Quelle mutuelle pour un adulte en situation d’invalidité ?

La mutuelle santé pour personne en invalidité est incontournable : elle permet de compléter la couverture de l’Assurance Maladie. Même si vous bénéficiez d’une prise en charge à 100 % par cette dernière, des frais conséquents peuvent rester à votre charge comme des dépassements d'honoraires, des médicaments non couverts, des appareillages...

Alors, que couvre exactement l'Assurance Maladie ? Comment choisir sa mutuelle santé adulte invalide ? Qu'est-ce que la rente d'incapacité permanente ? Quel est le coût d'une mutuelle santé adulte handicapé ?

Que couvre l’Assurance Maladie en cas d’invalidité ?

La Sécurité Sociale peut prendre en charge jusqu’à 100 % des dépenses santé dans 3 situations :

  • Votre pathologie est considérée comme une ALD (affection de longue durée). Attention, il faut distinguer les ALD exonérantes des non exonérantes. Les affections longue durée non exonérantes n’ouvrent pas le droit à la suppression du ticket modérateur, ce n’est donc pas une prise en charge à 100 %. Les ALD exonérantes sont celles dont la gravité et/ou le caractère chronique nécessitent un traitement long et coûteux. La liste établie par le ministère de la santé comprend par exemple les diabètes de type 1 et 2, les maladies de Parkinson et Alzheimer, myopathie, insuffisance cardiaque grave…
  • Vous êtes titulaire d'une rente d'accident du travail ou de maladie professionnelle dont le taux est au moins égal à 66,66 %. Si votre taux d'incapacité est supérieur ou égal à 10 %, vous percevez une rente d'incapacité permanente. Son montant dépend de votre taux d'incapacité et de vos salaires perçus pendant les douze mois précédant l'arrêt de travail. Si votre taux d'incapacité est supérieur ou égal à 80 % et que vous ne pouvez pas effectuer les actes de la vie courante, vous pouvez bénéficier de la prestation complémentaire pour recours à tierce personne.
  • Vous êtes bénéficiaire d'une pension d'invalidité. Cette rente, dont le montant varie entre 30 et 50 % de votre salaire annuel, est accordée par l’Assurance Maladie sous conditions. Vous avez moins de 60 ans et votre capacité est réduite d'au moins deux tiers suite à un accident ou une maladie d'origine non professionnelle, vous pouvez alors bénéficier d’une pension d’invalidité. Elle a pour objectif de compenser votre perte de revenu.

Par ailleurs, vous pouvez bénéficier de l’AAH (Allocation Adulte Handicapé). Il s’agit d’une aide financière accordée aux personnes de plus de 20 ans, dont le taux d’incapacité est supérieur à 50 % et dont les ressources ne dépassent pas un certain plafond.

L’Assurance Maladie n’est pas le seul organisme à pouvoir accorder des aides aux personnes en situation de handicap. Par exemple, la PCH (Prestation de compensation de handicap) donne accès à divers dispositifs.

Quelles sont les garanties d’une mutuelle santé pour personne en invalidité ?

L’Assurance Maladie peut couvrir jusqu’à 100 % de la base de remboursement fixé. Mais le ticket modérateur, c’est-à-dire le restant à charge après indemnisation de la Sécurité Sociale, peut être conséquent. Pour prendre en charge ces frais, il est judicieux de souscrire une mutuelle santé adulte handicapé.

En effet, une mutuelle santé pour personne en invalidité permet une meilleure prise en charge des dépenses de santé. Selon la formule choisie, la couverture peut comprendre :

  • La prise en charge des dépassements d’honoraires, ainsi que des médicaments et traitements non couverts par la Sécurité Sociale (ou plafonnés),
  • Les équipements médicaux tels que prothèses auditives, béquilles, appareillage optique…
  • Des garanties d’assistance poussées, souvent plus complètes que les mutuelles pour personnes ne se trouvant pas en situation de handicap.
  • Une meilleure prise en charge des médecines douces (hypnose, ostéopathie, etc.)

Il existe une multitude de contrats de mutuelle santé pour personne en invalidité. Pour choisir votre couverture, nous vous invitons à utiliser un comparateur en ligne. Ce dernier étudie les offres du marché pour vous et vous propose les contrats les plus adaptés à votre situation. Seules quelques informations vous sont demandées, comme par exemple votre âge, votre localisation, votre taux d’incapacité et votre activité professionnelle. Notre comparateur en ligne est gratuit et 100 % anonyme !

Quels sont les remboursements de la mutuelle pour handicap mental ?

Environ 650 000 personnes en France vivent en situation de handicap mental, aussi appelé déficience intellectuelle. Les prises en charge varient d’une complémentaire à l’autre, ainsi que selon le degré de handicap (taux d’invalidité).

Une mutuelle pour handicap mental couvre généralement :

  • Les consultations de spécialistes,
  • Les frais d’hospitalisation,
  • Les médicaments non remboursés ou peu remboursés par la Sécurité Sociale
  • Le niveau de remboursement va dépendre de la formule que vous choisissez. Des garanties d’assistance performantes sont généralement incluses dans les contrats de mutuelle santé invalide.

En principe, vous pouvez ajouter des garanties facultatives ou des renforts sur les postes de dépenses liés à votre handicap.

Vous êtes indépendant ?

Vous êtes retraité / sans emploi / étudiant ?

Comment choisir sa complémentaire santé adulte invalide ?

Nous l’avons vu, un comparateur de mutuelles santé pour personne en situation de handicap peut vous permettre d’obtenir des devis personnalisés de dizaines de contrats.

Voici nos conseils pour faire le tri parmi les devis obtenus et choisir la mutuelle santé adulte handicapé la plus avantageuse :

  • Privilégiez une assurance ayant le tiers payant pour n’avoir à avancer aucun frais,
  • Vérifiez les garanties d’assistance, pouvant être particulièrement utiles à votre quotidien (accompagnement aux rendez-vous médicaux, aide ménagère, garde d’animaux en cas d’hospitalisation…),
  • Choisissez une mutuelle aux garanties renforcées sur les postes de dépense liés à votre handicap : par exemple, veillez à avoir de bonnes garanties auditives si vous êtes malentendant. De même, assurez-vous que le contrat couvre correctement les équipements médicaux dont vous pourriez avoir besoin (fauteuil roulant, appareillage…),
  • Soyez vigilant quant à la prise en charge des dépassements d’honoraires des médecins spécialistes.

Plusieurs mutuelles proposent des contrats adaptés à des handicaps spécifiques. C’est par exemple le cas d’April, qui offre notamment de bonnes couvertures pour le handicap moteur ou la cécité. Solidaris Handicap et Mutuelle Intégrance proposent elles aussi des garanties avantageuses et adaptées à différents handicaps.

Quid de la mutuelle collective pour les travailleurs handicapés ?

Depuis la loi ANI de 2016, la mutuelle d’entreprise est obligatoire pour tous les salariés du privé. Les salariés reconnus comme travailleurs en situation de handicap doivent eux aussi obligatoirement adhérer à la mutuelle collective. Il existe tout de même quelques cas de dispenses, communs à tous les salariés, à savoir :

  • Vous êtes déjà bénéficiaire d’une complémentaire santé individuelle au moment de rejoindre votre entreprise. Dans ce cas, vous pouvez repousser l’adhésion au contrat groupe de l’entreprise, mais serez quand même tenu de la contracter à échéance de votre contrat individuel ;
  • Vous bénéficiez déjà d’une mutuelle en tant qu’ayant droit ;
  • L’entreprise a mis en place la mutuelle collective lorsque vous étiez déjà salarié ;
  • Vous bénéficiez de la Complémentaire Santé Solidaire ou de l’ACS ;
  • Vous êtes salarié à temps partiel, en CDD, contrat de mission, ou encore apprenti.

Les mutuelles collectives sont assez généralistes, pour convenir au plus grand nombre et car elles mutualisent les risques de tous les employés. Ainsi, les garanties peuvent ne pas convenir ou être insuffisantes pour couvrir votre invalidité. Vous pouvez alors envisager de souscrire une surcomplémentaire santé pour choisir vos garanties et ainsi avoir une prise en charge optimale.

Quel est le coût d’une mutuelle santé pour adulte handicapé ?

Le coût d’une mutuelle santé pour adulte handicapé dépend des garanties choisies ainsi que de votre profil (âge, localisation, situation professionnelle…). Vos besoins vont également influer sur le montant de votre complémentaire. La plupart des contrats sont modulables : vous pouvez choisir le niveau de remboursement par poste de dépenses et y ajouter des renforts / garanties facultatives. Si vous êtes en situation de handicap moteur par exemple, il sera judicieux de choisir une mutuelle santé présentant des prestations d’appareillages et de médecines douces (entre autres) performantes, se répercutant sur le montant de votre cotisation.

Pour faire baisser le coût de votre couverture, il existe des aides au paiement d’une mutuelle santé. Par exemple, l’ACS peut réduire ou prendre totalement en charge votre cotisation annuelle (sous conditions). De plus, certaines associations mettent en place des contrats de groupe, permettant une réduction du coût de la mutuelle santé pour chaque adhérent.

Il existe également la Complémentaire Santé Solidaire (ex CMU-C), qui permet de couvrir l’ensemble des dépenses santé de votre foyer pour 1€ ou gratuitement. Elle est accessible sous conditions de revenus, et permet la prise en charge de la partie non remboursée par l'Assurance Maladie.

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 1


Un expert vous répondra