Notre modèle de lettre de déclaration d’un sinistre habitation

Vous voulez déclarer à votre assurer un sinistre survenu dans votre logement ?

Coover vous fournir un modèle de lettre de déclaration de sinistre habitation. Vous pouvez le télécharger gratuitement et anonymement.

Notre lettre type de déclaration de sinistre habitation 

Le document fourni est au format Word, il vous suffit de le compléter et de l'adapter en fonction de la nature du sinistre survenu dans votre logement : dégât des eaux, bris de glace, vol ou tentative de vol… 

lettre type declaration sinistre habitation

La meilleure pratique est d’envoyer votre déclaration de sinistre à votre assureur MRH par courrier recommandé avec accusé de réception

Idéalement, prévenez votre assureur le plus tôt possible, avant même d’envoyer votre déclaration papier. Vous pouvez le faire par téléphone, voire par mail / via votre espace personnel en ligne, si ces modes sont « acceptés » par la compagnie d’assurance. 

Dans quel délai déclarer un sinistre à son assurance habitation ?

Le délai pour déclarer un sinistre habitation est en principe de 5 jours, à compter de la connaissance du sinistre. Pour une catastrophe naturelle reconnue comme telle par un arrêté ministériel publié au Journal Officiel, le délai est de 10 jours (après publication). 

Attention toutefois, ce délai passe à 2 jours dans le cas d’un vol ou d’une tentative de cambriolage. Vous devrez aussi, le cas échéant, porter plainte auprès du commissariat ou de la gendarmerie. 

C’est le cachet de la poste qui fera foi. Ne tardez donc pas à envoyer votre lettre de déclaration de sinistre par courrier recommandé avec AR. Il en va de votre indemnisation par votre assurance habitation

Comment bien rédiger sa lettre pour déclarer un sinistre habitation ?

Il convient d’être le plus précis et complet possible lorsque vous remplissez votre lettre de déclaration de sinistre habitation. N’hésitez pas à utiliser notre modèle de lettre de déclaration et listez tous les dommages matériels constatés. 

Voici quelques points auxquels être très attentif lors de la rédaction

  • Décrivez au mieux les circonstances du sinistre : date, heure, cause connue ou estimée… 
  • Listez les dommages constatés : dommages immobiliers, biens meubles perdus, endommagés ou détruits… 
  • Chiffrez, même globalement à ce stade, les dégâts constatés. 

Pour la constitution de votre dossier de demande d’indemnisation, il faudra aussi accompagner votre déclaration d’un maximum de pièces et de justificatifs, comme par exemple : 

  • Des photos, vidéos… 
  • Des factures et preuves d’achat (un certificat de garantie par exemple), 
  • Des devis de réparations, 
  • Des témoignages, 
  • Un rapport d’expert indépendant que vous auriez mandaté vous-même, 
  • Un récépissé du dépôt de plainte en cas de cambriolage. 

Il est préférable de fournir « trop » de justificatifs que pas assez.

Le délai d’indemnisation dépendra notamment de la nature du sinistre et des montants en jeu (3 mois au maximum, par exemple, dans le cas d’une sécheresse). Pour les « petits » sinistres, l’assureur ne mandatera pas d’expert. Il le fera en revanche certainement si le sinistre excède 1600 euros. 

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 1


Un expert vous répondra