Assurance-vie sans frais : est-ce que ça existe ?

La rémunération de l’assurance-vie, monosupport comme multisupports, varie largement d’un contrat à l’autre. Il en est de même au niveau des frais. Chaque établissement détermine les frais qu’il facture et à quelle hauteur avec parfois des différences de taille.

Reste à savoir s’il est possible de dénicher un contrat d’assurance-vie sans frais. Voyons cela ensemble. 

Peut-on trouver une assurance-vie sans frais d’entrée et de gestion ? 

L’assurance-vie peut être soumise à plusieurs types de frais. Les établissements comme les banques ou compagnies d’assurance sont libres de poser leur propre grille tarifaire. 

Les principaux types de frais que l’on retrouve en assurance-vie sont les suivants : 

  • Les frais d’entrée ou de versement, 
  • Les frais de gestion, 
  • Les frais d’arbitrage, 
  • Les frais inhérents aux modes et options de gestion, 
  • Les frais spécifiques à certains supports (on parle d’unités de compte), 
  • Les frais de sortie (qui restent rares), voire les pénalités pour sortie anticipée (pour certains supports seulement). 

Mais alors, est-il possible de trouver une assurance-vie, par exemple, sans frais de gestion ? Oui et non. L’on note de grandes différences en la matière entre les contrats : il sera par exemple possible de trouver une assurance-vie en euros ou monosupport sans frais d’entrée, mais des frais de gestion seront toujours facturés.   

Inutile donc de chercher un contrat d’assurance-vie 100 % sans frais. Dans la mesure où les établissements se rémunèrent grâce à ces derniers, il y aura au moins toujours des frais de gestion. 

La loi Pacte de 2019 améliore l’information des assurés : les assureurs ou autres banques ont désormais l’obligation de préciser le niveau annuel de frais facturés via les relevés périodiques. 

Comment comparer des contrats d’assurance-vie sans frais ? 

Lorsque l’on compare des contrats d’assurance-vie, il est important de prendre la question des frais en compte, d’autant qu’ils sont parfois « opaques » (les établissements communiquent par exemple le rendement de leur fonds euro net de frais) et minorent le rendement du contrat dans une plus ou moins grande mesure

Si vous optez pour une assurance-vie monosupport à 100 % en fonds euro, la question des frais est primordiale, car la rémunération de base est en général assez faible (entre 1 et 3 % selon les contrats en moyenne). Des frais élevés viendraient trop sabrer cette rentabilité. 

L’objectif est alors de comparer un maximum d’offres, et de ne pas se contenter de celles de votre banque ou assureur. Pour cela, pensez aux courtiers en ligne comme Coover ! 

Bien sûr, il reste possible de faire votre recherche « manuellement » en passant en revue un maximum de contrats en les comparant en ligne. Les établissements commercialisant leurs contrats se doivent d’afficher les frais sur leur site. 

D’autres critères seront évidemment à prendre en compte, comme le rendement passé des différents supports, les unités de compte disponibles, les modes et options de gestion proposés… 

Quels sont les contrats d’assurance-vie sans frais d’entrée en 2020 ? 

Il est tout à fait possible de souscrire à une assurance-vie sans frais de versement / assurance-vie sans frais d’entrée (il s’agit de la même chose). 

Pour cela, vous aurez intérêt à vous détourner des banques à guichet traditionnelles, qui facturent très souvent des frais sur versement, allant parfois jusqu’à 5 % du montant que vous souhaitez apporter. 

Les frais d’entrée sont le plus souvent proportionnels à l’apport. Ils peuvent être dégressifs selon le montant à investir en assurance-vie. 

La meilleure solution est donc de rechercher une assurance-vie en ligne sans frais. Les banques 100 % en ligne ne facturent (pour la majorité) pas de frais d’entrée ou de dossier, que ce soit pour le premier versement à l’ouverture du contrat ou pour les suivants. 

ÉtablissementFrais sur versement en assurance-vie
ING0 %
B for Bank0 %
Boursorama0 %
Contrats d'assurance vie sans frais sur versement

Attention toutefois : il est possible qu’un montant minimal soit requis pour l’ouverture du contrat. Il est par exemple de 300 euros chez Boursorama Banque. 

Sachez enfin que les frais de manière générale et surtout les frais sur versement son négociables, notamment lorsque vous faites un apport « important ». 

Quelle est la meilleure assurance-vie en euros sans frais ? 

Une assurance-vie investie à 100 % en fonds euro (un contrat monosupport) sera soumise à 2 types de frais principaux : 

  • Les frais sur versement (en général inexistants si le contrat est ouvert auprès d’une banque en ligne), 
  • Les frais de gestion annuels et proportionnels à la valorisation du contrat. 

Sur ce type de contrat d’assurance-vie, il n’y a pas de frais d’arbitrage, de frais de mandat ou encore de frais propres à des supports spécifiques. 

Le niveau des frais de gestion est alors un élément clé au moment de la comparaison des offres, car des frais élevés minoreront trop le rendement déjà moyen du fonds euro. Les frais de gestion oscillent en moyenne entre 0,5 et 1 %, selon les contrats et le type d’établissement. Les banques à guichet sont souvent gourmandes sur ce plan. 

Idéalement, l’objectif sera de dénicher un contrat facturant 0,5 voire 0,6 % de frais de gestion annuels au maximum. Ici encore, l’offre des banques en ligne est souvent plus compétitive.

ÉtablissementFrais de gestion annuels
ING0,75 % pour le fonds euro
B for Bank0.6 ou 0.7 % selon les contrats pour le fonds euro
Fortuneo0,6 % 
Comparatif frais des contrats d'assurance vie en euros

Bien entendu, le niveau des frais de gestion doit être mis en rapport avec le taux de rendement (brut) du fonds euro de l’établissement sondé.  

L’assurance-vie multisupports sans frais : c’est possible ? 

L’assurance-vie multisupports vous permet de ventiler votre épargne entre le fonds euro et d’autres supports de type FCP, OPCVM (les unités de compte)… La répartition exacte dépend entre autres de votre profil, de vos objectifs, de votre horizon d’investissement… 

Ce type de contrat, en principe plus rémunérateur, est aussi soumis à plus de frais. Ces derniers sont : 

  • Plus nombreux, 
  • Souvent plus élevés. 

Comparer un maximum d’offres d'assurance vie sera encore plus essentiel que pour un contrat monosupport. 

Au delà des frais sur versement (ici aussi offerts, en général, par les banques en ligne), veillez à bien regarder : 

  • Les frais de gestion, souvent un peu supérieurs pour les unités de compte que ceux qui seraient facturés pour un fonds euro (de l’ordre de 0,1 à 0,2 % en plus en moyenne), 
  • Les frais d’arbitrage, qui peuvent aussi être offerts, notamment par les banques en ligne, si vous optez pour la gestion libre (vous faites vos arbitrages vous-même en ligne), en sachant que certains établissement n’offrent que quelques arbitrages gratuits par an, 
  • Les frais facturés selon l’éventuel mode de gestion choisi (afin de rémunérer la société de gestion qui pilote votre contrat). Ces derniers peuvent aller, pour une gestion sous mandat, jusqu’à 1 %. 

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 1


Un expert vous répondra