Comment ouvrir un compte bancaire pour un mineur ?

Un enfant mineur peut tout à fait avoir un compte bancaire, voire un livret d’épargne. Ce sera toutefois aux parents ou représentants légaux de l’ouvrir pour lui. Ils seront responsables du compte jusqu’à la majorité de l'enfant. Comment ouvrir un compte bancaire pour un mineur ? Quelle est la meilleure banque ? Est-il préférable d’ouvrir un compte en ligne pour votre ado ? Coover vous aide à faire le point sur les démarches.

Comment ouvrir un compte bancaire pour un enfant mineur ?  

Votre ado ou préado approche de la majorité, mais si le besoin d'en fait ressentir ou pour le préparer à son indépendance financière, vous pouvez dès à présent ouvrir un compte bancaire pour mineur à son nom, de même qu’un livret d’épargne. Plusieurs solutions d’épargne existent : livret bancaire, livret A et, après 12 ans, livret jeune. 

Produits bancairesÂge
Compte bancaireÀ partir de 12 ans
Livret d'épargneDès la naissance
Limite d'âge pour ouverture compte bancaire ou livret pour mineur

La procédure d’ouverture d’un compte bancaire pour mineur est la même que celle pour un compte « classique ». Voici les principaux documents qu’il faudra fournir, quelle que soit la banque choisie : 

  • Une pièce d’identité du mineur et de ses représentants légaux, 
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 ou 6 mois, ainsi qu’une attestation de résidence pour l’enfant mineur, 
  • Un dépôt des signatures, 
  • Une signature des parents ou des représentants légaux, 
  • Un RIB (en cas d’ouverture d’un compte en ligne). 

Certains établissements bancaires exigent un premier versement. Il en est par exemple ainsi chez Boursorama Banque (10 euros au minimum). Il est aussi possible que des conditions spécifiques d’ouverture soient posées. Boursorama encore exige par exemple que les parents soient déjà clients. 

Quid de l’ouverture d’un compte bancaire pour un mineur dont les parents sont divorcés ? En principe, la banque ne demandera pas la signature des deux parents. Cela peut  toutefois varier d’un établissement à l’autre. 

Comment trouver le meilleur compte bancaire pour mineur gratuit ?

Ouvrir un compte bancaire pour mineur peut se faire auprès d’une banque en ligne, de votre banque habituelle, d’une néobanque…

Au vu de la densité du marché, vous aurez intérêt à comparer un maximum d’offres. À titre d’illustration, sachez que la Banque Postale a par exemple deux offres calibrées pour les 12-17 ans : 

  • #TalentBooster 12-17, l’offre spécifique Banque Postale, 
  • Le compte WeStart, proposé par sa néobanque filiale : Ma French Bank. 

Comme LBP, la plupart des banques proposent à la fois un compte bancaire et un (voire des) livret d’épargne pour les jeunes.

Les banques en ligne (notamment) offrent souvent la carte bancaire, ne facturent pas de frais de tenue de compte… Toutes ou presque ont des offres de bienvenue en cas d’ouverture d’un compte bloqué pour mineur. 

Pour vous donner un ordre d’idée, voici les offres conçues pour les jeunes par quelques banques :   

Pour mettre tout cela en concurrence, étudiez un maximum de critères, tels que notamment

  • Le type de carte proposé (de retrait, de paiement, à autorisation systématique…), 
  • Le coût de la carte, ou de la cotisation en cas d’offre groupée de services (néobanques et banques en ligne surtout), 
  • Les frais liés au compte : frais de tenue de compte, d’ouverture… 
  • Les conditions d’ouverture : versement minimum, parents déjà clients… 
  • Les livrets d’épargne disponibles, 
  • Les services proposés, et notamment ceux en ligne : application, fonctionnalités (alertes sms, gestion des plafonds de carte par les parents…)… 
  • Les assurances incluses avec la carte bancaire. 

Faut-il ouvrir un compte bancaire en ligne pour un enfant mineur ?

Les banques en ligne ont de solides arguments en matière de compte bancaire. Cela vaut aussi pour les comptes et livrets pour les jeunes. 

Très souvent, les banques digitales sont moins chères, en termes de frais, que leurs homologues à guichet. La plupart proposent une (ou plusieurs) carte bancaire gratuite (Boursorama Banque par exemple), ne facturent aucun frais pour le compte, ni à l’ouverture ni par la suite et elles proposent des offres groupées de services à partir de quelques euros par mois. 

Voici quelques autres avantages que l’on retrouve chez la plupart des banques digitales

  • Un bel éventail de type de cartes : carte de retrait, à autorisation systématique, Visa ou MasterCard… 
  • Une application simple et intuitive, autant pour l’enfant que pour les parents. Ces derniers pourront en principe tout gérer depuis leur propre application : plafonds de la carte jeune, envoi d’argent instantané… 
  • De plus en plus de fonctionnalités sont proposées : alertes SMS, alimentation automatique de l’argent de poche sur le compte mineur, Apple Pay, Google Pay… 
  • Les cartes viennent souvent avec des assurances, et parfois même avec une assurance des moyens de paiement (en cas de perte ou de vol de votre carte bancaire), 
  • Les paiements internationaux sont souvent sans frais, ce qui est idéal lorsque l’enfant part en échange, en voyage scolaire… 

Si vous recherchez une banque pour votre enfant ou votre adolescent, n’oubliez pas les néobanques comme N26 ou Ma French Bank. La première formule est souvent gratuite ! Et les plus complètes ne coûtent que quelques euros par mois. 

Comment fonctionne un compte bancaire mineur bloqué ?

Un compte bancaire calibré pour un mineur se doit d’être adapté aux besoins des enfants et adolescents, selon leur âge. Il est toujours ouvert par les parents, lesquels restent responsables du compte et donc des éventuelles dettes. Le compte bancaire bloqué pour mineur n’inclut toutefois, en principe, aucune autorisation de découvert. Les « risques » d’agios ou de commissions d’intervention sont donc limités. 

Les services sont aussi plus limités. Souvent, et notamment lorsque l’enfant a 12 ou 13 ans, il n’aura qu’une carte de retrait. Un peu plus tard, il pourra avoir une carte de paiement à autorisation systématique. Les 16-17 ans auront souvent plus de « droits » : carte Visa ou MasterCard, chéquier… 

Niveau gestion, les parents gardent un contrôle total sur le compte mineur. Ils pourront par exemple gérer les plafonds de carte, alimenter le compte depuis le leur, bloquer la carte… 

Les parents pourront faire des retraits sur le compte bancaire d’un enfant mineur, si l’argent est utilisé dans son intérêt. L’enfant pourra quant à lui en faire, avec ou sans accord des parents (selon son âge). 

Un mineur peut-il ouvrir un compte bancaire sans ses parents ?

Un mineur ne peut pas ouvrir son compte seul, ni souscrire à des produits d’épargne. Il a, en principe, toujours besoin d’une autorisation de ses représentants légaux

Dans les faits, ses droits évoluent avec l’âge

  • Avant 12 ans, seuls les parents peuvent ouvrir, alimenter et gérer le compte bancaire jeune. Ils peuvent utiliser l’argent déposé dessus dans son intérêt à lui. 
  • Entre 12 et 16 ans, le jeune peut faire des dépôts et des retraits, mais il lui faut systématiquement l’accord de ses parents. Il peut aussi demander l’ouverture d’un livret jeune. 
  • Après 16 ans, le mineur a toujours besoin de l’accord de ses parents pour ouvrir un compte, mais les services auxquels il peut accéder sont plus nombreux. Il pourra avoir une carte de paiement, un chéquier… et pourra disposer des sommes sur son compte. 

Le cas du compte bancaire pour un mineur émancipé de plus de 16 ans est un peu particulier. L’ouverture est libre, sans autorisation parentale. Le mineur émancipé sera dans ce cas totalement responsable de son compte et des éventuelles dettes envers la banque.

Un mineur peut-il avoir un compte bancaire ?

Oui. Ce sera toutefois à ses parents ou représentants légaux de l'ouvrir pour lui.

Un mineur peut-il avoir un livret d'épargne ?

Oui, il pourra avoir un livret, un livret A ou un livret jeune.

Un mineur peut-il ouvrir son compte bancaire sans autorisation de ses parents ?

Non, le mineur doit être accompagné de ses parents à l'ouverture, même s'il a 17 ans.

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 1


Un expert vous répondra