Assurance professionnelle matériel informatique : comment bien s'assurer ?

Le numérique fait partie intégrante de notre vie de tous les jours, qu’elle soit privée ou professionnelle. Cependant, les risques d’accident augmentent aussi en conséquence. Qu’en est-il alors de l’assurance professionnelle matériel informatique ? L’entreprise doit protéger les biens utilisés pour éviter des pertes financières importantes et pour se couvrir contre une baisse du chiffre d’affaires. Découvrez tout de suite ce qu’il faut savoir sur cette protection.

Qu’est-ce qu’une assurance professionnelle matériel informatique ?

Une assurance professionnelle matériel informatique permet de couvrir les dommages pouvant survenir à l’intégralité des éléments liés au parc informatique. Parmi ces derniers, nous pouvons citer un ordinateur fixe ou portable, un écran, une tablette tactile, un smartphone ou encore une imprimante.

Un lot de dommages peut en effet arriver à tout moment au matériel, que cela concerne une casse, une chute, un déversement de liquide, un vol, un vandalisme, un dégât des eaux ou bien un incendie.

Il est alors important de souscrire une assurance professionnelle matériel informatique pour percevoir rapidement une indemnisation et ne pas subir de pertes financières élevées.

Une assurance indemnise les frais de réparation engendrés par les risques énoncés dans le contrat, l’acquisition d’un équipement neuf si le matériel informatique a été volé ou entièrement endommagé, ou la restauration des données de l’entreprise si celle-ci est comprise.

Chez certains assureurs, l’assurance professionnelle matériel informatique est proposée en complément d’une assurance multirisque professionnelle au lieu d’un contrat indépendant.

Qui est concerné par cette assurance professionnelle ?

L’assurance professionnelle matériel informatique concerne plusieurs typologies, que ce soit les entrepreneurs indépendants, les sociétés ou même les associations. Elle correspond aux personnes morales de toutes tailles, et ce, qu’importe le chiffre d’affaires.

La majorité des professionnels sont équipés en matériel informatique et une assurance est particulièrement adaptée à ceux dont l’informatique fait partie de leur quotidien.

L’assurance professionnelle matériel informatique est donc essentielle à la continuité et à la survie de l’entreprise qui ne peut pas fonctionner sans ses biens. 

Même bien assuré, il est recommandé de détenir suffisamment de trésorerie pour pouvoir gérer la situation rapidement en cas de sinistre.

L’assurance professionnelle matériel informatique est-elle obligatoire ?

L’assurance professionnelle matériel informatique n’est pas obligatoire, mais fortement conseillée pour toutes les entreprises, quelles que soient leur importance et leurs activités.

Le nombre de risques augmente de plus en plus. Une société qui dépend en partie ou totalement de son matériel informatique pour exercer sa profession doit alors se couvrir pour être rapidement indemnisée et éviter de lourdes conséquences économiques.

L’assurance responsabilité civile professionnelle, appelée aussi RC pro, est obligatoire pour les professions réglementées et les professionnels du bâtiment, mais recommandée pour les autres types de professionnels.

Quelles sont les garanties de l’assurance professionnelle matériel informatique ?

L’assurance professionnelle matériel informatique propose plusieurs niveaux de garanties.

Le contrat d’assurance professionnelle matériel informatique indemnise les dommages causés aux biens informatiques et bureautiques, qu’ils soient fixes ou portables. Par exemple, le remplacement ou la réparation du bien concerné, les frais de location du matériel de remplacement ou les frais de sous-traitance.

En termes de montant et d’étendue, l’indemnisation peut se faire en valeur à neuf pour le matériel informatique de moins de 3 ou 5 ans et dans le monde entier. L’assureur peut aussi déduire la vétusté des biens pour calculer le montant du remboursement.

La plupart des assureurs mettent à la disposition de leurs clients une équipe d’experts en informatique qui les accompagne jusqu’à la résolution de leur problème.

Quelles sont les options de l’assurance professionnelle matériel informatique ?

Comme première option, nous trouvons la garantie pertes d’exploitation pour les entreprises dont le chiffre d’affaires dépend de l’informatique.

Elle couvre la perte de marge brute à la suite d’un arrêt d’exploitation pour cause de dommage matériel, de perte de données d’un dommage matériel ou immatériel, ou d’interruption de service d’électricité ou de télécommunication. Elle couvre aussi les charges supplémentaires effectuées pour réduire la diminution du chiffre d’affaires.

De même, il existe une protection pour les professionnels qui utilisent Internet et qui perdent de la marge brute pour cause d’arrêt d’exploitation de leur site web. L’assistance Internet permet alors de couvrir les frais engagés pour réduire la baisse du chiffre d’affaires et les pertes de commissions, d’honoraires ou de recettes publicitaires, ainsi que les charges de rétablissement d’image de marque.

La garantie des données informatiques permet la prise en charge des frais de traitement, de reconstitution ou de décontamination lors de leur destruction ou de leur altération à la suite d’un sinistre.

Quel est le prix d’une assurance professionnelle matériel informatique ?

Le prix d’une assurance professionnelle matériel informatique est difficile à préciser, chaque assureur effectuant son propre calcul.

Cependant, nous pouvons vous donner des indications sur le tarif de l’assurance multirisque professionnelle qui peut comprendre la couverture du matériel informatique et bureautique :

Montant chiffre d’affairesPrix assurance multirisque professionnelle
Moins de 66 000 €De 100 € à 560 € / an
Autour de 250 000 €De 350 € à 650 € / an
Autour de 500 000 €De 450 € à 1 000 € / an
Prix assurance multirisque professionnelle

Bien entendu, le prix dépend du chiffre d’affaires, du type d’activité, de son lieu d’exercice, des biens matériels et immatériels assurés, des garanties sélectionnées et d’autres critères relatifs au contrat. Nous pouvons citer les plafonds d’indemnisation, les franchises et les exclusions des garanties.

En raison de ces critères et des spécificités de la profession à couvrir, le prix peut aller de plus de 100 € / an à plus de 2 000 € / an.

Quelle différence entre une assurance matériel informatique et une assurance cyber ?

L’assurance professionnelle matériel informatique couvre les dommages liés aux biens alors qu’une assurance cyber protège les dégâts suite à des actes de malveillance, comme un virus, une attaque de serveur ou encore un vol de données.

L’assurance cyber peut être proposée en option et est fortement recommandée, de plus en plus de sinistres survenant dans ce domaine. Le contrat offre alors une indemnisation aux entreprises lors, entre autres, d’un endommagement accidentel des données, une atteinte à leur réputation en ligne ou d’une perte d’exploitation résultant de ces risques.

Une assurance professionnelle peut-elle couvrir le matériel photo, vidéo ou audiovisuel ?

Une assurance professionnelle peut couvrir le matériel photo, vidéo ou audiovisuel pour les mêmes risques que le matériel informatique.

Elle fonctionne sur un principe équivalent et indemnise aussi les assurés à la suite d’une casse, d’un vol, d’une oxydation, d’un incendie ou encore d’une catastrophe naturelle.

Comme l’assurance professionnelle matériel informatique, le contrat peut proposer des options complémentaires pour couvrir les frais liés à la perte d’exploitation, une perte de données ou une attaque cyber.

Quelle que soit l’assurance, il est important d’être toujours vigilant aux exclusions des garanties, telles que les dommages qui résultent d’une guerre ou d’une révolte populaire, d’un vice interne du bien ou d’un vol commis par les membres de la famille de l’assuré.

FAQ

Que faire en cas de vol de son matériel informatique ?

En cas de vol de son matériel informatique, il est nécessaire de prévenir son assureur dans un délai de 2 jours ouvrés et de porter plainte auprès de la brigade de gendarmerie ou du commissariat de police le plus proche. De même, la CNIL doit être informée dans un délai de 72 heures. Enfin, il est recommandé de prévenir ses clients en cas de possession de données sensibles les concernant et de changer ses mots de passe.

Comment fonctionne l’assurance matériel informatique en télétravail ?

L’assurance matériel informatique en télétravail est à la charge de l’employeur, le collaborateur ayant les mêmes droits que celui qui exécute son travail dans les locaux de l’entreprise. L’employeur doit alors souscrire une assurance, telle qu’une multirisque professionnelle pour faire face aux éventuels sinistres.

Quelle assurance matériel informatique pour un particulier ?

L’assurance matériel informatique pour un particulier peut être souscrite avec un contrat général qui comprend l’ensemble des appareils personnels électroniques, un contrat indépendant spécifique ou par le biais du contrat d’assurance habitation. En fonction de la situation, l’assurance auto, l’assurance voyage ou bien l’assurance carte bancaire peuvent aussi être sollicitées.

Notez cet article

Note moyenne 0 / 5. Votes : 0


Un expert vous répondra