Assurance chômage du dirigeant : tarifs, comparatifs et conseils

Contrairement aux salariés, la majorité des dirigeants et des chefs d'entreprise ne bénéficient pas des allocations chômage lors de la perte involontaire de leur emploi. Ces derniers peuvent alors souscrire une assurance privée perte d'emploi aussi appelée assurance chômage dirigeant ou Garantie Sociale du Chef (GSC).

A quoi sert réellement l'assurance chômage des chefs d'entreprise ? Quelles sont les garanties proposées par le contrat ? Quel est le coût d'une assurance chômage ? Qui peut en bénéficier ? Coover analyse ce contrat pour vous !

Dirigeant d'entreprise : puis-je bénéficier des allocations chômage ?

Si Pôle Emploi prévoit une indemnité chômage pour les salariés en cas de perte d'emploi involontaire, ce n'est pas le cas pour la majeure partie des chefs d'entreprise et des travailleurs indépendants. Or, ils sont, comme les salariés, exposés à un risque de perte d'emploi involontaire.

En effet, même les dirigeants assimilés salariés (directeurs généraux de SAS, gérants majoritaires ou égalitaires de SARL, PDG, directeurs généraux de SA...) peuvent très difficilement bénéficier de l'ARE (Allocation chômage d'aide au Retour d'Emploi).

Pour pouvoir y prétendre, il faut réunir plusieurs conditions :

  • justifier d'un contrat de travail, en plus de votre mandat ;
  • prouver la réalisation de tâches techniques ;
  • percevoir une rémunération équivalente à un salaire ;
  • prouver un lien de subordination entre le salarié et l'employeur.

Or, prouver l'existence d'un lien de subordination (un lien hiérarchique) est difficile pour un dirigeant de société. C'est pourquoi, souscrire une assurance chômage volontaire est beaucoup plus prudent. Cette assurance vous permettra d'avoir des revenus compensatoires en cas de chômage !

Sans assurance privée perte d'emploi, si vous n'étiez pas salarié de la société vous ne pourrez prétendre qu'au RSA. L'assurance chômage GSC sert donc à remplacer l'allocation chômage à laquelle les travailleurs non salariés et chef d'entreprise ne peuvent prétendre.

Pourquoi prendre une assurance privée chômage pour dirigeant ?

Avec une assurance chômage du dirigeant, aussi appelée Garantie Sociale des Chefs d'entreprise (GSC), vous aurez donc des revenus compensatoires en cas de chômage involontaire. Cette assurance privée viendra alors compenser votre inéligibilité à l'allocation chômage et vous permettra de maintenir vos revenus et ceux de votre famille.

Précision importante : l'assurance chômage des chefs d'entreprise n'intervient qu'en cas de chômage involontaire. Elle couvre donc de multiple situation :

  • liquidation judiciaire ;
  • restructuration, fusion ou absorption de l'entreprise ;
  • redressement judiciaire ;
  • cession judiciaire ;
  • dissolution de l'entreprise pour difficultés économiques ;
  • révocation du mandat social ou mandant non reconduit.

Le montant des indemnités compensatoires et la durée des versements dépendra de votre contrat et sont fixés dès la signature.

Notez également que le chômage involontaire peut également résulter du fait que le mandat du dirigeant ne soit pas reconduit au sein de l'entreprise, sans pour autant que l'entreprise rencontre des difficultés financières.

Qui est éligible à la garantie sociale du dirigeant (GSC) ?

Une assurance perte d'emploi pour les dirigeants

L'assurance chômage des dirigeants peut être souscrite par l'ensemble des dirigeants et ce quel que soit le statut de votre entreprise (SAS, SA, SARL, SNC, SCP etc.).

Que ce soit pour les dirigeants assimilés salariés ou pour les dirigeants qui ne disposent pas de ce statut, une assurance chômage privée pourra vous garantir des revenus en cas de perte d'emploi.

Ce contrat peut donc être souscrit par :

Les dirigeants assimilés salariés

  • Président de SASU ou SAS
  • Président de SA
  • Directeur général ou délégué de SA
  • Gérant non associé d'une EURL
  • Gérant minoritaire ou égalitaire d'une SARL ou SELARL

Les dirigeants non assimilés salariés

  • Gérant majoritaire de SARL
  • Gérant associé d'une EURL
  • Les chefs d'entreprise en nom personnel
  • Les indépendants (commerçants, artisans professions libérales)

Les dirigeants assimilés salariés peuvent (mais très rarement) prétendre à l'ARE. Nous vous conseillons donc de vérifier vos droits auprès de Pôle Emploi avant de souscrire une assurance chômage.

Une assurance chômage pour les créateurs et repreneurs d'entreprise

Certains assureurs (tels que Groupama ou l'Association GSC) proposent un contrat chômage spécifiquement dédié aux créateurs ou repreneurs d'entreprise.

L'accès à ce contrat est plus restreint et des conditions supplémentaires pourront ainsi être demandées par ces assureurs, telles que :

  • une entreprise récemment créée ou reprise (au-delà de 3 ans, de nombreux assureurs refusent l'accès à ce contrat) ;
  • des revenus inférieurs à 20 262 euros par an.

Contrairement aux contrats assurance chômage du dirigeant ordinaires, les revenus compensatoires versés ne sont pas calculés sur vos revenus N-1. En effet, en cas de perte involontaire de votre emploi, vous recevrez une indemnité fixée forfaitairement lors de la souscription de votre contrat.

Les conditions d'ouverture de droits au chômage chez ses assureurs pour les créateurs et repreneurs d'entreprise sont similaires à ceux de la Garantie Sociale du Dirigeant (GSC) : liquidation ou cession judiciaire, fusion/absorption ou dissolution de l'entreprise après des difficultés.

Cette assurance chômage est donc idéale pour les jeunes entreprises et start-up qui n'ont pas encore de revenus déclarés.

L'assurance chômage des auto-entrepreneurs

Les auto entrepreneurs ne peuvent pas percevoir l'allocation chômage de Pôle emploi. Ainsi, en cas de perte d'emploi involontaire, vous n'aurez aucun revenu. Une assurance chômage privée pour votre activité d'auto entrepreneur pourra donc venir compenser cette perte d'emploi.

Le projet d'assurance chômage universelle Macron est toujours au point mort. Souscrire une assurance chômage auto entrepreneur permet donc de sécuriser votre niveau de vie.

Les garanties du contrat d'assurance privée pour chef d'entreprise

Bien évidemment, la principale garantie d'un contrat d'assurance chômage du dirigeant est l'indemnité versée en cas de perte involontaire d'emploi. Ainsi, lors de la souscription du contrat, vous devrez choisir :

  • le montant des revenus compensatoires : en règle générale, ces indemnités sont exprimées sous la forme d'un pourcentage de revenus fiscaux déclarés N-1. Ce pourcentage peut aller jusqu'à 80 %. Selon les contrats, vous pouvez inclure vos dividendes.
  • la durée du versement : généralement, les assureurs prévoient une durée pouvant aller de 12 à 24 mois.

De plus, des assureurs proposent parfois des garanties supplémentaires telles que la prise en charge des cotisations de votre assurance multirisque ou l'accès à un coach spécialisé dans le retour à l'emploi.

Dans tous les cas, les garanties de votre assurance chômage privée dépendent de votre contrat : assurez-vous de faire le bon choix selon vos besoins.

Combien coûte une assurance privée perte d'emploi pour dirigeant ?

Le tarif d'une assurance chômage dirigeant est variable selon les assureurs. De plus, certains fixent le montant des cotisations chômage en proportion de vos revenus (telle que l'Association GSC) tandis que d'autres fixent leurs prix forfaitairement.

Plusieurs éléments entrent donc dans la détermination des prix d'un contrat assurance chômage :

  • vos revenus déclarés : vos indemnités compensatoires étant indexées sur vos revenus N-1 il est normal que vos cotisations soient plus élevées si vous avez des revenus importants ;
  • le montant des indemnités demandées (entre 50 et 80 % des revenus N-1) ;
  • la durée de versement de vos indemnités (variant généralement entre 12 et 24 mois).

Voici un tableau récapitulatif des principaux assureurs proposant l'assurance chômage dirigeant :

AssureursCommentairesTarifs pour 50 000 € de revenus
axa Contrat modulable
Coach d'aide au retour à l'emploi
Capital en cas de décès ou d'invalidité
à partir de 1 500 € / an
allianz Contrat modulable
Bonus fidélité (mais après 10 ans de cotisation)
à partir de 1 200 € / an
logo april Contrat spécifique pour les créateurs/repreneurs
Contrat modulable
En cas de décès, versement de l'indemnité aux ayants droits
3 ans d'affiliation = 6 mois d'indemnisation supplémentaires
à partir de 1 300 € / an
logo gan Contrat modulable
Programme assistance emploi
à partir de 1 400 € / an
Association GSC Une offre pour chaque catégorie de dirigeant
Des contrats modulables
Cotisations proportionnelles aux revenus
à partir de 1 350 € / an
groupama assurance Contrat spécifique pour les créateurs/repreneurs
Contrat modulable
Coach d'aide au retour à l'emploi
à partir de 1 500 € / an
Comparatif assurance chômage dirigeant

Comment souscrire à une assurance chômage privée ?

Les conditions de souscription

Les conditions d'adhésion à un contrat d'assurance privée dépendent de l'assureur : regardez bien les conditions requises de l'établissement vers lequel vous souhaitez vous tourner pour souscrire à votre assurance.

À titre indicatif, pour le contrat d'assurance GSC, l'assureur vous demandera les justificatifs suivants :

  • Être chef d'entreprise et avoir un statut de chef d'entreprise assimilé salarié ou non, TNS, commercants, ect.
  • Être inscrit au RCS ou au répertoire des métiers selon votre profession
  • Na pas toucher de retraite à temps plein dans les 5 ans à venir
  • Ne pas percevoir de pension d'invalidité
  • Faire partie d'une organisation patronale qui adhère à l'association GSC (hors créateurs et repreneurs d'entreprise)

Où souscrire un contrat ?

Vous pouvez souscrire une assurance chômage dirigeant directement auprès d'un assureur ou en ligne sur son site internet. Toutefois, dans ces cas, vous pourrez difficilement comparer les contrats.

Ainsi, pour trouver la meilleure assurance chômage tout en gagnant du temps, vous pouvez comparer les offres via un comparateur en ligne. En 5 minutes, vous pourrez accéder aux tarifs de nos assureurs partenaires et choisir le contrat qui vous correspond le mieux.

Voici les 3 étapes afin d’obtenir un devis d'assurance chômage dirigeant en ligne :

  • tout d’abord, vous remplissez des données relatives à votre entreprise (date de création, forme juridique, etc.) ;
  • ensuite, vous remplissez les caractéristiques de votre activité (domiciliation, nombre d'employés) ;
  • enfin, vous déterminez votre besoin et votre niveau de couverture souhaité.

Les règles de souscription sont, en règle générale, légères et dépendront de votre statut. Votre Kbis, votre revenu net imposable, une attestation d'adhésion à un syndicat professionnel ou un relevé d'imposition pourront vous être demandés.

Vous pourrez ainsi, en remplissant un simple formulaire, comparer directement les offres de nos assureurs partenaires et ainsi accéder aux meilleurs contrats !

Assurance chômage chef d'entreprise : quels pièges à éviter ?

Les assurances chômage dirigeant ne sont pas les contrats les plus complexes à appréhender. Toutefois, vous devez particulièrement faire attention à deux éléments :

  • le délai d'attente (ou délai de carence) : période pendant laquelle vous ne bénéficiez pas de votre garantie. Elle démarre à la prise d'effet du contrat. Pour les contrats GSC, un délai d'un an est généralement appliqué.
  • le délai de franchise : correspond au nombre minimum de jours chômés pour que les garanties prennent effet. Selon les contrats, ce délai peut être de 1 mois voire plus.

Vous devez donc impérativement lire les conditions générales de votre contrat assurance chômage chef d'entreprise pour connaître ces délais !

Assurance chômage dirigeant : quelles déductions Madelin ?

La loi Madelin autorise la déduction des cotisations versées pour le paiement d'un contrat chômage Madelin. Vous pouvez donc déduire vos cotisations de votre bénéfice imposable. Vous aurez ainsi des économies d'impôt.

En effet, pour ces contrats, la loi prévoit une déduction fiscale, selon la formule la plus avantageuse, à hauteur de :

  • 1,875 % de vos revenus professionnels plafonnés à 8 PASS (Plafond Annuel de Sécurité Sociale) soit 329 088 € soit au maximum 6170 € ;
  • OU à 2,5 % du PASS soit 1 028,40 € en 2021.

Souscrire une assurance chômage dirigeant est donc financièrement avantageux !

Notez cet article

Note moyenne 4.9 / 5. Votes : 11

2 commentaires à "Assurance chômage du dirigeant : tarifs, comparatifs et conseils"

Eric Garnier, le 30 juin 2020

Bonjour, je suis sur le point de créer une entreprise (statut auto-entrepreneur ou EURL ou SASU à définir), j'aimerais avoir plus d'information sur les offres d'assurance chômage pour les indépendants / dirigeants d'entreprise.
Merci de votre retour.

Répondre
Pierre Fruchard, le 30 juin 2020

Bonjour,
Vous pouvez remplir notre formulaire de devis. Nous vous enverrons une proposition personnalisée.

Répondre


Un expert vous répondra