Augmentation d'assurance : comment résilier son contrat ?

L'année 2019 ne fera pas exception. Cette année encore, beaucoup d’assureurs appliqueront –ou ont déjà appliqué des augmentations sur les primes d'assurances. Ces majorations sont généralement de l'ordre de 3 à 5% mais parfois beaucoup plus.

Si vous subissez une augmentation de vote prime d'assurance, vous êtes dans le droit de résilier votre contrat. Nous vous expliquons les étapes-clés et comment Coover peut vous aider à trouver une solution plus compétitive.

Augmentation de la prime d'assurance : les bons réflexes à adopter

Voici les étapes que vous devez réaliser si vous avez reçu un courrier d'augmentation de votre prime d'assurance :

  • Vérifiez dans les conditions générales ou dans les conditions particulières (votre contrat) que la majoration appliquée permet la résiliation. En cas de doute appelez votre assureur.
  • Si la majoration est prévue par un indice dans le cadre de votre contrat (PMSS, indice du batiment etc.), comparez cette indice avec l'augmentation. Si l'augmentation est supérieure à l'indice, vous pouvez résilier.
  • Vérifiez le délai de préavis : souvent 30 jours à compter de la réception de l’appel de prime.
  • Respectez le formalisme pour votre courrier de résiliation :
    • adressez la lettre de résiliation en recommandée à l’assureur (modèle à télécharger).
    • le délai d’application de la résiliation est d'un mois à compter de la demande de résiliation.
  • Assurez la continuité de votre couverture: fixez la date de prise d’effet du nouveau contrat en fonction de la date effective de résiliation du contrat en cours.

Le délai pour résilier est très court, agissez donc au plus vite sinon vous serez engagé pour un an de plus.

Modèle de lettre de résiliation pour augmentation de la prime

Nous mettons à votre disposition un modèle de lettre de résiliation.

modele resiliation assurance augmentation prime

Notre modèle de courrier de résiliation a été validé par notre équipe juridique et peut être utilisé sans crainte. Votre assureur sera dans l'obligation d'accepter votre demande.

Assurance professionnelle : quand résilier ?

Les professionnels ne bénéficient pas de la loi Hamon et peuvent résilier leur contrat dans des situations précises :

  • échéance du contrat : la lettre de résiliation doit être envoyée en courrier avec accusé de réception au plus tard 2 mois avant la date de renouvellement automatique
  • cessation d'activité ;
  • augmentation de la prime ;
  • départ à la retraite ;
  • changement de régime matrimonial ;

Sont concernées par ce régime les assurances suivantes : mutuelle TNS, prévoyance TNS, multirisque, décennale, mutuelle collective, prévoyance collective et responsabilité civile professionnelle.

Pour éviter de rater la date d'échéance et d'être engagé pour un an de plus, envoyez votre demande de résiliation dès que votre souhait de changement d'assurance est matérialisé. Vous pouvez choisir la date d'effet que vous désirez pour votre nouveau contrat.

Assurance professionnelle : souscrire un nouveau contrat

Vous pouvez vous rendre sur un de nos comparateurs d'assurance en ligne pour trouver un contrat moins cher.

comparateur assurance professionnelle

Voici la liste des assurances que nous proposons :

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 4


Un expert vous répondra