Quelles assurances choisir pour un auto-entrepreneur ?

Architecte, commerçant ambulant, coursier, professeur, youtubeur... De nombreuses professions peuvent être exercées en auto entrepreneur. Afin de protéger votre activité, plusieurs couvertures peuvent être nécessaires. Responsabilité Civile professionnelle, protection juridique, multirisque pro…

Alors, quelle assurance auto entrepreneur choisir ? Une assurance est-elle obligatoire ? Combien coûte une assurance multirisque auto entrepreneur ? Coover décrypte pour vous les informations essentielles à savoir, les tarifs, les garanties comprises et vous aide à trouver le meilleur contrat.

Auto-entrepreneur, faut-il être assuré pour exercer ?

Le statut d'auto-entrepreneur (ou micro entrepreneur) n'impose pas la souscription d'une assurance spécifique. En revanche, c'est l'activité exercée par l'auto entrepreneur qui va déterminer si une assurance est obligatoire ou non.

En effet, certaines professions sont réglementées et donc soumises à certaines règles, telles que la souscription d'une assurance Responsabilité Civile professionnelle que nous développons dans la partie suivante.

Vous pouvez contacter la CCI ou la CMA de votre région pour savoir si votre activité nécessite la souscription d’une assurance obligatoire ou non. L’organisation professionnelle dont vous relevez peut également vous renseigner sur l’assurance auto entrepreneur obligatoire.

La Responsabilité Civile pro auto entrepreneur est-elle obligatoire ?

La Responsabilité Civile pro couvre les micro-entrepreneurs des dommages corporels, matériels et immatériels causés à autrui dans le cadre de leur activité.

Cette couverture est obligatoire pour les professions réglementées, tels que les professionnels du droit, de santé, du tourisme, etc. Ainsi, votre obligation à souscrire une assurance Responsabilité Civile professionnelle auto entrepreneur va dépendre de votre profession. Les professionnels du bâtiment doivent quant à eux couvrir leur Responsabilité Civile dite décennale.

Qu'est ce que l'assurance décennale de l'auto entrepreneur ?

Selon la loi Spinetta, la garantie décennale est une assurance obligatoire pour tous les constructeurs, quel que soit leur statut. Elle couvre les dommages pouvant affecter l’ouvrage jusqu’à 10 ans après la réception des travaux, sans attendre une décision de justice.

Si votre activité de micro entrepreneur concerne la construction d’ouvrage, vous avez donc vous aussi l’obligation de souscrire une assurance décennale auto entrepreneur. De plus, depuis la loi Pinel de 2015, vous devez inscrire sur vos devis les coordonnées de votre assureur.

Cette couverture doit être souscrite avant le début des chantiers. Sans elle, vous vous exposez à des sanctions pénales, pouvant aller jusqu’à 75 000 € d’amende et 6 mois d’emprisonnement.

Auto-entrepreneur, quid de l'assurance auto

Tout véhicule doit être assuré à minima au tiers : l’assurance auto est obligatoire pour toute personne possédant un véhicule pour pouvoir circuler en toute légalité. L'auto entrepreneur n'échappe donc pas à cette obligation !

Si vous utilisez votre voiture personnelle dans le cadre de votre activité, vous devez faire part de cet usage à votre assureur. Celui-ci peut alors décider d’adapter votre prime d’assurance, le risque assuré pouvant varier.

L'assurance multirisque auto entrepreneur est-elle avantageuse ?

La multirisque professionnelle est vivement recommandée pour tout micro-entrepreneur. Cette assurance, aux multiples garanties, permet de couvrir votre activité dans sa globalité, de quoi exercer plus sereinement.

Une assurance multirisque est particulièrement flexible et modulable. En effet, les garanties varient d’un contrat à l’autre et les formules et options sont souvent nombreuses. Voici quelques exemples :

  • Protection juridique,
  • Assurance du local,
  • Produits et marchandises,
  • Matériel informatique,
  • Perte d’exploitation

Vous êtes micro-entrepreneur et travaillez depuis la maison ? Votre assurance habitation ne couvre pas les dommages liés à votre activité professionnelle. Vous avez lancé votre activité de création de vêtement et stockez les produits à votre domicile ? Vous ne serez pas couvert par votre assurance MRH pour les produits endommagés. Une multirisque professionnelle peut cependant intervenir.

Bien qu'assez complète, l’assurance multirisque auto entrepreneur peut ne pas suffire. Vous pouvez alors souscrire des assurances complémentaires pour mieux couvrir votre activité. Soyez également attentif aux exclusions de garanties !

Auto-entrepreneur, faut-il une assurance protection juridique ?

La garantie protection juridique auto entrepreneur n’est pas obligatoire mais peut être particulièrement utile à certaines professions.

Elle permet un accompagnement et une prise en charge des litiges amiables et judiciaires dans lesquels peut être engagé le micro entrepreneur. Salariés, clients, fournisseurs… peuvent se retourner contre vous et vous demander réparation. Et une procédure judiciaire peut représenter des sommes folles ! De même, vous pouvez aussi malheureusement devoir engager des poursuites pour atteinte à l'e-réputation, usurpation d'identité, concurrence déloyale, etc.

Selon le contrat, cette couverture peut comprendre l’accompagnement juridique, la défense, la prise en charge des frais, etc. La protection juridique peut être une garantie de l’assurance multirisque auto entrepreneur incluse d’office. Toutefois si elle ne l’est pas, elle est souvent au moins proposée en option.

Quelle mutuelle pour auto entrepreneur ?

En tant que micro entrepreneur, vous ne bénéficiez pas de la couverture collective de votre entreprise. Pour une bonne prise en charge de vos dépenses santé, il convient de souscrire une complémentaire TNS. Pour faire votre choix parmi la multitude de contrats sur le marché, n'hésitez pas à utiliser notre comparateur !

Si vous ne souhaitez pas multiplier les contrats d'assurance et éviter de souscrire votre propre mutuelle santé, vous pouvez envisager de bénéficier de la mutuelle de votre conjoint par exemple. Si la couverture permet les ayants-droit, cette option peut s'avérer plus avantageuse.

La loi Madelin offre des avantages fiscaux aux travailleurs indépendants. Mais attention ! Un auto entrepreneur ne peut pas déduire ses cotisations de son bénéfice imposable (car soumis au régime micro-BIC ou micro-BNC). Souscrire un contrat loi Madelin pour un micro entrepreneur n'est pas l'option la plus intéressante.

cta mutuelle

Combien coûte une assurance professionnelle auto entrepreneur ?

Vous trouverez dans le tableau ci-dessous les prix moyens de différentes assurances professionnelles auto entrepreneur :

ContratsPrix annuels
RC pro120 €
Assurance multirisque auto entrepreneur400 €
Garantie décennaleA partir de 600 €
Protection juridique auto entrepreneur100 €
Contrats d'assurance auto entrepreneur

Les tarifs d'assurance professionnelle auto entrepreneur sont fixés librement par les compagnies d'assurance. Voici donc quelques critères utilisés pour évaluer le coût d'une protection pro :

  • L'activité professionnelle : le prix d’une assurance micro entrepreneur se base sur les risques que représentent un métier. La prime d’assurance d’un coach sportif sera différente de celle d’un conseiller financier ou d’un ingénieur du son par exemple.
  • Le chiffre d'affaires réalisé ou prévisionnel : plus l'activité de l'auto-entrepreneur est grande, plus les risques sont élevés. L'assureur adapte donc le tarif de l'assurance.
  • Les garanties optionnelles souscrites : par exemple, l’ajout d’une garantie protection juridique à votre assurance multirisque auto entrepreneur doublera le montant de vos cotisations,
  • Le niveau de franchise et les plafonds d'indemnisation. Il est recommandé de sélectionner un plafond de couverture au moins égal au chiffre d'affaires.

Le prix d'une Responsabilité Civile professionnelle auto entrepreneur est particulièrement soumis au critère de l'activité exercée. En effet, la RC pro d'un photographe qui débute sera d'environ 50 € par an, tandis que celle d'un auto-entrepreneur en service à la personne devra prévoir entre 100 et 200 € annuels.

Comment trouver une assurance auto entrepreneur pas chère ?

Vous êtes à la recherche d’une protection juridique auto entrepreneur ou bien d’une garantie décennale pas chère ? Quelle que soit l’assurance professionnelle, il est vivement conseillé de mettre les offres en concurrence.

Pour obtenir des devis en ligne d’assurance auto entrepreneur, nous vous conseillons d’utiliser notre comparateur d’assurances.

Un tel outil vous permet d’étudier les offres du marché et de vous proposer les contrats les plus intéressants pour votre situation. Vous pouvez donc obtenir des devis personnalisés gratuitement et choisir votre couverture en quelques clics seulement. Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à contacter l’un de nos experts !

Notre comparateur en ligne est 100 % gratuit, sans engagement et totalement anonyme.

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 1


Un expert vous répondra