Simulation Préfon

Vous cotisez donc cotis_mensuelle € par mois et cotis_annuelle € par an

Montant de la rente viagère (mensuelle) : rente_1|number_format

De quoi dépend le calcul de la retraite Préfon ?

Depuis la loi Pacte, le Préfon-retraite répond aux mêmes règles qu’un Plan Épargne Retraite individuel « classique ». Il permet au fonctionnaire de sortir, au départ en retraite, en rente viagère et / ou en capital. 

Le PER-Préfon est un système de retraite complémentaire à points. L’épargnant alimente le plan pendant sa période d’activité : les cotisations versées sont transformées en points. Au départ en retraite, les points accumulés sont convertis en rente (si c’est cette option qui est retenue). 

La valeur du point est au 1er janvier 2021 de 1,8154 €. 

La rente est dans une certaine mesure connue à l’avance, en fonction des cotisations versées. Elle ne peut pas « baisser », et ne peut donc qu’être revalorisée à la hausse. L’épargnant alimente le plan librement en choisissant le niveau de versement (de 19 à 1900 euros par mois) et leur régularité. Des frais sont tout de même ponctionnés lors de la transformation en points (3,9 % de frais sur les cotisations + frais de gestion financière).

Ensuite, la rente dépendra aussi de l’âge de départ en retraite. L’âge pivot est celui de 60 ans : la rente sera minorée en cas de départ avant, majorée en cas de départ après. 

Comment calculer soi-même sa retraite Préfon ?

Voyons maintenant comment faire une simulation d’épargne retraite Préfon vous-même. Sachez qu’il est possible de sortir : 

  • En capital à 100 % ;
  • En rente à 100 % ;
  • En rente et capital (25 / 75 % , 50 / 50 % ou 75 / 25 %). 

La rente est une rente viagère, versée de la liquidation du plan jusqu’au décès. Globalement, son montant se calcule en multipliant le nombre de points acquis par leur « valeur de service »

La valeur de service du point est de 0,0941€ euros au 1er janvier 2021. 

Comme nous l'avons déjà précisé dans cet article, la retraite préfon est un contrat de retraite en points. Le nombre de points que vous allez acquérir dépend des versements que vous réaliserez au cours du temps. Les options à votre disposition concernant ces versements sont résumées dans le tableau suivant :

Classe de cotisationMontant de la cotisation
01 (cotisation de base)19€/mois soit 228€/an
0338€/mois soit 456/an
0557€/mois soit 684€/an
0676€/mois soit 912€/an
0795€/mois soit 1 140€/an
08114€/mois soit 1 368€/an
09152€/mois soit 1 824€/an
10190€/mois soit 2 280€/an
12228€/mois soit 2 736€/an
15285€/mois soit 3 420€/an
18342€/mois soit 4 104€/an
24456€/mois soit 5 472€/an
30570€/mois soit 6 840€/an
45855€/mois soit 10 260€/an
601 140€/mois soit 13 680€/an
801 520€/mois soit 18 240€/an
1001 900€/mois soit 22 800€/an

Nous l’avons dit, il faut aussi tenir compte de l’âge qu’a le fonctionnaire lorsqu’il part à la  retraite. La rente peut être demandée dès 50 ans mais son montant sera largement réduit. 

En deçà de 60 ans, voici les coefficients de minoration à prendre en compte pour faire une simulation de Préfon retraite

Âge au départ en retraiteCoefficient à appliquer
500,60
510,63
520,66
530,69
540,73
550,80
560,84
570,87
580,91
590,95
Coefficients de minoration du Préfon

Si la liquidation est faite après 60 ans, voici les coefficients de majoration en vigueur : 

Âge au départ en retraiteCoefficient en 2021 (dépend des années)
601
631,11
651,20
701,55
75 et plus1,85
Coefficients de majoration du Préfon

Vous pouvez utiliser notre simulateur (en haut de cette page) pour calculer votre rente viagère sur votre plan préfon. On suppose dans ce simulateur que vous sortez en rente à 100% et que vous alimentez votre plan d'épargne de 30 à 60 ans (âge de votre départ à la retraite).

PER-Préfond : comment calculer les cotisations déductibles des revenus ?

Comme tout PER individuel, le Préfon permet de déduire les cotisations versées des revenus imposables. Cela permet donc à l’épargnant de profiter d’un avantage fiscal intéressant tout en préparant sa retraite. 

Le fonctionnaire, comme tout titulaire de Plan Épargne Retraite, peut donc déduire les versements faits et ainsi minorer son impôt, mais uniquement jusqu’à une certaine hauteur. La loi pose des plafonds. En 2021, l’épargnant peut donc déduire au maximum (selon ce qui est le plus intéressant pour lui) :

  • 10 % de ses revenus professionnels (en N-1), nets de cotisations sociales et de frais professionnels, avec une déduction maximale de 32 908 euros ;
  • 4 113 euros, si ce dernier montant lui est plus favorable.

Ce plafond, s’il n’est pas utilisé en intégralité, peut-être reporté sur les 3 années suivantes. 

Pour savoir quelle sera l’économie d’impôt réalisée, il faudra ensuite prendre en compte la tranche marginale d’imposition (TMI). Si 2 000 euros sont par exemple versés sur le Préfon dans l’année, les revenus imposables seront minorés d’autant, et l’économie devra être calculée sur cette base, selon la tranche. 

Coover vous propose un outil de simulation de déduction fiscale PER, qui vous permet de calculer la déduction fiscale.

Sachez que vous n’êtes pas obligé de déduire les cotisations versées. Si vous ne le faites pas, la fiscalité « à la sortie » (à la liquidation du plan) sera plus douce. 

Quelle sera la fiscalité du Préfon au départ en retraite ?

Nous l’avons dit : le Préfon fonctionne comme un PER « classique ». Il est donc divisé en plusieurs compartiments afin d’accueillir divers types de versements : les versements volontaires déduits par l’épargnant, ceux qu’il choisit de ne pas déduire… 

En deux mots, selon que le fonctionnaire ait ou non déduit les cotisations de ses revenus imposables (et donc profité d’une économie d’impôt) pendant la période d’activité, la fiscalité à la sortie, lors du passage en rente ou en capital, ne sera pas la même. Si les versements ont été déduits, la fiscalité sera plus lourde. Dans le cas contraire, il est logique qu’elle soit plus douce. 

Voici les règles fiscales applicables lorsque les cotisations ont été déduites (la fiscalité s’applique alors « à la sortie ») : 

SortieFiscalité
RenteRente imposable selon les règles des rentes viagères à titre gratuit, donc barème de l'IR après abattement de 10 %,
dans la limite de 3 812€
Capital- Part correspondant aux versements imposée au titre de l'IR
- Gains et produits : prélèvement forfaitaire de 30 % (prélèvements sociaux inclus)
Fiscalité à la sortie après déduction des cotisations

Voici celles qui s’appliquent si les cotisations n’ont pas été déduites

SortieFiscalité
RenteFiscalité des rentes viagères à titre onéreux (seule une fraction de la rente est imposée, selon l'âge de la personne quand il la reçoit)
Capital- Part correspondant aux versements exonérée
- Gains et produits : prélèvement forfaitaire de 30 % (prélèvements sociaux inclus)
Fiscalité à la sortie sans déduction des cotisations

En fonction de votre situation, de vos revenus actuels et de ceux que vous aurez au titre de votre retraite de fonctionnaire, c’est à vous de faire votre calcul et de déterminer ce qui sera le plus intéressant (fiscalité à l’entrée ou à la sortie). En général, il est intéressant de déduire les cotisations pendant la période d’activité car l’économie d’impôt est plus importante (du fait d’une TMI supérieure à celle que vous aurez à la retraite). 

Notez cet article

Note moyenne 3 / 5. Votes : 2


Un expert vous répondra