Quel est le prix de l’assurance dommage ouvrage ?

L'assurance dommages ouvrage est une couverture nécessaire pour toute personne qui fait réaliser des travaux de construction par une entreprise. Cette couverture permet au maître d'ouvrage d'être indemnisé plus rapidement des travaux de réparation des dommages couverts par la garantie décennale.

Quel est le prix moyen d'une assurance dommages ouvrage ? De quoi dépend le tarif d'une telle couverture ? Retrouvez sur cette page des exemples de tarifs d'assurance dommage ouvrage ainsi que des conseils pour trouver un contrat avantageux.

Quel est le coût d’une assurance dommage ouvrage ?

L'assurance dommage ouvrage particulier a un prix très variable : elle peut coûter entre 2 000 € et plus de 5 000 €. Vous trouverez dans le tableau ci-dessous différents exemples de coût d'assurance dommage ouvrage :

OuvrageCoût de l'ouvragePrix moyen assurance dommages ouvrage
Extension de maison particulière70 000 €2 650 €
Construction d'une piscine32 000 €1 900 €
Construction d'un chalet318 000 €6 871 €
Rénovation d'une ferme213 000 €3 598 €
Agrandissement d'une villa 100 000 €3 130 €
Tarif assurance dommage ouvrage

Il s'agit d'une prime provisoire, à régler en une fois avant le début des travaux. Une fois ceux-ci réalisés, la prime peut toutefois être ajustée en fonction du coût final de la construction.

De quoi dépend le coût d'une assurance dommage ouvrage ?

Le tarif d'une assurance dommages ouvrage varie selon plusieurs critères :

  • Le type d'ouvrage : appartement, maison individuelle, bâtiment collectif, ferme agricole...
  • Le coût de l'ouvrage : frais d'études, maîtrise d'oeuvre compris.
  • Le profil des constructeurs et de l'assuré, par exemple le niveau d'expérience de l'entrepreneur sera pris en compte. Plus il est établi, moins grands sont les risques aux yeux de l'assureur et donc
  • Le niveau de garanties souhaité : possibilité d'ajouter des garanties facultatives, de choisir le plafond d'indemnisation, etc.
  • Les documents techniques, par exemple une étude de sol pour déterminer les caractéristiques du terrain. Ces études permettent de diminuer le prix de votre assurance dommages ouvrage. En effet, plus l'assureur a d'informations sur l'ouvrage, son environnement et les contraintes techniques, plus il pourra apprécier le risque réel et en adapter le prix.

Il est possible d'envisager une couverture "hors d'eau hors d'air" pour réduire le montant de vos cotisations. En effet, cette formule aussi appelée "clos et couvert" garantit le gros oeuvre uniquement. Il est également possible de souscrire une assurance DO sans maître d'oeuvre pour payer moins cher.

Comment trouver une assurance dommage ouvrage pas chère ?

L'offre d'assurances DO sur le marché est large, un certain nombre d'assureurs proposent cette couverture aux particuliers. Il n'est ainsi pas toujours facile de savoir vers qui se tourner, ni quel niveau de garantie choisir.

Pour trouver une assurance dommages ouvrage adaptée à vos besoins, et qui ne coûte pas les yeux de la tête, il est alors recommandé de comparer les contrats. Vous pouvez faire des demandes de devis individuelles, auprès de chaque compagnie qui vous semble intéressante. Mais cela peut vous prendre du temps ! Et vous ne saurez pas toujours bien comparer les informations obtenues via votre devis.

La solution la plus efficace est d'utiliser un comparateur en ligne. Gratuitement, après avoir répondu à un seul formulaire de renseignement, vous pourrez obtenir des devis personnalisés et les comparer en un coup d'oeil. En quelques clics, vous pouvez ainsi choisir votre assurance dommages ouvrage parmi les offres les plus intéressantes du marché !

Ne vous précipitez pas ! Avant de chercher une assurance dommage ouvrage particulier à un prix raisonnable, nous vous conseillons de bien définir vos besoins. De même, une fois les devis obtenus, prenez le temps de bien lire les conditions générales du contrat, et notamment les potentielles franchises, carences, exclusions de garanties...

Que couvre une assurance dommages ouvrage ?

Les risques couverts

L'assurance dommages ouvrage doit être souscrite avant l'ouverture du chantier. Tout contrat de base permet de couvrir les sinistres suivants :

  • Vices et malfaçons qui menacent la solidité de la construction,
  • Désordres qui remettent en cause la destination de l'ouvrage, le rendent inhabitable ou nuisant à son occupation normale,
  • Dommages affectant la solidité des éléments d’équipement qui ne peuvent pas être dissociés de l’ouvrage.

Elle court pendant 10 ans à compter de la réception des travaux.

Garanties optionnelles assurance dommage ouvrage

La plupart des contrats d'assurance dommages ouvrage proposent des garanties optionnelles pour une meilleure protection. Par exemple :

  • CNR : Garantie Constructeur Non Réalisateur,
  • TRC : Assurance Tous Risques Chantier,
  • RCMO : Responsabilité Civile du Maitre d'ouvrage,
  • GDI : Garantie des Dommages Immatériels,
  • Dommages immatériels.
Quel est le coût d'une assurance dommage ouvrage ?

Le coût de l'assurance DO varie selon de nombreux critères, notamment le type d'ouvrage, les techniques employés, la taille et le coût du chantier, le profil de l'assuré et des constructeurs, etc. Comptez un minimum de 2 000 à 3 000 € pour l'assurance d'un ouvrage. Les prix peuvent grimper jusqu'à plus de 6 000 €.

Est-il obligatoire de prendre une assurance dommage ouvrage ?

L'assurance dommage ouvrage est obligatoire. Elle doit être souscrite avant le début des travaux pour être totalement couvert en cas de sinistre. Cependant, si vous construisez pour vous ou un membre de votre famille, vous ne serez pas sanctionné pénalement si vous n'avez pas de DO.

Qui doit payer l'assurance dommage ouvrage ?

Tout propriétaire de l’ouvrage, vendeur ou mandataire du propriétaire de l’ouvrage, doit souscrire une assurance dommage ouvrage. C'est donc à lui de payer cette couverture. La garantie décennale protégera quant à elle le professionnel réalisant les travaux.

Notez cet article

Note moyenne 0 / 5. Votes : 0


Un expert vous répondra