Quels frais pour l’assurance vie ?

De nombreux frais peuvent être ponctionnés sur une assurance-vie. Lorsque l'on choisit son contrat, il est donc primordial de les prendre en compte : des frais trop élevés viendraient largement saper la rentabilité du contrat. Heureusement, certaines banques se démarquent en matière de frais sur leurs assurances-vie. Quels sont les types de frais en assurance-vie ? Peut-on les négocier ou les éviter ? Comment trouver l'assurance-vie la moins chère ? Voyons cela ensemble !

Quels sont les types de frais en l’assurance-vie ?

L'assurance-vie est soumise à plusieurs types de frais. Ces derniers peuvent être ponctionnés lors de certaines opérations, ou dépendre de la constitution de l'épargne (des supports détenus). D'autres sont prélevés tous les ans.

On compte au moins 5 grands types de frais en assurance-vie :

  • Les frais d'entrée et les frais sur versement : l'assureur ou la banque facture le versement (initial, ponctuel ou programmé) fait sur le contrat,
  • Les frais de gestion annuels sur l'assurance-vie, qui dépendent des supports détenus sur le contrat (fonds euro et / ou unités de compte),
  • Les frais d'arbitrage, ponctionnés quand l'épargnant acquiert de nouveaux titres (OPCVM, FCP...),
  • Les frais sur un mode ou une option de gestion : facturés si le titulaire du contrat souhaite confier la gestion de ses actifs.
  • Les frais propres à certains supports, prélevés si le titulaire du contrat souhaite acquérir des actifs spécifiques (des SCPI par exemple).

Chaque établissement définit librement ses frais. Cela explique les différences importantes que l'on constate d'un contrat à l'autre.

Chose importante à savoir : il existe en fait deux types de contrat d'assurance-vie. Sur le marché, on trouve des assurances-vie "monosupport" qui ne donnent accès qu'au fonds euro, et des assurances-vie "multisupport", qui vous permettent de ventiler votre épargne entre fonds euro et unités de compte (investissements sur les marchés financier, immobilier...). Les premières sont soumises à moins de frais (et sont donc moins chères) que les deuxièmes.

Type de fraisAssurance-vie monosupportAssurance-vie multisupport
Frais sur versementOuiOui
Frais de gestion annuels0,50 à 0,70 %
en moyenne
Souvent plus de 0,80 %
Frais d'arbitrageNon0,5 % en moyenne
Frais sur le mode de gestionNon0,10 % en moyenne
Frais sur supports spécifiquesNonVariables
Les frais en assurance-vie mono ou multisupport

Frais en assurance-vie : peut-on les éviter ?

Les frais rémunèrent l'établissement auprès duquel est ouvert le contrat d'assurance-vie. Il est donc difficile d'y échapper. Voici quand même quelques conseils :

  • Comparez ! Des frais élevés impacteront largement la rentabilité nette de votre contrat d'assurance-vie, alors faites un comparatif sérieux avant d'en ouvrir un. Prenez bien en compte tous les types de frais.
  • Ouvrez votre assurance-vie auprès d'une banque en ligne. Ces dernières sont moins gourmandes en matière de frais d'assurance-vie : frais de gestion plus bas, aucun frais sur versement, frais d'arbitrage offerts...
  • Négociez ! Certains arguments peuvent jouer en votre faveur : versement important, sélection d'un mode de gestion, investissement sur certains supports...

Les banques et assureurs affichent leur niveau de frais dans leurs brochures tarifaires disponibles en ligne. 

Au vu du nombre d’acteurs proposant des contrats d’assurance-vie, il est bien plus efficace d’utiliser un comparateur d'assurances-vie en ligne

Qu’est-ce que les frais sur versement en assurance-vie ?

Les frais sur versement en assurance-vie peuvent avoir des noms différents selon les établissements : droits d’entrée en assurance-vie, frais d'entrée… Peu importe la terminologie, il est primordial d'en prendre connaissance avant d'ouvrir son contrat.

Lorsque des frais sont facturés (ce qui n’est pas systématiquement le cas), ils sont en général proportionnels au montant versé sur le contrat. En moyenne, ils sont compris entre 0 et 4 / 5 %. Ils peuvent aussi être dégressifs selon la somme placée. La plupart des contrats d'assurance vie en ligne n’en facturent pas

Si les frais d’entrée sont par exemple de 3 % et que vous souhaitez verser 100 euros sur votre contrat, la valorisation de ce dernier ne sera que de 97 euros. 

Notons que certains supports disponibles en contrat multisupport sont soumis à des frais spécifiques. Cela peut être le cas lorsque vous faites l'acquisition de certains OPCVM, FCP ou des parts de SCPI.

Voici un exemple des frais d’entrée facturés par divers établissements en ligne / en agence : 

ÉtablissementFrais sur versement
Frais d'entrée en assurance-vie Crédit AgricoleMinimum 2 % selon les contrats
Frais d'entrée en assurance-vie Boursorama0 %
Frais d'entrée en assurance-vie Ing0 %
Frais d'entrée en assurance-vie Fortuneo 0 %
Les frais en assurance-vie : exemples de banques

Certains contrats ne sont accessibles qu'en payant des "frais d'adhésion" (les assurances-vie d'associations d'épargnants notamment). Ils sont en général de quelques dizaines d'euros et ne sont payés qu'une fois, à l'ouverture.

Quels sont les frais de gestion en assurance-vie ? 

L’assurance-vie est soumise à des frais de gestion, lesquels sont récurrents et facturés à l'année (ou par trimestre, semestre...). Le calcul précis des frais de gestion en assurance-vie dépend de l’établissement qui édite le contrat. Ils sont en tout cas proportionnels aux montant placés sur le contrat.

Ces frais impactent directement la rentabilité annuelle du contrat. Si les frais de gestion sont par exemple de 1 % et que le fonds ne "rapporte" que 1,5 %, le rendement net final ne sera que de 0,5 %. C’est la raison pour laquelle les taux de rendement avancés par les assureurs sont, pour des raisons de transparence, souvent exprimés nets de frais de gestion

Les frais de gestion dépendent du type de contrat d'assurance-vie : 

  • Ils sont en général plus faibles sur un contrat monosupport (ou sur la poche en euros d’un contrat multisupport), 
  • Ils sont souvent plus élevés sur un contrat multisupport, d’autant que certains supports sont soumis à des frais spécifiques. 
Type de contrat / de supportFrais de gestion moyens
Contrat monosupport / fonds en euros0,5 à 0,7 %
Contrat multisupport / Unités de compteSouvent 0,75 / 0,85 %
(idéalement moins de 1 %)
Les frais de gestion moyens en assurance vie

Si vous optez pour un mode de gestion (gestion déléguée), comptez environ 0,10 à 0,20 % de frais supplémentaires (en plus des frais de gestion applicables aux unités de compte).

L'assurance-vie étant un placement à horizon long terme, l'impact des frais de gestion est majeur. Il est donc préférable, à choisir, d'opter pour un contrat avec des frais sur versement un peu élevés mais des frais de gestion faibles (plutôt que l'inverse).

À combien s’élève les frais d’arbitrage en assurance-vie ?

Les frais d’arbitrage concernent les contrats multi-supports. Lorsque vous vendez des actifs et en achetez d’autres (des fonds en actions par exemple), vous réalisez un « arbitrage ». Cet ordre d'achat ou de vente peut être facturé. Là encore, les frais de vente / d’acquisition en assurance-vie sont très variables d’un contrat à l’autre.

Les frais d’arbitrage sont rarement fixes. Ils sont le plus souvent proportionnels aux montants arbitrés : rarement plus de 1%. Idéalement, ils ne dépasseront pas 0,5 %. Plus rarement, ils peuvent être forfaitaires : par exemple, 15 euros par arbitrage. Certaines banques "offrent" quelques arbitrages gratuits par an.

La plupart des banques en ligne (comme BforBank ou Boursorama Banque) proposent des assurances-vie sans frais d’arbitrage. Le titulaire du contrat les fait alors librement et gratuitement en ligne. Si vous comptez gérer votre contrat vous-même, préférez les banques digitales !

Si l’assuré a souscrit à des options ou modes de gestion, les arbitrages opérés par l’assureur déclencheront aussi des frais. Si une option de sécurisation des plus-values a par exemple été souscrite, des frais d'arbitrage pourront être appliqués à chaque fois que les plus-values des UC rejoindront le fonds euro.

Y a-t-il des frais de rachat en assurance-vie ? 

Rares sont les assureurs / banques à ponctionner des frais de sortie lors d’un rachat partiel ou total sur l’assurance-vieVous pourrez donc retirer librement tout ou partie de votre capital sans supporter de frais supplémentaires.

Dans la majorité des cas, le retrait sera donc « simplement » minoré par la fiscalité applicable, selon l’option fiscale choisie par l’assuré.  

5 choses à savoir sur les frais en assurance-vie 

L’assurance-vie est une excellente enveloppe d’épargne, d’autant plus lorsque l’établissement auprès duquel elle est souscrite est peu gourmand en termes de frais. Voici cinq petites choses à garder en tête pour ce qui est des frais :

  1. En assurance-vie, les frais sont très variables d’un contrat / d’un établissement à l’autre. Il est essentiel de comparer TOUS les frais avant d'ouvrir un nouveau contrat !
  2. Il n’existe pas (encore ?) de contrat d’assurance-vie 100% sans frais. Que le contrat soit mono ou multisupport, des frais minimaux (au moins de gestion) seront facturés. 
  3. Les banques en ligne (les « pure players ») sont moins gourmandes en matière de frais sur l'assurance-vie
  4. Les types de frais et leur montant dépendent du type de contrat d’assurance-vie choisi (mono ou multisupport) et des éventuelles options de gestion mises en place. 
  5. Pour trouver le contrat d’assurance-vie le « moins cher », il est nécessaire de comparer les différents contrats sur le marché. D’autres critères que les seuls frais devront toutefois être étudiés (rendement passé, supports disponibles, outils en ligne…).  

FAQ

Comment calculer les frais de gestion en assurance-vie ?

Les frais de gestion en assurance-vie dépendent des supports détenus. Ils sont indiqués par les banques et assureurs sur leur site. Le relevé annuel permet de connaître le montant retenu dans l’année. 

Quels sont les frais pour ouvrir une assurance-vie ?

Les frais de versement dépendent de l’établissement choisi. Ils oscillent entre 0 et 5 %. Il n'y a généralement pas de frais pour les contrats d'assurance-vie en ligne. Des frais d'adhésion peuvent aussi être prélevés, mais ils sont plus rares.

Comment souscrire à l'assurance-vie la moins chère ?

Pour trouver l'assurance-vie la moins chère, il n'y a pas de secret : vous devrez comparer un maximum de contrats. Pour cela, pensez à notre comparateur d'assurances-vie en ligne !

Notez cet article

Note moyenne 4.3 / 5. Votes : 3


Un expert vous répondra