Que choisir entre Prefon ou PER pour sa retraite ?

Le PER est la « nouvelle » solution pour préparer sa retraite, laquelle remplace ainsi les anciens plans retraite, tant individuels que collectifs. Qu’en est-il pour les fonctionnaires, qui jusqu’à récemment avaient accès au Préfon ? Peuvent-ils souscrire à un PER ? S’agit-il de la même chose ? Voyons tout cela ensemble. 

Peut-on toujours ouvrir un PERP en 2021 ?

Le PERP (Plan d’épargne retraite populaire) est un plan « individuel » qui permet de préparer sa retraite pendant sa période d’activité. En l’alimentant à son rythme, le titulaire du plan s’assure qu’il percevra, à son départ, une rente viagère (et éventuellement une fraction en capital). Le PERP peut être souscrit par tout salarié, demandeur d’emploi… 

Le PERP est avantageux sur le plan fiscal puisqu’il permet de déduire chaque année, jusqu’à une certaine limite, les cotisations versées de ses revenus imposables. Inconvénient toutefois : les sommes sont « bloquées » jusqu’à la retraite, hors les cas de déblocage anticipé (qui sont restrictifs et limités). 

Depuis la loi Pacte du 22 mai 2019, venue réformer l’épargne retraite, il n’est toutefois plus possible de faire une nouvelle ouverture de PERP. Les salariés (et autres) n’ont plus désormais qu’une seule alternative : le « PER », ou « Plan épargne retraite ». 

Le PER remplace tous les « anciens » plans retraite individuels et collectifs, et donc pas seulement le PERP. 

L’objectif du législateur a été, avec cette loi, de simplifier les choses en préférant, à la superposition de plusieurs solutions retraite (PERP, PERCO…), un plan unique. Celui-ci est donc divisé en plusieurs compartiments, afin de recueillir les différents types de versements : ceux qui sont volontaires, ceux versés par l’employeur… 

Peut-on toujours ouvrir un Préfon en 2021 ?

Le Préfon-retraite est l’équivalent du PERP pour les fonctionnaires. Il s’adresse donc aux agents de l’Etat, des Collectivités Territoriales et de la Fonction Publique hospitalière. 

En deux mots, il s’agit d’un système de retraite complémentaire à points. En cotisant, on acquiert des points qui sont ensuite convertis en rente au départ en retraite. 

Là encore, il n’est, en 2021, plus possible d’ouvrir un PER-Préfon dans son « ancienne version »

Bien sûr, les fonctionnaires disposent toujours d’un produit spécifique pour préparer leur retraite : le PER-Préfon ! Concrètement, l’ancien Préfon « devient » tout simplement un Plan épargne retraite, c’est-à-dire qu’il répond aux mêmes règles qu’un PER individuel classique. 

Le PER-Préfon repose toutefois toujours sur un système à points. Les conditions de déblocage anticipé, de sortie à la retraite ou encore de déduction fiscale sont toutefois identiques à celles de tout autre PER.  

Faut-il opter pour un PER-Préfon ? 

Nous l’avons vu, la question « Préfon ou PERP » n’a plus lieu d’être. Aujourd’hui, seul le PER (et sa version PER-Préfon pour les fonctionnaires) est disponible auprès des établissements qui le commercialisent. Reste à savoir s’il est judicieux d’opter pour ce plan pour préparer sa retraite plutôt que de, par exemple, capitaliser progressivement sur un produit d’épargne. 

Selon nous, le PER-Préfon est un excellent outil pour préparer sa retraite, quel que soit son âge, et ce pour de nombreuses plusieurs raisons. Voici les principales

  • Le PER est souple : vous l’alimentez à votre rythme, selon votre capacité d’épargne (à partir de 19 euros par mois). Vous choisissez votre mode de versement et leur régularité. Des versements complémentaires sont aussi possibles à tout moment. 
  • La sortie est possible en capital, en rente ou en combinant rente et capital (entre 55 et 70 ans). 
  • Le montant de la rente est connu à l’avance, puisqu’il dépend des sommes versées (et donc des points acquis). Il ne peut être revalorisé qu’à la hausse.
  • Les sommes versées sont déductibles (dans une certaine limite annuelle) des revenus imposables. Cela permet donc de réduire son impôt pendant sa période d’activité. 
  • La gestion pilotée est généralisée : le capital versé sur votre contrat est investi et géré, notamment, en fonction de votre âge. Il n’y a pas de risques en capital. 
  • Les cas de déblocage anticipé sont plus nombreux qu’avec les anciens plans : désormais il est aussi possible de sortir par anticipation (avant la retraite) en cas d’achat de la résidence principale. 
  • La souscription est rapide et simple, en ligne, sur le site de Préfon. 

Pour préparer sa retraite, l’une des principales alternatives au Préfon est l’assurance-vie. Opter pour l’un ou l’autre dépend de vos objectifs, de votre horizon de placement ou encore de votre situation (âge, niveau de revenus…). 

Préfon retraite ou PERP : peut-on conserver ces « anciens » plans ?

Nous l’avons dit, il n’est plus possible d’ouvrir un « ancien » Préfon ou un PERP en 2021. 

Toutefois, il est possible de conserver un plan déjà ouvert. Celui-ci continue en fait dans les mêmes conditions. Vous pouvez donc toujours, notamment, alimenter votre Plan épargne retraite populaire

Sachez aussi qu’il est possible de transférer un ancien plan vers un nouveau PER, afin de profiter des avantages de ce dernier (simplicité d’un plan unique, modes de sortie…). 

À notre avis, il est souvent préférable de transférer son PERP ou Préfon vers un PER / PER-Préfon, notamment pour bénéficier du droit à la sortie en capital à la retraite. Le mieux est de simuler votre situation avec notre outil de simulation de déduction fiscale PER.

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 1


Un expert vous répondra