L’assurance dommages ouvrage est-elle obligatoire pour les travaux de rénovation ?

Vous prévoyez de faire des rénovations dans votre maison : extension, surélévation, suppression d’un mur porteur… En cas de sinistre, les conséquences financières peuvent être lourdes. Pour protéger la construction et le maître d'oeuvre, l'assurance dommages ouvrage est essentielle. Mais est-elle obligatoire pour des travaux de rénovation ? Qui est concerné ? Comment trouver une assurance dommages ouvrage rénovation particulier ? On vous dit.

Faut-il une assurance dommages ouvrage pour des travaux de rénovation ?

L’assurance dommages ouvrage pour rénovation est obligatoire pour tout maître d’ouvrage, selon la loi Spinetta de 1978. En effet, toute personne physique ou morale qui fait réaliser des travaux de construction ou de rénovation importante doit souscrire une assurance dommages ouvrage. Il n’existe pas de montant de travaux minimum. Ainsi, est nécessaire une assurance dommages ouvrage pour la rénovation de toiture par exemple, comme pour la surélévation de votre maison… Mais s’il s’agit de travaux courants ou d’entretien, vous n’avez pas à souscrire d’assurance dommages ouvrage.

Cette couverture prend en charge les frais de réparation des dommages couverts par la garantie décennale du constructeur, sans attendre une décision de justice statuant sur les responsabilités de chacun.

Le maître d’ouvrage peut être une personne privée ou publique, qu’il soit propriétaire, mandataire ou bien vendeur de l’ouvrage.

Si vous effectuez les rénovations vous-même, sans faire appel à un maître d’oeuvre, la couverture dommages ouvrage reste légalement obligatoire. Cependant, les sanctions pénales en cas de défaut d’assurance DO ne vous seront pas appliquées.

Quel est le coût d’une assurance dommages ouvrage rénovation ?

Le coût d’une assurance dommages ouvrage pour rénovation ou construction neuve représente environ 1% à 5% du montant des travaux. Rares sont les assurances DO dont la prime d’assurance est inférieure à 2 000 €.

Le prix d’une assurance dommages ouvrage pour rénovation dépend de plusieurs éléments :

  • Le type de rénovation ;
  • Le montant de cette rénovation ;
  • L’expérience du constructeur ;
  • Les garanties souscrites (présence d’une garantie constructeur non réalisateur ? d’une garantie bon fonctionnement ? etc.)

Afin de trouver une assurance dommages ouvrage rénovation adaptée à vos besoins, nous vous conseillons fortement d’utiliser un comparateur en ligne. Étudier le marché avant de faire son choix est particulièrement recommandé pour être sûr de choisir le contrat présentant le meilleur rapport couverture / prix. Vous pourrez faire de belles économies !

Coover a développé son propre comparateur d’assurances dommages ouvrage particulier. Sans engagement et gratuitement, vous obtiendrez en quelques clics des devis personnalisés.

Comment fonctionne l’assurance dommages ouvrage pour rénovation particulier ?

L'assurance dommages ouvrage pour rénovation ou construction neuve doit être souscrite avant le début des travaux. Elle prend effet après l'expiration du délai de garantie de parfait achèvement, c'est-à-dire une année suivant la réception des travaux et expire en même temps que la garantie décennale.

Cette couverture doit être souscrite par le maître d'ouvrage, et couvre les dommages garantis par l'assurance décennale du maître d'oeuvre. Elle couvre les vices et malfaçons menaçant la solidité de la construction, mais aussi les dommages affectant la solidité des éléments d'équipement qui ne peuvent pas être dissociés de l'ouvrage.

En cas de sinistre, vous devez le déclarer à votre assureur. Ce dernier dispose alors d'un délai de 60 jours pour vous informer de la prise en charge du sinistre ou du refus. Par la suite, l'assureur doit vous faire parvenir une proposition d'indemnisation dans les 90 jours. Si vous l'acceptez, vous recevrez sous 15 jours l'indemnisation des frais de réparation des dommages.

N'hésitez pas à contacter votre conseiller ou à consulter vos conditions générales pour connaître le fonctionnement de votre assurance et les délais d'indemnisation.

Assurance dommages ouvrage : pour quels travaux ?

L'assurance dommages ouvrage pour rénovation de votre appartement n'est pas nécessaire si cela ne concerne pas le gros oeuvre ou les éléments susceptibles de menacer la solidité de la construction.

En effet, cette garantie est obligatoire pour les travaux de construction ou de rénovation importante, tels que :

  • Surélévation ;
  • Extension ;
  • Rénovation de la toiture ;
  • Construction d'une serre etc...

L'assurance DO ne couvre pas les dommages liés à la décoration, comme un parquet mal posé par exemple, sauf si votre contrat comporte une garantie souvent optionnelle visant ce type de sinistre.

FAQ

Est-il obligatoire de prendre une assurance dommages ouvrage ?

Depuis la loi Spinetta de 1978, l'assurance dommages ouvrage est obligatoire pour toute personne qui fait réaliser des travaux de construction ou de rénovation importante.

Où souscrire une assurance dommages ouvrage ?

Vous pouvez contacter un à un les assureurs en dommages ouvrage, ou bien utiliser un comparateur en ligne. Après avoir obtenu des devis et fait votre choix, vous pouvez la plupart du temps souscrire en ligne et obtenir directement votre attestation d'assurance dommages ouvrage.

Quel assureur pour une assurance dommages ouvrage ?

De nombreux assureurs proposent l'assurance dommages ouvrage. Parmi les meilleurs du marché, nous pouvons citer MIC Insurance, Assurprox et April. Cependant, veillez à demander des devis pour choisir le contrat le plus adapté à votre situation.

Notez cet article

Note moyenne 3 / 5. Votes : 2


Un expert vous répondra