Comparatif des crédits professionnels en ligne

Vous cherchez un crédit professionnel ? Les acteurs proposant des crédit sont nombreux mais les offres ne sont pas toujours bien présentées.

Quel taux pour son prêt professionnel ? Faut-il passer par un courtier ? Un apport sera t-il nécessaire ? Coover vous explique tout ce qu'il faut savoir sur le crédit pro et vous propose son comparatif des meilleures offres du marché.

CourtierTaux moyen constatéDescriptionAvisOffre
[['Logo ' + courtier.courtier]]
Offre courtier.offre
courtier.taux_moyen_constate
Service : courtier.service
Nombre de partenaires bancaires : courtier.partenaires_bancaires_nationaux
Taux de réussite dossier : courtier.taux_reussite_dossier
Notre note : courtier.note | note
courtier.avis_positif | liste_plus_moins(courtier.avis_negatif)
En savoir plus
Sur le site de courtier.courtier

Aucun résultat pour les filtres que vous avez sélectionnés.

Qu'est ce qu'un crédit professionnel ?

Le crédit professionnel, comme son nom l'indique, est un prêt prévu pour les personnes morales (sociétés) ou pour les personnes physiques exerçant une activité professionnelle indépendante (entreprises individuelles).

Ce prêt peux prendre plusieurs formes : crédit immobilier, crédit équipement, prêt pour création ou reprise d'entreprise ou encore prêt pour soutenir la trésorerie. Chaque type de prêt a son taux propre et chacun n'ont pas les mêmes critères de souscription.

  • Le crédit immobilier est utilisé pour l’achat ou la construction de nouveaux locaux, terrains ou entrepôts.
  • Le crédit équipement correspond aux besoins de fonctionnement d’une entreprise (mobilier, fournitures, matériels d’aménagements, machinerie, ... ).
  • Le crédit trésorerie désigne lui tout les besoins en trésorerie de l'entreprise. Il peut prendre la forme d'affacturage, de BFR (besoins en fond de roulement, d'escompte, de financement dailly ou de MCNE (mobilisation de créances nées sur l'étranger).
  • Enfin le financement d'entreprise désigne lui les fonds nécessaires aux rachats de parts sociales, de fonds de commerce ou à la création d'entreprise. Ce type de prêt nécessite un certain apport personnel, de l'ordre de 20 à 30% du projet global.

Si vous avez déjà souscrit à de nombreux crédits, ceux ci peuvent s’accumulent et entrainer un déséquilibre dans les conditions de remboursement. Pour palier à ce problème, il est possible de recourir à un rachat de crédits professionnels, qui permet de regrouper plusieurs crédits en une seule mensualité.

A qui s'adresse le crédit pro ?

Le crédit pro est un instrument de financement qui est disponible pour tous les professionnels et entreprises :

  • Professions libérales (médecins, avocats, sages-femmes, infirmiers etc)
  • Indépendants
  • Auto-entrepreneurs
  • Artisans
  • Commerçants
  • Agriculteurs
  • Associations
  • TPE (très petites entreprises)
  • PME (petites et moyennes entreprises)

Fin Août 2020, ce sont 1 895 278 entreprises françaises qui possédaient un crédit pro pour un total d'encours de 1 171 milliards d'euros.

Combien coûte un crédit professionnel ?

Le coût d'un crédit professionnel (aussi appelé TEG, taux effectif global) est complexe et souvent mal renseigné par les banques. Il comprend un taux d'intérêt (appelé aussi taux nominal), des frais de dossier, les cotisations de l'assurance et le cas échéant les frais de prise de garantie. Généralement, les banques se contentent de donner les simples taux d'intérêts, nécessairement plus bas que les TEG .

  • Le taux nominal désigne la base sur laquelle sera calculé les intérêts du prêt. C'est avec ce taux que la banque se rémunère. Elle est donc libre de proposer ses taux, sauf pour les prêts à taux réglementés ou aidés comme les prêts conventionnés.
  • Les frais de dossier désignent le coût de l'analyse de votre dossier par la banque. Ils peuvent être fixes ou proportionnés au montant du prêt accordé.
  • Le coût de l'assurance décés / invalidité est aussi à prendre en compte. Bien qu'elle ne soit pas obligatoire, elle est demandée par de nombreuses banques. Elle vise à rembourser le prêt souscrit en cas de décés ou d'invalidité du souscripteur.
  • Enfin, les frais de garantie désignent les frais engendré lors de la constitution d'une hypothéque et lors de sa levée. Néanmoins, une hypothèque est assez rare dans le monde du crédit professionnel.

La somme de tout ses taux constitue alors le taux effectif global, c'est à dire le coût total de votre prêt.

Le tableau suivant récapitule les taux moyens constatés en France en 2021, selon le type de prêt accordé et la tranche de montant emprunté :

CréditInférieur 25 000€De 25 000€ à 250 000€Supérieur à 250 000€
Immobilier1,12%1,21%1,18%
Équipement1,26%1,27%1,36%
Trésorerie1,96%0,67%0,69%
Source : Banque de France

Pour les entreprises mis en difficulté par la crise du Coronavirus, il est possible de souscrire auprès de la BPI à un Prêt Garantie par l'Etat.

Comment obtenir son crédit professionnel ?

Il y a deux moyens d'obtenir un crédit professionnel : vous pouvez vous adresser directement à une banque ou une société de crédit ou vous adresser à un courtier en crédit professionnel, qui s'occupera directement de votre dossier. De chaque côté, il y a des avantages et des inconvénients à prendre en compte.

Obtenir son crédit pro par une banque

La première possibilité pour obtenir un crédit pro est de s'adresser directement à une banque, la votre ou non. Il faudra alors constituer vous même le dossier et l'entretien préalable à l'acceptation du prêt. Il s'agira de prouver que vous êtes en capacité de rembourser ce prêt. Vous serez aussi en mesure de directement négocier les taux de votre prêt. Il faut donc y consacrer du temps et de l'énergie, sans avoir la certitude que votre dossier sera reçu. S'occuper soi-même de son prêt pro suppose aussi d'avoir des connaissances ou de faire des recherches sur les types de prêt proposé et les taux en vigeur.

Obtenir son crédit pro par un courtier

La seconde option est celle de passer par un courtier en crédit professionnelle. Il s'occupera alors de constituer votre dossier, de le défendre devant la banque et de vous négocier les meilleurs taux. Les courtiers sont en effet partenaires de nombreuses banques, qui leur permettent de proposer des offres privilégiées pour leur client (voir tableau ci-dessous). Le gain de temps et d'énergie est ici considérable, puisque vous ne faites rien, à part rassembler les documents nécessaires à la constitution du dossier. L'inconvénient de cette option est evidemment la commission qu'il faudra payer au courtier. Mais ne vous inquiétez pas, le courtier ne se rémunère qu'en cas de validation du prêt par la banque !

CourtierNombre de banques partenairesListe des banques partenaires
Meilleurstaux.com13Banque Palatine, Banque BCP, BPE, BNP Paribas, Crédit Mutuel, Fortuneo Bank, Orange Bank, Hello Bank, HSBC, ING Direct, LCL, Banque postale, Société Générale
Cafpi10Banque BCP, BNP Paribas, HSBC, La Banque Postal, LCL, Société Générale, BPE, ING Direct, Banque Palatine, Mileis
Credit.fr3Arkea, BPI, Hello Bank
Pretpro7Banque Populaire, Crédit Agicol,LCL, Société Générale, Caisse d'Epargne, BPI France, BNP Paribas
Access crédit pro10Banque populaire, Caisse d'Epargne, La Banque Postale, BNP Paribas, BPI France, CIC, Crédit Agricole, Crédit Mutuel, LCL, Société Générale
Vousfinancer6Crédit Agicole, LCL, Société Générale, Caisse d'Epargne, BPI France, BNP Paribas
Créditprofessionnel5BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale, Banque Populaire, CIC
Credipro12Caisse d'Epargne, HSBC, Crédit Agricole, Société Générale, LCL, La Banque Postale, Banque de la Reunion, Banque de Savoie, Fiduciale, Banque BCP, Banque Courtois, Banque Populaire
Finance Conseil13Crédit Agicol, LCL, Société Générale, Caisse d'Epargne, BPI France, BNP Paribas, Crédit mutuel, CIC, BNP Paribas, la Banque Postale, Banque Populaire, Crédit du Nord, Banque Tarneaud
Banques partenaires

Comment rembourser son crédit professionnel ?

Le remboursement du crédit commence une fois que tout les fonds ont été versés par la banque, selon le calendrier établi entre vous et le créditeur. Généralement les échéances sont mensuelles, parfois trimestrielles, et la banque les prélève automatiquement par le débit de votre compte, aux dates convenues.

Il y a principalement deux types de crédit pro : les crédits à moyen et long terme. Les conditions d'obtention et l'objet de ces prêts différent beaucoup.

  • Le prêt à moyen terme est un crédit professionnel dont la durée est comprise entre 2 et 7 ans. Ils concernent surtout les prêts équipements ou trésoreries.
  • Le prêt à long terme est un crédit  bancaire dont la durée est comprise entre 7 et 15 ans. Ils concernent pour leur part principalement les prêts immobiliers. En fonction de la nature des investissements et de la capacité de remboursement de l’entreprise, un différé de remboursement est possible.

Il est aussi possible de souscrire à un prêt à court terme (< 2 ans), mais ce type de financement est plus rare.

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 3


Un expert vous répondra