Assurance auto-entrepreneur : quel prix pour quelles garanties ?

Lorsqu’on se lance en tant qu’auto-entrepreneur, la question de l’assurance est souvent loin d’être prioritaire. Elle ne l’est pas toujours non plus pour les micro-entrepreneurs plus installés. Pourtant, certaines assurances sont primordiales, voire obligatoires. Mais à quel prix ? Faisons ensemble le point sur le coût des assurances dédiées à ces professionnels indépendants. 

coover home 2

Assurance auto-entrepreneur : à quelles assurances souscrire ?

Un auto-entrepreneur, quelle que soit son activité, fait face à de nombreux risques au quotidien. Il peut par exemple causer des dommages à un client, être confronté à des pertes d’exploitation à la suite d’un sinistre, entrer en conflit avec un détaillant… 

Heureusement, il existe tout un éventail d’assurances pour les auto-entrepreneurs. Selon ses besoins, chacun pourra opter pour une couverture plus ou moins complète. Voici les principaux contrats auxquels un auto-entrepreneur a accès :

  • La garantie Responsabilité Civile professionnelle (RC pro) / Responsabilité Civile d’exploitation (RCE),  
  • L’assurance multirisque professionnelle, qui couvre notamment les locaux et biens professionnels, 
  • L’assurance décennale pour les professionnels du bâtiment et de la construction, 
  • La protection juridique, bien utile en cas de litige avec un fournisseur, client… 
  • La garantie pertes d’exploitation
  • La complémentaire santé
  • La prévoyance

Pour la plupart des auto-entrepreneurs, aucun de ces contrats n’est obligatoire. Les professionnels de certains secteurs sont toutefois contraints de couvrir leur Responsabilité Civile. C’est par exemple le cas dans les secteurs du bâtiment, du service à la personne, du conseil, de la comptabilité… 

Si vous avez le moindre doute quant à l’obligation de couvrir votre RC, contactez l’organisation professionnelle dont vous dépendez : Chambre du Commerce et d’Industrie, Chambre des Métiers et de l’Artisanat… 

Combien coûte une assurance Responsabilité Civile professionnelle auto-entrepreneur ?

Pour ce qui est du prix d'une assurance RC pro auto-entrepreneur, les tarifs sont relativement raisonnables. Les photographes, graphistes et de manière générale, tous ceux soumis à « peu » de risques, pourront facilement garantir leur RC pro pour une centaine d’euros à l’année.  

D’autres sont moins bien lotis. En effet, le tarif de l’assurance Responsabilité Civile professionnelle pour un auto-entrepreneur dépend largement de son secteur d’activité. Les professionnels du bâtiment ou du service à la personne devront souvent débourser 300 ou 400 euros par an pour se couvrir en RC.  

ActivitéPrixExemples de mise en cause
Prestataires de services
conseil, formation, informatique, marketing, service aux entreprises
180 € / an Vous ne pouvez délivrer vos prestations dans le délai convenu avec le client. Celui ci pourra faire appel à votre responsabilité civile pour manquement au contrat.
Professionnel du bien-être
homéopathe, masseur, acupuncteur, énergéticien, réflexologue et magnétiseur
280 € / an Votre responsabilité professionnelle pourra être engager si par exemple un patient se plaint de la dégradation de son état de santé après une consultation.
Graphiste180 € / anVous transmettez par erreur un virus informatique à votre client en lui délivrant le projet final, ce qui lui cause des dégâts matériels et/ou une perte de données.
Photographe180 € / anVotre matériel rencontre un soucis lors de l'enregistrement ou de l'export des photos sur votre ordinateur et vous perdez les photos de mariage de vos clients.
Agent commercial100 € / anLa RC pro vous couvrira en cas de manquement à vos obligations d'agent commercial, de perte des clefs du bien à vendre ou louer, en cas de chute d'un client lors d'une visite...
Coach sportif200 € / an Si un client lors d'un entrainement à vos cotés, ou si votre ordinateur tombe lors d'une séance de coaching par vidéos, votre RC pro prends en charge les frais inerrants à ces situations.

Le tarif de l’assurance auto-entreprise Macif débute par exemple à 100 euros par an pour la Responsabilité Civile seule. Pour 68 euros de plus, le professionnel pourra aussi couvrir ses stocks et matériels (à hauteur de 2000 euros). Autre exemple : Simplis, chez qui la RC pro démarre à 9,90 euros / mois

Pour dénicher la « meilleure » RC pro auto-entrepreneur, faites un comparatif ! Ne vous concentrez pas uniquement sur la cotisation annuelle : vérifiez bien les conditions des garanties, les plafonds de prise en charge, les franchises en cas de sinistre…

coover home 2

De quoi dépend le tarif d’une assurance pour auto-entrepreneur ? 

Les assureurs prennent en compte plusieurs critères lorsqu’ils calculent la cotisation qu’ils vous proposent, quelle que soit le type d’assurance que vous visez. Voici les principaux : 

  • La formule souscrite : garanties incluses, conditions (plafonds d’indemnisation, franchises…), options etc. 
  • Votre chiffre d’affaires en tant qu’auto-entrepreneur, 
  • Votre secteur d’activité : certains sont soumis à « plus de risques », et l’assurance est donc plus chère, 
  • Votre zone géographique d’activité. 

Voici une estimation du coût moyen sur le marché pour chaque type d’assurance micro-entrepreneur : 

AssurancePrix moyen
Responsabilité Civile professionnelleÀ partir de 100 euros / an
Garantie décennale pour le bâtimentÀ partir de 500 euros / an
Multirisque professionnelleÀ partir de 400 euros / an
Garantie Pertes d'exploitationÀ partir de 300 euros / an
Protection juridiqueÀ partir de 100 euros / an
Complémentaire santéÀ partir de 300 euros / an
Prix assurance auto entrepreneur

Il ne s’agit ici que d’une moyenne. L’important reste de solliciter un maximum de devis personnalisés auprès de divers assureurs. Pour cela, internet reste la meilleure solution : les tarifs d’assurance auto-entrepreneur sont souvent plus compétitifs en ligne.   

Pensez aux comparateurs d’assurances auto-entrepreneurs ! Ces outils gratuits vous permettent d’accéder aux meilleures offres du marché en quelques clics, le tout gratuitement et sans engagement. 

Quel est le tarif d’une assurance multirisque professionnelle pour auto-entrepreneur ?

L’assurance professionnelle multirisque intègre de nombreuses garanties. Selon le contrat, elle peut couvrir les biens professionnels, le matériel et les locaux contre les risques d’incendie, de dégât des eaux… Elle inclut aussi la RC pro / RC d’exploitation et d’autres garanties, selon la formule et les options choisies. 

La cotisation pour ce type d’assurance dépend largement des garanties, et donc de ce qui est couvert : vandalisme, vol, catastrophes naturelles… À titre d’exemple, la Matmut propose 4 formules avec un niveau de couverture évolutif (RC Pro / RCE, couverture des locaux, marchandises et matériels, protection juridique et pertes d’exploitation).

La valeur des biens à couvrir est aussi un critère important. Le tarif de l’assurance pour un auto-entrepreneur dans le secteur de la mécanique auto sera par exemple assez élevé, car le matériel à couvrir a en général une valeur importante. La cotisation sera plus abordable pour un graphiste qui n’aura souvent que son ordinateur à couvrir. 

Le prix moyen de l’assurance multirisque auto-entrepreneur est donc assez variable. Globalement, il ira de quelques centaines à un peu plus de 1000 euros par an, selon le secteur d’activité et les garanties incluses. Le rapport qualité de couverture / prix peut être très différent d’un contrat à l’autre : demandez plusieurs devis personnalisés ! 

Précisons enfin une chose importante pour les auto-entrepreneurs qui travaillent depuis leur domicile : l’assurance habitation ne couvre en général pas les biens utilisés pour l’activité professionnelle. Pour les couvrir contre le vol ou la destruction, il faudra souscrire à une multirisque pro ! 

Quel est le tarif d’une assurance décennale pour auto-entrepreneur ?

La garantie décennale est obligatoire pour les professionnels du bâtiment. Elle garantit les constructions, pendant une période de 10 ans après la livraison, pour les défauts et malfaçons. Elle concerne donc les architectes, plombiers, électriciens… 

Le tarif de l’assurance décennale pour un auto-entrepreneur du bâtiment est plus élevé que celui d’une RC pro « classique ». La raison est simple : la durée de couverture est longue et les dégâts peuvent être importants. Les risques sont donc réels pour l’assureur, d’où la prime élevée. 

Comptez a minima entre 700 et 2000 euros par an, selon votre métier. La moyenne se situe, pour un professionnel du secteur, à environ 150 euros mensuels, en sachant que l’assurance décennale auto-entrepreneur coûtera en général moins cher pour un électricien que pour un maçon. 

Précisons enfin que pour calculer la prime annuelle, les assureurs regarderont la nature des travaux réalisés, l’expérience de l’auto-entrepreneur ou encore son chiffre d’affaires annuel. 

Une attestation de garantie décennale doit être présentée par le professionnel avant le début des travaux. 

Combien coûtent les autres assurances professionnelles pour auto-entrepreneur ?

Le tarif d’une assurance auto-entrepreneur dépend des garanties qu’elle intègre. Voici un ordre d’idée pour des couvertures dédiées aux micro-entrepreneurs : 

  • La protection juridique « seule » (c’est-à-dire en dehors d’une assurance multirisque pro) coûte en moyenne entre 50 et 200 euros par an. Lorsqu’elle est incluse dans un contrat multirisque, elle ne revient qu’à quelques euros de plus par mois, en option. 
  • La garantie pertes d’exploitation, qui couvre les conséquences financières d’un arrêt de l’activité à la suite d’un sinistre. En termes de prime, tout dépend ici du chiffre d’affaires, du secteur d’activité et du niveau de risques. Qu’est-ce qui sera prévu en matière d’indemnisation et dans quels cas ? Globalement, comptez entre 100 et 1000 euros par an
  • La complémentaire santé Madelin : selon le niveau de couverture choisi et les éventuels renforts, comptez au moins une trentaine d’euros par mois, selon votre profil. Les cotisations sont toutefois déductibles des revenus d’activité. Idem pour la prévoyance Madelin. 

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 1


Un expert vous répondra