Comment fonctionne la garantie panne mécanique en assurance auto ?

Que votre véhicule soit déjà âgé ou qu’il ait tout juste 10 000 kilomètres, vous n’êtes malheureusement pas à l’abri d’une panne. Et la facture peut s’avérer salée, au vu du coût des pièces et de la main d’oeuvre engagées pour certains problèmes techniques. Heureusement, il est possible de s’assurer contre ce risque en souscrivant à une garantie panne mécanique, laquelle reste très abordable à l’année. Voyons ensemble tout ce qu’il y a à savoir sur cette garantie d’assurance auto ! 

Qu’est-ce que la garantie panne mécanique ?

Qu’est-ce que la garantie panne mécanique ?

La garantie panne mécanique, souvent intégrée dans la plupart des contrats d'assurance auto, vous permet de bénéficier d’une prise en charge extérieure pour les réparations que devrait subir votre véhicule en panne et / ou immobilisé.

Cette garantie vous permet d’être remboursé du coût des réparations, voire de ne pas avoir à les payer du tout et

vise à prendre en charge le caractère défectueux des pièces mécaniques, électriques ou électronique : défaillance moteur, batterie, clignotants… Pour que la garantie puisse jouer, il faut toutefois qu’il s’agisse d’une panne imprévisible, qui ne résulterait pas, par exemple, d’un défaut d’entretien ou d’une usure normale du véhicule. 

Attention : tous les contrats d’assurance auto n’incluent pas forcément de garantie panne mécanique. Il s’agit le plus souvent d’une option, en général accessible dans les formules supérieures. 

Garantie panne mécanique et garantie constructeur : quelles différences ?

Lorsque vous achetez un véhicule neuf, le constructeur vous confère une garantie pendant au moins 2 ans ou un certain nombre de kilomètres (100 000 par exemple). Il s’agit là d’une garantie légale, qui peut être prolongée sur option (5 ans au maximum). 

La garantie panne mécanique d’un contrat d’assurance auto peut venir en complément de la garantie constructeur, afin de prendre en charge les pannes non couvertes ou exclues. Il est donc possible d’avoir les deux en parallèle, ou de souscrire à une garantie panne à l’expiration de la garantie constructeur. 

Où souscrire à une garantie panne mécanique ?

La plupart des assureurs proposent une garantie panne mécanique en option de leurs formules d’assurance voiture. Cette sécurité est très rarement intégrée d’office dans les contrats auto. Il faudra donc la payer en supplément

Le plus souvent, elle n’est accessible que si vous souscrivez à une formule supérieure, type intermédiaire ou tous risques. Elle est rarement disponible lorsque l’assuré opte pour une formule au tiers. 

Dans certains cas, il faut également souscrire à d’autres options afin d’avoir accès à la garantie panne. C’est par exemple le cas à la Matmut : l’assuré doit prendre la garantie assistance panne 0 km pour pouvoir adhérer à l’option panne mécanique. La première prévoit un remorquage en cas d’immobilisation du véhicule, la seconde la prise en charge des réparations. 

Des conditions de souscription sont toujours posées (par exemple, avoir un véhicule de moins de 8 ans). Vérifiez-les avant de signer votre contrat auto ! 

Garantie panne mécanique : notre comparatif

Nous avons étudié pour vous quelques contrats d’assurance auto en nous concentrant sur la garantie panne mécanique :

EntitéGarantie panne mécaniqueCommentaire(s)
axa prevoyance collectiveSur option Nombreuses garanties d'assistance
complémentaires
matmut logoSur option en formule
tous risques
Couverture des véhicules hybrides et électriques (jusqu'à 4000 euros / an)
maaf assuranceSur option Garantie capital panne + assistance 24/24h 7/7j avec option assistance 0 km 
logo maifSur option Garantie panne Opteven sur option avec 2 formules : 6 mois ou en abonnement 12 mois renouvelable, assistance panne 0 km sur option
directassuranceSur option Assistance panne 0km incluse dans le pack d’options Sérénité
Aucune garantie panne mécanique à proprement parler
comparatif assureurs garantie panne mécanique

Que couvre la garantie panne mécanique ?

Chaque assureur décide de ce qui est couvert par sa garantie panne mécanique, d’où l’importance de bien consulter les conditions avant de souscrire (ainsi que les exclusions !). 

Presque tous les éléments constitutifs du véhicule peuvent être couverts par la garantie. Certains assureurs se limitent toutefois à garantir les organes principaux, tels que le système d’injection ou la boite de vitesse. D’autres proposent une garantie beaucoup plus complète, qui prévoit par exemple la prise en charge des pannes électroniques (GPS, radar de recul…). 

En général, l’assureur prend en charge les pièces mais aussi la main d’oeuvre. 

Voici une liste non exhaustive de ce qui peut être pris en charge par la garantie panne mécanique : 

  • Moteur (toutes les pièces qui le constituent, y compris électriques et électronique), 
  • Composants électriques et électroniques, 
  • Climatisation, 
  • Alimentation, 
  • Boite de vitesses, 
  • Système d’injection, 
  • Échappement. 

Comment faire jouer sa garantie panne mécanique ?

La garantie panne mécanique intervient « après » les garanties d’assistance (assistance 50 km, assistance 0km…). Si votre véhicule tombe en panne ou se trouve immobilisé sur une voie réservée (type autoroute, rocade…), appelez un remorqueur en priorité. Vous pourrez contacter votre assureur par la suite, une fois en sécurité. 

Dans les autres cas, par exemple en cas de panne constatée devant chez vous, appelez d’abord l’assureur (si vous avez la garantie assistance panne 0 km). Il se chargera de vous envoyer un dépanneur dans le cadre de votre garantie. 

L’assureur vous communiquera en général un garage partenaire, lequel s’occupera des réparations. Le cas échéant, il procédera au paiement directement. Vous n’aurez ainsi pas à avancer les frais, si les réparations sont bien sûr couvertes par votre garantie panne mécanique. 

Une franchise pourra rester à votre charge, si le contrat en prévoit une. En outre, n’oubliez pas que la garantie panne mécanique est plafonnée. Si vous avez déjà utilisé la garantie dans l’année et que le plafond a été atteint, vous n’aurez droit à rien pour cette nouvelle panne. 

Si votre véhicule est immobilisé plusieurs jours, un véhicule de prêt pourra être mis à votre disposition, si votre contrat inclut cette option (souvent dans les formules supérieures). 

Comment bien choisir sa garantie panne mécanique ?

Pour trouver la meilleure garantie panne mécanique, il vous faudra choisir l'assurance auto qui correspond au mieux à vos besoins. Tous les assureurs ne la proposent pas, et toutes les garanties que l’on trouve sur le marché ne se valent pas. Que vous cherchiez une garantie panne mécanique pour votre voiture ou votre camping car, faites un comparatif !

Voici les principaux éléments à observer quand vous étudiez les formules d'assurance auto proposant la garantie panne mécanique : 

  • Le délai de carence (la période non couverte) qui peut être de plusieurs mois, 
  • L’étendue de la garantie : quelles sont les pannes qui seront prises en charge ?
  • Le plafond de prise en charge annuel (4000 euros par an à la Matmut par exemple), 
  • Le coût de l’option : en général entre 150 et 200 euros par an, selon le type de véhicule, 
  • Les exclusions de garantie : qu’est-ce qui n’est pas couvert ?
  • Les conditions de souscription, qui concernent surtout le véhicule (âge et kilométrage), 
  • Le niveau de franchise, c’est-à-dire la somme qui restera à votre charge en cas de panne, 
  • Le fait qu’il s’agisse d’une garantie panne mécanique sans vétusté, ou avec. Dans ce second cas, l’indemnisation sera moindre. 

Vous devrez donc vous reporter aux conditions de la police d’assurance auto. À titre d’illustration, voici celles des contrats auto Maaf

Garantie panne mécanique et véhicule d’occasion : focus

La garantie panne mécanique ne peut pas être souscrite pour tous les véhicules. Aucun problème par exemple pour une voiture récente ou un véhicule électrique. La garantie panne mécanique peut aussi très bien couvrir un véhicule hybride.

Les choses sont en revanche différentes pour les véhicules âgés. Rares sont par exemple les garanties panne mécaniques à couvrir les voitures de plus de 10 ans.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que les assureurs posent des conditions à cette garantie, lesquelles sont liées

  • À l’âge du véhicule, 
  • Au nombre de kilomètres qu’il a déjà au compteur. 

Globalement, il est assez difficile de dénicher une garantie panne mécanique pour un véhicule de plus d’une douzaine d’années ou qui dépasse les 150 / 200 000 kilomètres. 

La Matmut accepte par exemple de couvrir en panne mécanique les véhicules de moins de 8 ans ou de 100 000 kilomètres. 

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 2


Un expert vous répondra