Combien coûte une assurance jeune conducteur et comment payer moins cher ?

Il est compliqué pour les jeunes conducteurs de trouver une bonne assurance auto sans payer des montants de cotisations élevés. En effet, ce type de conducteurs est souvent mal perçu par les assureurs qui ne les jugent pas assez expérimentés au volant. Quel est le coût d’une assurance auto pour un jeune conducteur ? Comment payer moins cher ? Voici un guide complet pour vous aider à y voir plus clair.

Jeune conducteur : définition

Un automobiliste est considéré comme jeune conducteur lorsque celui-ci est titulaire du permis de conduire depuis moins de 3 ans. Notez qu’il n’existe pas de définition précise de la notion de jeune conducteur dans le Code de la route ou encore dans le Code des assurances. Ce sont les assureurs qui la définissent eux-mêmes.

En plus d’avoir le permis de conduire depuis moins de 3 ans, un jeune conducteur est généralement une personne n’ayant jamais été assuré ou dont le permis à été annulé.

Le but pour les assureurs, avec ce statut de jeune conducteur, est de juger du niveau d’expérience et donc du niveau de risque d’un automobiliste.

Combien coûte une assurance auto pour les jeunes conducteurs ?

Avant de savoir combien coûte une assurance auto pour les jeunes conducteurs, il est nécessaire de comprendre et d’analyser les critères de tarification des assureurs. Il en existe plusieurs :

  • Le statut de l’automobiliste : jeune conducteur, malussé, résilié, etc ;
  • Les habitudes de conduite : l’usage du véhicule (trajet quotidien pour le travail, trajet privé, etc.) ;
  • Le mode de stationnement : le conducteur dispose-t-il d’un garage fermé, d’un parking collectif ou se stationne-t-il sur la voie publique ?
  • La distance parcourue chaque année : un conducteur roulant 6000 km par an ne présente pas le même niveau de risque qu’un conducteur roulant 30 000 km chaque année.

Le tarif mis en place par les assureurs auto peut donc varier fortement. Pour vous donner un ordre d’idée, voici un comparatif des prix moyens proposés pour un jeune conducteur et pour un conducteur « classique » possédant le même véhicule et n’ayant, tous deux, jamais eu de sinistre :

AssureursJeune conducteurConducteur "classique"Devis
Direct Assurance88,7 euros / mois31,5 euros / moisEn ligne
L'Olivier Assurance Auto95,5 euros / mois40,3 euros / moisEn ligne
Allianz101,6 euros / mois54,3 euros / moisEn ligne

Assurance auto : comment payer moins cher en tant que jeune conducteur ?

Vous êtes jeune conducteur et vous souhaitez souscrire une assurance auto correspondant à vos besoins et cela, sans casser votre tirelire ? Pour ce faire, il est recommandé de suivre certaines étapes :

  • Choisissez un contrat personnalisé : vous avez la possibilité de souscrire des garanties optionnelles personnalisées à votre conduite. Cela vous permettra de trouver une assurance auto totalement adaptée à votre profil et à vos besoins et ainsi de contrôler votre budget ;
  • Faites jouer la concurrence : la mise en concurrence des assureurs auto vous donnera la possibilité de faire des économies. L’utilisation d’un comparateur d’assurance, par exemple, vous permettra d’obtenir une liste détaillée des offres adaptées à votre situation. Cet outil, totalement gratuit, outre les économies réalisées, vous fera gagner un temps considérable dans votre recherche de la meilleure assurance auto pour jeune conducteur. Aussi, sachez que vous pouvez faire appel à un courtier en assurance auto. Il s’agit d’un prestataire de services indépendant ayant pour principale mission de jouer l’intermédiaire entre vous et les assureurs.   

Assurance auto et jeune conducteur : la nécessité de bien choisir sa première voiture

En plus de choisir un contrat entièrement personnalisé et de faire jouer la concurrence, vous pouvez réaliser des économies sur votre assurance auto jeune conducteur en choisissant votre première voiture correctement. En effet, en plus des critères liés à votre profil, les assureurs accordent une grande importance aux caractéristiques de votre véhicule dans le calcul du montant de vos cotisations.

Voici quelques conseils pour vous aider à réaliser des économies grâce au choix de votre première voiture :

  • Ne choisissez pas une voiture trop puissante : une voiture ayant une grande motorisation est considérée comme trop dangereuse par les assureurs pour les jeunes conducteurs inexpérimentés. Optez donc pour un véhicule peu puissant. Cela vous permettra de prendre vos marques de la meilleure des manières durant les premières phases de votre vie d’automobiliste ;
  • Ne choisissez pas un véhicule trop cher : faire l’acquisition d’une voiture luxueuse implique de souscrire une assurance tous risques. Les jeunes conducteurs ou les conducteurs « classiques » possédant ce type de véhicule devront donc nécessairement payer des montants de cotisation plus élevés.

Comment faire pour assurer son enfant en tant que jeune conducteur ?

2 solutions s’offrent à vous si vous souhaitez assurer votre enfant qui vient tout juste de devenir jeune conducteur :

  • Votre enfant conduira votre voiture familiale : vous devez avertir votre assureur qui inscrira votre enfant comme conducteur secondaire. Notez que cet ajout risque d’avoir un effet négatif sur votre prime d’assurance. Cela dépend du niveau de fidélité avec votre assureur auto. En effet, certains assureurs peuvent ajouter votre enfant sans frais. N’hésitez pas à vous renseigner auprès du votre afin de connaître l’ensemble des modalités ;
  • Votre enfant bénéficiera de sa propre voiture : dans cette situation, il est nécessaire de souscrire une assurance spécifique. Comme précisé précédemment, du fait de son statut à risque, la prime peut être élevée. N’hésitez donc pas à comparer l’ensemble des offres du marché afin d’en trouver une au meilleur prix et qui répond parfaitement au profil et aux habitudes de conduite de votre enfant.

Comment différencier jeune conducteur et jeune permis ?

Saviez-vous que même si vous avez votre permis de conduire depuis plus de 3 ans vous pouvez encore correspondre au statut de jeune conducteur ? Les assureurs ont élargi ce statut à d’autres situations :

  • Vous souscrivez votre premier contrat d’assurance auto ;
  • Vous avez connu un annulation de votre permis de conduire ;
  • Vous n’aviez pas d’assurance auto durant les 2 dernières années ;
  • Vous n’aviez jamais eu de contrat d’assurance auto à votre nom. C’est-à-dire que vous étiez considéré comme conducteur secondaire sur la voiture de votre famille ou de votre conjoint.

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 2


Un expert vous répondra