Consultation dentiste : quels remboursements par la sécurité sociale ?

Les remboursements d'une consultation chez un dentiste varient selon plusieurs critères (secteur de conventionnement, parcours de soins, types d'actes etc.). Il est donc parfois difficile de s'y retrouver et de savoir combien vous allez devoir payer de votre poche. Choisir une bonne mutuelle dentaire est donc important pour limiter voire supprimer vos restes à charge.

Comment est remboursé une consultation chez un dentiste ? Combien aurez-vous à payer de votre poche ? Comment choisir la meilleure mutuelle dentaire ? Coover vous aide à y voir plus clair !

Quels critères de remboursement du dentiste ?

Lorsque vous consultez un dentiste, la Sécurité Sociale prend en charge une partie du coût de votre consultation. Pour ce faire, elle se base alors sur un pourcentage d'une base de remboursement (appelé tarif de convention).

Ce taux et cette base de remboursement varient selon les actes pratiqués par votre dentiste :

  • un détartrage ;
  • la pose d'une prothèse dentaire ;
  • les soins d'une carrie ;
  • une extraction de dents.

Exemple de remboursement d’une consultation chez un dentiste à 23,00 €

La base de remboursement fixée par la Sécurité sociale est de 23,00 €. Le taux de remboursement est de 70 %. Le montant remboursé par la Sécurité Sociale est donc de 16,10 € (soit 70 % de 23 €). Il reste donc à votre charge 6,90 € (23 € – 16,10 €).

Ces taux de remboursement varient selon le conventionnement du dentiste. En effet, les dentistes de secteur 1 ne pratiquent pas de dépassements d'honoraires et sont donc mieux remboursés. Tandis que les dentistes de secteur 2 ou 3 pratiquent des dépassements d'honoraires qui ne sont jamais remboursés par la CPAM.

Dans tous les cas, vous aurez un reste à charge à payer appelé ticket modérateur. Ce ticket peut toutefois être remboursé par votre mutuelle santé.

Quels remboursements pour une consultation d'un dentiste ?

Dans certains cas, pour être remboursé à hauteur de 100 % du tarif de la Sécurité sociale, vous devez en amont consulter votre médecin traitant. Ce système est appelé parcours coordonné de soins. En effet, c'est à votre médecin traitant de vous délivrer une ordonnance vous "autorisant" à consulter votre dentiste. Sans ordonnance votre remboursement dentiste sera donc minoré.

Toutefois, les dentistes n'entrent pas dans le champ de ce système. Vous pouvez ainsi consulter directement votre dentiste sans passer par votre médecin traitant. Vous serez remboursé de la même manière.

Voici un tableau vous récapitulant les remboursements d'une visite chez le dentiste :

Praticien Base de remboursement dentisteTaux de remboursementMontant total remboursé par la Sécurité Sociale
Dentiste en secteur 1 23,00 €70 %16,10 €
Stomatologue en secteur 128 €70 %18,60 €
Dentiste en secteur 223,00 €70 %16,10 €
Dentiste en secteur 323,00 €16 %3,68 €
Remboursement consultation dentiste

Certains régimes bénéficient d'un remboursement total de la part de la Sécurité Sociale, c'est notamment le cas des personnes souffrant d'ALD (Affections de Longues Durées), des bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire ou de l'Aide Médicale d'Etat (AME).

Quels remboursements sécu pour les soins pratiqués par le chirurgien dentiste ?

Voici un tableau récapitulatif des remboursements pratiqués par la CPAM pour les principaux actes pratiqués par un dentiste ou un chirurgien dentiste :

SoinsBase de remboursementTaux de remboursementMontant total remboursé par la Sécurité Sociale
Détartrage28,92 €70 %20,24 €
Traitement d'une carie26,97 €70 %18,88 €
Dévitalisation d'une incisive ou d'une canine33,74 €70 %23,62 €
Extraction d'une dent permanente33,44 €70 %23,41 €
Pose d'une couronne dentaire120,00 €70 %84,00 €
Inlay core90,00 €70 %63,00 €
Remboursement des actes d'un dentiste

Dans tous les cas, vous pouvez suivre vos remboursements dentiste sur ameli.fr.

La réforme 100% santé : quels impacts sur les remboursements d'un dentiste

Depuis le 1er janvier 2020, certains actes sont totalement remboursés par l'Assurance maladie grâce à la réforme 100 % santé.

Ainsi, pour éviter le renoncement aux soins dentaires, plusieurs prothèses dentaires (couronnes et bridges) sont maintenant remboursées à hauteur de 100%. Dans ce cas, vous n’aurez rien à payer de votre poche on appelle cela le « reste à charge 0 ».

Vous aurez ainsi accès à trois paniers de soins différents :

  • le panier 100 % santé : qui comprend des prothèses entièrement remboursées par l’Assurance Maladie ;
  • le panier aux tarifs maîtrisés : dont le prix des prothèses est plafonné. Vous pourrez alors avoir un reste à charge selon votre contrat de mutuelle. Toutefois, ces restes à charges seront limités ;
  • le panier aux tarifs libres : le tarif des prothèses n’est pas plafonné. Vous pourrez donc avoir des restes à charge importants sur vos prothèses dentaires.

L’objectif est donc de vous permettre d’avoir une prothèse esthétique sur les dents les plus visibles en privilégiant des matériaux de qualité (zircone ou céramique).

Votre dentiste est dans l'obligation de vous proposer un devis proposant une solution remboursée à 100% si une telle alternative existe.

Quel est le prix d'une consultation d'un dentiste ?

Voici un tableau des prix indicatifs pratiqués chez un dentiste :

ConsultationTarif d'une consultation
Dentiste secteur 123,00 €
Dentiste secteur 2 adhérant à l'OPTAM27,00 €
Dentiste secteur 2 non adhérant à l'OPTAM33,00 €
Chirurgien dentiste secteur 340,00 €
Prix d'une consultation dentiste

Le prix d'une consultation d'un dentiste est variable selon son secteur de conventionnement :

  • les dentistes secteur 1 : ne pratiquent pas de dépassements d'honoraires et sont obligés d'appliqués le tarif conventionnel. Vous serez ainsi mieux remboursé ;
  • les dentistes secteur 2 : pratiquent des dépassements d'honoraires avec tact et mesure ;
  • les dentistes secteur 3 : pratiquent des dépassements d'honoraires totalement libres. Vous aurez donc des dépassements d'honoraires très importants.

A savoir : les médecins du secteur 2 adhérant à l'OPTAM pratiquent des dépassements inférieurs aux médecins non adhérents. En effet, les médecins OPTAM s'engagent à limiter leurs dépassements d'honoraires et sont donc moins libres de fixer leurs tarifs. Ainsi, pour être davantage remboursé, privilégiez des médecins adhérant à l'OPTAM.

Comment choisir sa mutuelle dentaire ?

Même si la Sécurité sociale vous rembourse une partie de votre consultation dentaire, il vous restera tout de même le ticket modérateur à payer. Ce reste à charge sera d'autant plus élevé si vous consultez des dentistes de secteur 2 ou 3.

Pour limiter vos dépenses, une mutuelle santé pourra venir compléter les remboursements versés par l'Assurance Maladie. En effet, les complémentaires santé remboursent quasiment toutes le ticket modérateur. Si vous consultez un médecin de secteur 1, vous n'aurez donc rien à payer.

Pour trouver la meilleure mutuelle dentaire, nous vous recommandons d'utiliser un comparateur en ligne. En un clin d'oeil, vous pourrez comparer les prix de nos assureurs partenaires et ainsi trouver une mutuelle domaine pas chère.

Pour vérifier les remboursements auxquels vous pouvez prétendre lors d'une consultation médecin de la part de votre mutuelle santé, vous devez vérifier vos tableaux des garanties. Deux cas de figures peuvent se présenter :

  • vous êtes remboursé à 100% de la base de remboursement (BR) : cela veut dire que votre mutuelle complètera le remboursement effectué par la Sécurité Sociale pour arriver à 100% du tarif conventionnel (le tarif appliqué en secteur 1).
  • vous êtes remboursés au-delà de 100% de la BR : cela signifie que votre mutuelle santé prendra en charge tout ou partie des dépassements d’honoraires pratiqués en secteur 2 ou 3. Vous aurez alors des restes à charge inexistants voire faibles.

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 1


Un expert vous répondra