Quel est le fonctionnement de la franchise d’assurance auto ?

La prime mensuelle à payer auprès de votre assureur auto n’est pas le seul coût rentrant en compte dans votre assurance auto. La franchise d’assurance auto est un autre indicateur à ne pas négliger lorsque vous souscrivez un contrat. Qu’est-ce qu’une franchise d’assurance auto ? Comment est-elle calculée ? Qu’en est-il du rachat de franchise d’assurance auto ? Coover répond à vos questions.

Franchise d’assurance auto : définition

La franchise d’assurance auto désigne le montant restant à votre charge après l’indemnisation de votre assureur suite à un sinistre. Vous devez donc obligatoirement payer une part des dommages après un accident responsable ou si le tiers responsable n’a pas été identifié. Notez que si vous n’êtes pas responsable d’un sinistre, vous n’aurez pas à payer de franchise. Aussi, en cas d’un sinistre co-responsable, la part de la franchise à payer est divisée en deux.

La franchise a été mise en place par les assureurs pour responsabiliser les automobilistes sur leur conduite. En effet, les assureurs auto accordent une grande importance au respect du Code de la route afin de réduire le niveau de risque de sinistre.  

De nombreuses garanties souscrites comme la garantie « vol de véhicule », « bris de glace » ou encore la garantie « incendie » sont accompagnées d’une franchise. Les modes de calcul de votre franchise d’assurance voiture peuvent être différents : via une somme fixe, un pourcentage ou un cumul des deux.

L’importance d’effectuer une comparaison des assurance auto pour la franchise

Comme toutes les franchises sont inscrites au contrat, elles représentent un excellent critère de comparaison pour choisir le meilleur contrat d’assurance auto et moto.

Sachez aussi qu’en général le montant du tarif d’assurance auto ou moto est d’autant moins élevé que la franchise est importante. C’est ainsi que certains assureurs communiquent en affirmant que leurs tarifs sont les moins élevés : pour le vérifier, il faut aussi examiner le montant de leurs franchises !

Inversement, pour l’assuré, il peut être intéressant de demander à réduire ou à supprimer certaines franchises, au prix d’une petite hausse de la cotisation. À négocier avec son assureur.

L’utilisation d'un comparateur d’assurance auto vous permettra de recevoir une liste détaillée des offres correspondantes à votre profil et de choisir la franchise la plus adaptée à votre situation. En plus du gain de temps considérable dans vos recherches, vous réaliserez de grandes économies.

Comment est calculée votre franchise d’assurance auto ?

Plus le montant de votre franchise est élevé, plus votre prime d'assurance auto diminuera.

5 types de franchises d’assurance auto sont applicables.

La franchise simple ou relative 

Une indemnisation totale est rendue possible par votre assureur si les dégâts occasionnés dépassent un montant établi lors de la souscription.

Exemple : si votre franchise est de 500 euros et que vous causez un sinistre coûtant 400 euros, vous ne bénéficiez d’aucune indemnisation. À l’inverse, si le sinistre coûte 600 euros, vous serez intégralement indemnisé.

La franchise absolue 

Comme pour la franchise simple ou relative, ici vous êtes indemnisé seulement si les dommages causés dépassent un montant établi au préalable. La seule différence réside dans le fait que vous touchez une différence sur le coût du sinistre.

Exemple : pour une franchise de 500 euros, si votre sinistre coûte 600 euros, vous toucherez 100 euros d’indemnisation.

La franchise kilométrique 

Cette franchise s’applique uniquement pour la garantie assistance. Cette franchise indique le seuil duquel l’assistance peut entrer en compte. L’assistance « 0 kilomètre » permet une prise en charge de votre véhicule en panne directement à votre domicile. La garantie assistance « 40 kilomètres », quant à elle, implique que votre panne doit avoir lieu à au moins 40 kilomètres de votre domicile pour bénéficier d’une couverture de la part de votre assureur.

La franchise en jours 

Cette franchise concerne en majorité les véhicules de remplacement. La franchie de jours permet de fixer un nombre de jours durant lesquels votre voiture sera couvert.  

La franchise proportionnelle 

Cette franchise correspond à un pourcentage du montant total des dommages causés suite à un sinistre. Le pourcentage est mentionné dans votre contrat d’assurance auto et fluctue selon les garanties concernées.

Exemple : la franchise de votre garantie « bris de glace » correspond à 20% du montant total des réparations. Pour un coût de 300 euros, votre franchise sera donc de 60 euros. Vous serez donc indemnisé à hauteur de 240 euros.

La synthèse

Type de franchiseMode de calcul
Franchise absolue (la plus courante)Le montant delà franchise est déduit de l'indemnité versée par votre assureur.
Franchise simple ou relative - Si les dégâts sont inférieurs au montant de la franchise, l'assureur ne vous rembourse rien;
- Si les dégâts sont supérieurs au montant de la franchise, l’assureur rembourse la totalité des frais du sinistre, sans déduire la franchise.
Franchise proportionnelle La franchise correspond à un pourcentage du
montant des dommages inscrits au contrat, avec un minimum et un maximum.
Franchise en joursLa franchise est le nombre de jours au-delà duquel la garantie fonctionne.
Franchise kilométriqueLa garantie ne fonctionne qu'au-delà d'un certain nombre de kilomètres au départ du stationnement habituel du véhicule.

Les franchises par sinistres

Certains sinistres en prévoient, d’autres non. Là encore, la réglementation n’impose rien : les assureurs les fixent librement, sauf pour la garantie catastrophe naturelle, dont la franchise est fixée par un arrêté ministériel.

GarantieFranchise à vérifier dans le contrat d'assurance
Responsabilité civileEn cas d'accident responsable.
Dommages collisionEn cas d'accident responsable.
Dommages conducteurDeux types de franchise possibles :
- Franchise en jours;
- Franchise en pourcentage.
Dommages tous accidentsFranchise selon le cas de figure (jeune
conducteur…).
Vol (véhicule, contenu…)Les franchises varient selon le type d'infraction.
Catastrophe naturelleFranchise de 380 € fixée par arrêté ministériel.
Bris de glace- Réparation : en général pas de franchise ;
- Remplacement : souvent une franchise.
Forces de la nature, tempête, incendie, vandalisme, terrorismeGénéralement pas de franchise.
Protection juridiqueDéfinit un seuil minimal du montant du litige en
dessous duquel l'assurance n'intervient pas.
AssistanceFranchise kilométrique en cas de panne (mais pas en cas d'accident).

Si vous êtes un jeune conducteur, sachez que certains contrats doublent ou triplent la franchise, en échange d’une couverture plus étendue (par exemple tous risques). Cela peut être intéressant si le véhicule est neuf et luxueux. Une option à étudier.

Comment fonctionne le rachat de franchise d’assurance auto ?

Saviez-vous qu’il est possible de souscrire une assurance auto sans franchise ? C’est le cas chez certains assureurs auto. Bien entendu, certaines conditions doivent être respectées. En règle générale, une suppression de la franchise est possible dans le cadre de l’assurance auto pour une voiture de collection. Bien entendu, vous devrez payer des montants de cotisations plus élevés en contrepartie.

Pour une assurance auto « classique », vous pouvez négocier une suppression de la franchise. Notez cependant que cela implique une grande augmentation des primes mensuelles à payer.

Cette pratique consistant à supprimer la franchise est synonyme de rachat de franchise d’assurance voiture. En plus de l’assurance auto pour une voiture de collection, ce fonctionnement est habituel pour la location d’une voiture sur une courte durée. En effet, les locataires préfèrent être exonérés de dépenses supplémentaires.

Les contrats d'assurance auto complémentaire comprennent souvent le rachat de franchise, en plus d'une protection contre le vol et la panne.

Les franchises d’assurance auto pour certains types de conducteurs

Certains profils de conducteurs peuvent payer des franchises plus élevées que la majorité des autres automobilistes. C’est le cas notamment des jeunes conducteurs qui peuvent demander une hausse de leurs franchises afin de payer des montants de cotisations plus faibles. Les conducteurs inexpérimentés étant mal perçus par les assureurs qui n’hésitent pas à augmenter le coût des primes.

De même, les conducteurs ayant eu un de nombreux sinistres, les conducteurs malussés, résiliés ou encore les automobilistes ayant perdu un nombre importants de points sur leur permis de conduire verront leurs franchises augmenter considérablement.

L’objectif des assureurs auto avec cette hausse de la franchise pour certains profils de conducteurs est de les responsabiliser et de les dissuader à commettre des sinistres responsables.

Notez cet article

Note moyenne 4.2 / 5. Votes : 5


Un expert vous répondra