Calcul du rachat en assurance-vie

Il est possible de faire un rachat sur son assurance-vie à tout moment. La fiscalité applicable dépend alors de divers éléments, et notamment de l’âge du contrat. Voyons ensemble comment se calcule la fiscalité du retrait en assurance-vie, et comment faire pour l’optimiser. 

Notre simulateur de rachat en assurance-vie 

La base imposable est de base|number_format

Le montant maximal récupérable sans payer d'impôts est de montant_max|number_format €.

Pour la fiscalité, l'épargnant aura le choix entre apres

Pour la fiscalité, l'épargnant aura le choix entre avant

La base imposable est de base_1|number_format

Le montant maximal récupérable sans payer d'impôts est de montant_max_1|number_format

Pour la fiscalité, l'épargnant aura le choix entre avant

Pour la fiscalité, l'épargnant aura le choix entre apres

La fiscalité applicable en cas de rachat (de retrait partiel ou total) sur une assurance-vie est relativement « simple » à appréhender. Les règles dépendent toutefois de plusieurs éléments, et notamment de l’âge du contrat et du moment où ont été faits les versements. Utiliser un simulateur de rachat en assurance-vie est alors un excellent moyen de connaître la fiscalité a priori sans avoir à la calculer soi-même. 

Coover vous propose son propre simulateur de retrait en assurance-vie. Il est gratuit et très simple d’utilisation.

À partir des informations que vous communiquez, notre outil calcule automatiquement la fiscalité applicable. Cela vous permet donc d’estimer la charge fiscale avant de procéder au rachat. Les informations principales dont vous avez besoin sont les suivantes :

  • la durée du contrat
  • le montant total des versements
  • le capital acquis à la date du rachat (valeur du contrat) : il prend en compte la totalité des versements et les gains obtenus

Ces informations sont disponibles sur votre dernier relevé d'assurance vie, vous pouvez aussi les obtenir en contactant votre assureur.

Lorsque vous faites un rachat sur votre assurance-vie, c’est l’assureur qui calcule le montant du prélèvement forfaitaire.

De quoi dépend la fiscalité applicable au rachat sur une assurance-vie ?

Les règles fiscales qui s’appliquent lors d’un rachat en assurance-vie dépendent de plusieurs choses :

  • De l’âge du contrat : entre 0 et 4 ans, entre 4 et 8 ans ou plus de 8 ans, 
  • De la date des versements : avant ou après septembre 2017. 

La fiscalité qui va s'appliquer est résumée dans le tableau ci-dessous :

Durée du contratVersements antérieurs
au 27/09/2017
Versements postérieurs
27/09/2017
Moins de 4 ans Prélèvements sociaux (17,20%) + Impôt sur le revenu OU
prélèvement forfaitaire libératoire* (35%)
Impôt sur le revenu OU prélèvement forfaitaire unique (30%)
Entre 4 et 8 ansPrélèvements sociaux (17,20%) + Impôt sur le revenu OU
prélèvement forfaitaire libératoire* (15%)
Impôt sur le revenu OU prélèvement forfaitaire unique (30%)
Plus de 8 ansAbattement (4600€ ou 9200€ selon la situation) puis
Prélèvements sociaux (17,20%) + Impôt sur le revenu OU prélèvement forfaitaire libératoire* (7,5%).
Abattement (4600€ ou 9200€ selon la situation) puis
Prélèvements sociaux (17,20%) + Impôt sur le revenu OU
prélèvement forfaitaire unique (30%)
*Le prélèvement forfaitaire libératoire est dégressif selon l'âge du contrat

Notez cet article

Note moyenne 2.8 / 5. Votes : 8


Un expert vous répondra