime élevée, qui n'ont pas déclaré de sinistre et qui subissent un contexte compliqué. Nous espérons vivement que 2023 restera un exception et que 2024 marquera une stabilisation des primes d'assurances. "

Méthodologie

Étude réalisée auprès de 14 partenaires Coover entre septembre et octobre 2022 et croisées avec les données publiques disponibles. La moyenne des augmentations tarifaires a été obtenue en pondérant la prime moyenne de chacun des contrats d’assurance professionnelle. 

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 1


Un expert vous répondra