Notre modèle de lettre de déclaration d’une sécheresse à l’assurance

Vous avez été victime d'une sécheresse qui a causé des dommages dans votre logement et devez déclarer le sinistre à votre assureur ?

Voici notre modèle de lettre de déclaration de fissures (ou d’autres dommages) causées par une sécheresse.

Notre modèle de lettre de déclaration de catastrophe naturelle - sécheresse 

lettre type declaration secheresse assurance

Notre modèle de lettre de déclaration de sinistre - sécheresse est au format word : il vous suffit de le compléter en étant le plus précis possible quant aux dégâts constatés. 

Faites parvenir cette lettre à votre assureur habitation par lettre recommandée avec accusé de réception

Le délai pour faire votre déclaration écrite est de 10 jours après publication au Journal Officiel de l’arrêté ministériel déclarant la sécheresse comme catastrophe naturelle. 

Comment déclarer un sinistre sécheresse à l’assurance habitation ?

Comment faire une déclaration de catastrophe naturelle (sécheresse, inondation…) ? Comment déclarer des fissures à l’assurance ?

Dans un premier temps, le mieux est de contacter votre assureur par téléphone, afin de l’informer du sinistre et d’être guidé quant à la procédure d’indemnisation. Ensuite, vous devrez envoyer votre déclaration dans les 10 jours, comme nous l’avons vu. 

Pour que, par exemple, des fissures constatées sur les murs de votre maison soient indemnisées par l’assureur, il faut que la sécheresse en soit la cause. Il faut aussi que cet événement soit reconnu comme catastrophe naturelle par un arrêté ministériel publié au JO. Si tel est le cas, la garantie catastrophes naturelles de votre contrat habitation pourra jouer. 

Tous les contrats multirisque habitation incluent une garantie « catnat ».

Lors de votre déclaration, joignez un maximum de documents et de preuves, tels que notamment :

  • Des photos datées des fissures ou d’autres dommages,
  • Une facture si vous avez du faire réaliser des travaux urgents, 
  • Le rapport d’un expert indépendant venu constater les dégâts (à vos frais). 

Dans votre courrier, précisez les dommages et faites un état estimatif des pertes

La prise en charge, par l’assurance, des fissures constatées dans votre maison se fera en principe dans les 3 mois, hors cas de force majeure. Il est probable qu’un expert soit mandaté par l’assureur pour constater les dégâts. Une franchise légale de 1520 euros restera à votre charge et viendra donc minorer l’indemnisation. 

Notez cet article

Note moyenne 4.7 / 5. Votes : 3


Un expert vous répondra