Comment et quand ouvrir un plan épargne retraite ?

Le PER (Plan épargne retraite) est un produit encore jeune, à l’inverse des PERP et autres Madelin que l’on connaît depuis longtemps. Il est donc légitime de se demander s’il s’agit d’une « bonne » solution d’épargne retraite. Faut-il ouvrir un PER en 2022 ? Quelles sont les conditions pour le faire ? Faisons le point ensemble ! 

Pourquoi ouvrir un PER en 2022 ?

Le PER (plan épargne retraite) a été introduit par la loi Pacte de 2019. Il s’agit du seul produit d’épargne retraite commercialisé aujourd’hui. Il remplace donc tous les « anciens » plans, tant individuels que collectifs : PERP, Madelin, Perco… 

L’un des intérêts du PER réside justement dans son caractère « plan unique ». Votre PER peut vous suivre tout au long de votre carrière, jusqu’à la retraite, peu importe que vous changiez d’activité ou d’employeur. Cela est rendu possible par sa constitution : un PER se compose de 3 compartiments. Vous pouvez donc y loger tous types de versement

CompartimentType de versement
1Versements volontaires ponctuels ou programmés
2Épargne salariale (intéressement, participation...)
3Versements obligatoires (employeur et salarié)
Les compartiments du Plan épargne retraite

Le PER a un autre avantage : sa souplesse. Vous l’alimentez comme bon vous semble (par des versements ponctuels ou programmés) et à votre rythme. 

Autre point fort et non des moindres : sa fiscalité. Sur un PER, vous pouvez déduire vos versements de vos revenus imposables. In fine, vous pouvez donc réduire votre impôt. Cela est particulièrement intéressant si vous êtes fortement imposé. 

Au delà de cela, voici d’autres « forces » du plan épargne retraite

  • Sa souplesse à la sortie : l’épargnant choisit, au départ en retraite, entre capital (voire un capital fractionné) ou rente. Il est même possible de combiner les deux. Cela vous permet donc d’adapter votre mode de sortie à vos besoins du moment, selon votre situation. 
  • Les garanties de prévoyance qu’il peut inclure : prestations en cas d’accident de la vie, d’invalidité… 
  • Son potentiel de rendement, comparable à celui de l’assurance-vie (du fait des supports accessibles, qui sont les mêmes que ceux de l’assurance-vie), 
  • Le mode de gestion de base : la gestion profilée. Vous ne vous occupez de rien : des professionnels investissent votre épargne sur la base de votre profil et de votre horizon retraite. 

Qui peut ouvrir un PER ?

Dans les faits, tout le monde peut ouvrir un nouveau plan d'épargne retraite. Le « PERin » est ouvert à tous, sans conditions de revenus ou d’activité. Vous pouvez donc y souscrire des maintenant, que vous soyez travailleur indépendant, salarié, en recherche d’emploi, étudiant… Votre PER vous suivra toute votre vie (sauf si vous le transférez). 

Les conditions d’âge varient d’un établissement à l’autre (banque, assureur…). Globalement, elles vont de 18 à 60 / 65 ans. La limite est par exemple fixée, à la Banque Postale, à 62 ans. 

Précisons que le PER peut être ouvert avant la liquidation des droits à la retraite. Rien ne vous empêche toutefois d’en souscrire un après l’âge légal de départ en retraite, même si cela sera souvent moins intéressant (du fait d’un horizon de placement moins important notamment). 

Dans les faits, le PER s’avère surtout intéressant (fiscalement) pour les contribuables ayant une tranche marginale d’imposition élevée.

À quel âge peut-on ouvrir un plan épargne retraite ?

Globalement, il est possible d’ouvrir un PER entre 18 et 65 ans. Chaque banque ou assureur a ses propres règles en la matière. 

Le PER est rarement la meilleure solution d’épargne pour les plus jeunes (de 20 à 35 ans environ). S’agissant d’un placement à horizon (très) long terme, le capital est bloqué jusqu’à la retraite. Hormis les cas de déblocage anticipé, il sera impossible de le récupérer. L’assurance-vie est plus à conseiller ici, car plus liquide. 

Le PER s’adresse donc principalement aux jeunes séniors, qui souhaitent préparer activement leur retraite future, et plus particulièrement à ceux ayant une TMI élevée. Ce sont eux qui profiteront au maximum de l’avantage fiscal que représente la déductibilité des versements. 

Un retraité peut-il ouvrir un PER ? Oui, s’il a atteint l’âge légal de départ à la retraite mais qu’il n’a pas encore liquidé ses droits. 

Si la retraite est imminente, la souscription à un PER ne présente plus vraiment d’intérêt, sauf si l’opération est purement fiscale (la déductibilité). En effet, l’horizon de placement sera court, et à moins d’opter pour la gestion de libre et de se positionner sur des supports dynamiques, la rentabilité sera limitée. 

ÂgeFaut-il souscrire un PER ?
Jusqu'à 35 ansPas la meilleure solution
Entre 35 et 55 ansÂge "optimal"
Après 55 ansPas la meilleure solution
A quel âge ouvrir un PER

Comment choisir le meilleur PER ?

Sachez que presque tous les acteurs auxquels vous pensez (banques, compagnies d’assurance, institutions de prévoyance…) commercialisent leur propre offre PER. Cela vous laisse donc l’embarras du choix. 

Plutôt que de faire votre comparatif de PER en consultant les sites de ces entités les uns après les autres, pensez au comparateur de PER en ligne !  

Reste à savoir comment comparer les PER du marché. Disons-le tout de suite : de nombreux critères sont à étudier. Nous avons listé ceux qui, à nos yeux, doivent être regardés en priorité : 

  • Le niveau de frais : soyez-y très attentif. Certains établissements sont beaucoup plus gourmands que d’autres à ce niveau, notamment pour ce qui est des frais sur versement et des frais de gestion. 
  • Le rendement des différents supports sur les 3 / 5 dernières années. N’oubliez toutefois pas que des performances passées ne présagent pas de performances futures. 
  • L’éventail de supports (d’unités de compte) disponibles, notamment si vous souhaitez gérer votre contrat vous-même (on parle de « gestion libre »). 
  • Les modes et options de gestion offerts. De base, un PER fait l’objet d’une gestion profilée, quelle que soit l’entité choisie. Voyez comment sont constitués les fonds pour chaque profil (prudent, équilibré et dynamique). Voyez aussi comment fonctionne la « sécurisation progressive » (le fait qu’à mesure que vous approchez de l’âge de la retraite, votre capital est repositionné sur des supports plus sécurisés tels que le fonds euro). 
  • La souplesse quant aux versements : montant minimum, possibilité d’arrêter des versements programmés à tout moment… 
  • Les modalités de sortie
  • Les garanties de prévoyance : annuités de rente garanties, garantie plancher en cas de décès… 

Peut-on ouvrir un PER en ligne ?

Toutes, ou presque toutes les banques proposent désormais de souscrire un plan épargne retraite. En ligne, les acteurs sont moins nombreux, mais ils ont de solides arguments (en termes de tarifs notamment). 

Ouvrir un PER chez Boursorama, par exemple, est une excellente idée si la question des frais est centrale pour vous. De manière générale, les banques et assureurs en ligne sont moins gourmands en termes de frais

Type de fraisBoursoramaNiveau moyen sur le marché
Frais sur versements ponctuels0 %2,5 %
Frais sur versements réguliers0 %2,5 %
Frais de gestion annuels0,5 %0,8 %
Comparatif assureurs frais PER

Les points forts des offres de PER en ligne ne s’arrêtent pas là. Ces derniers viennent souvent avec d’excellents services en ligne. Des conseillers dédiés sont aussi, souvent, disponibles pour un accompagnement personnalisé. 

Les PER en ligne sont aussi, en général, intéressants du point de vue de leurs performances (fonds euro et unités de compte). Attention toutefois, cela n’est pas toujours vrai. Certains plans « non en ligne » performent bien aussi. 

Dans tous les cas, que vous préfériez un PER en ligne ou non, comparez un maximum d’offres !  

Comment ouvrir un PER individuel ?

Tous les établissements qui commercialisent un PER fixent un montant minimum de versement à la souscription. Celui-ci va de quelques dizaines d’euros pour les plus accessibles à plusieurs centaines pour ceux qui le sont moins. 

EntitéVersement initial minimum
logo swiss life900 euros
boursorama 2014150 euros
logo banque postale500 euros
credit mutuel logo50 euros
Montant minimum à l'ouverture d'un PER

D’autres conditions d’adhésion peuvent être posées (outre celles d’âge). Il faut souvent, pour ouvrir un PER, détenir ou ouvrir un compte bancaire (si vous optez pour une banque). C’est par exemple le cas à la Société Générale. 

Sur le plan de la procédure d’adhésion, tout peut en général se faire en ligne (sauf auprès des banques traditionnelles à guichet où vous devrez souvent signer en agence). Il vous faudra remplir un formulaire d’adhésion, accompagné de pièces justificatives, telles que : 

  • Un relevé d’identité bancaire, 
  • Une pièce d’identité, 

Puis-je transférer un ancien plan retraite vers un PER ?

Il est tout à fait possible de transférer un « ancien » plan retraite vers un « nouveau » PER. Le transfert est possible pendant la phase de constitution de l’épargne (et donc avant la liquidation des droits à la retraite). 

Il est aussi possible de transférer votre assurance-vie vers un PER. Cela est d’ailleurs intéressant fiscalement : jusqu’à janvier 2023, l’abattement fiscal sur les intérêts lors du rachat est doublé (si votre assurance-vie a plus de 8 ans). 

Les frais de transfert sont encadrés légalement : 

  • 5 % au maximum pour un transfert d’un ancien plan type PERP vers le PER (les frais sont nuls après 10 ans), 
  • 1 % au maximum en cas de transfert d’un PER vers un autre PER (frais nuls après 5 ans). 

Rien ne vous empêche de conserver à la fois un ancien plan (et de continuer à l’alimenter) et d’ouvrir un PER en parallèle. Cependant, certaines raisons peuvent vous inciter à changer, comme par exemple : 

  • Si vous souhaitez profiter de la souplesse du PER à la sortie, et notamment la sortie en capital à 100 %, 
  • Si vous souhaitez réunir toute votre épargne retraite au sein d’un même plan, 
  • Si vous trouvez que vous contrat n’est pas assez rentable ou que les frais sont trop élevés. 

FAQ

À quel âge ouvrir un PER ?

Tout dépend de votre situation personnelle, professionnelle et patrimoniale. Selon nous, l'âge "optimal" se situe entre 35 et 55 ans.

Quelles sont les conditions pour ouvrir un PER ?

Tout le monde peut ouvrir un PER (quels que soient l'activité, le niveau de revenus...). Les conditions d'âge et de montant minimum à l'entrée varient selon les établissements.

Auprès de qui ouvrir mon PER ?

Vous pouvez ouvrir votre PER auprès d'une banque, d'un assureur, d'une institution de prévoyance, d'un organisme de mutuelle... Comparez !

Notez cet article

Note moyenne 3 / 5. Votes : 2


Un expert vous répondra