Simulateur de congés payés

?

Vous avez droit à b jours de congés cette année

?

Votre indemnité compensatrice de congés payés s'élève à imd | number_format(0)

?

Votre indemnité brute pour vos o jours de congés s'élève à ind | number_format(0)

Les congés payés définissent une période durant laquelle votre employeur est tenu de vous payer sans que vous n'ayez besoin de venir travailler. Ils existent en France depuis 1920 et sont régularisés par le Code du Travail. Coover vous explique comment optimiser vos jours de congés, et en profiter au mieux.

Les congés payés : qu'est ce que c'est ?

Tout salarié a droit chaque année à des congés payés par son employeur. Chaque mois de travail donne droit à 2,5 jours de congés payés supplémentaires. Mais attention, de nombreuses règles régulent la demande des jours de congés, leur pose et leur durée.

Tout d'abord, les jours de congés et leur durée ne dépendent pas de votre contrat (CDD, CDI, Intérim), de votre statut (cadre ou non) ni de votre ancienneté. Tout le monde y a droit de manière égale. Un employé qui vient d'être embauché peut même prendre des congés par anticipation !

Bien qu'il y ait un montant de base des congés payés imposés par le Code du travail, votre employeur peut toujours choisir de vous en accorder plus. Votre convention collective peut aussi être généreuse et vous donner droit à des congés supplémentaires.

L'indemnité de congés payés : comment ça marche ?

Pendant vos congés payés, vous ne touchez pas nécessairement votre salaire, mais plus exactement une indemnité qui s'en approche. Deux méthode de calcul existent, et c'est la plus avantageuse pour le salarié qui est conservée.

Méthode 1

La première méthode consiste à maintenir tout simplement le salaire, et de rémunéré le salarié comme s'il n'avait pas arrêté de travailler.

Méthode 2

La seconde méthode calcule l'indemnité en simulant un salaire théorique à partir de différents éléments :

  • Votre salaire de base
  • Vos majorations de salaire (heures supplémentaires par exemple)
  • Vos indemnités de congés (congés maternité, congés payés, accident du travail...)
  • Toute autre prime ayant le caractère de salaire

Il ne faut donc pas prendre en compte les primes de fin d'année ou le 13ème mois.

Il suffit de diviser cette somme par 10 pour obtenir votre salaire théorique pour 30 jours ouvrables (ou 25 jours ouvrés)

Par exemple, imaginons que vous touchiez 1.500€ par mois et 20.000€ bruts par an. Si vous décidez de prendre 2 semaines de congés (12 jours ouvrables), vous pouvez être rémunéré soit à 714€ avec la méthode 1 (70 heures de travail), soit à 800€ avec la méthode 2 (2000€ pour 30 jours ouvrables donnent 800€ pour 12)

C'est donc la méthode 2 qui est privilégiée ici.

Comment calculer le nombre de jours de congés ?

Vous pouvez utiliser notre outil de calcul situé en haut de la page pour calculer votre nombre de jours de congés payés.

Tout salarié a droit à 2,5 jours de congés pour 1 mois travaillé, ce qui vous donne logiquement droit à 30 jours ouvrables de congés par an. Vos mois travaillés sont calculés selon la période de référence.

La période de référence correspond à la durée sur laquelle sont calculés vos congés payés. Sans contradiction de la convention collective ou d'un accord de branche, la période de référence s'étend du 1er juin au 31 mai suivant.

Vous n'avez pas besoin de travailler 31 jours pour avoir travaillé un mois. Dans les faits, 4 semaines ou 24 jours de travail sont assimilés à un mois de travail effectif. Vous pouvez même travailler moins de 24 jours et quand même obtenir vos 2,5 jours de congés : certaines absences sont en effet tolérées et comptent comme des jours travaillés :

  • Les congés payés
  • Le travail à temps partiel
  • Les congés maternité et paternité
  • Les accidents du travail
  • Les congés de formation

Quand on parle de jours de congés, on parle de jours OUVRABLES. Il ne faut pas confondre jours ouvrés, ouvrables, et calendaires.

Les jours ouvrables sont tous les jours de la semaine sauf celui du repos hebdomadaire (généralement le dimanche). Il y en en a donc 6 par semaine. Cela signifie que 6 jours de congés vous accorderont en fait une semaine complète de repos !

Quand peut-on prendre ses congés payés ?

On croit souvent que le salarié est libre de demander des congés quand bon lui semble. Ce n'est pas complètement vrai : la pose de congés payés est soumise à certaines règles. En voilà les principales :

Un salarié peut-il choisir ses dates de congés payés ?

Un salarié n'a pas le dernier mot quant à ses dates de congés payés. Il peut en pratique demander à poser certaines dates, mais son employeur n'est pas tenu de les accepter. Voici comment l'employeur choisit les dates de congés de ses employés :

  • Il choisit les dates du congé principal dans la période de prise légale de congés (1er mai au 31 octobre, sauf si la convention collective en dit autrement)
  • L’employeur fixe l’ordre de départ en congés de ses salariés en fonction de leur statut (famille, ancienneté, époux...)
  • Il doit tenir les employés au courant de leurs congés au moins deux mois avant leur départ
  • Il ne peut modifier ces dates moins d'un mois avant la prise des congés

Le COVID permet aux employeurs de contourner ces mesures. Nous vous expliquons tout un peu plus bas ↓

Durée maximale d'un congé payé

Vous ne pouvez pas prendre plus de 24 jours de congés d'affilée. Il existe toutefois des cas particuliers : pour les salariés étant contraints par la géographie (salariés étrangers ou d'outre-mer) , ou ceux devant s'occuper d'une personne en perte d'autonomie, cette limite peut être levée.

Congé principal et fractionnement des congés

Il faut respecter le "congé principal" : en temps normal, le salarié dispose de 30 jours ouvrables de congés, soit 5 semaines. Sur ces 5 semaines, les 4 premières constituent ce qu'on appelle le congé principal. Le code du travail fixe la période de prise légale de congés du 1er mai au 31 octobre, ce qui signifie que le congé principal doit nécessairement être prise entre ces deux dates. Dans les faits vous n'êtes pas contraint de prendre 24 jours (4 semaines) de vacances sur cette périodes.

Au delà de 12 jours de congés consécutif durant cette période, vous avez le droit de "fractionner" vos congés, c'est à dire que vous pouvez les prendre en dehors de la période de prise légale. Cela vous donne même droit à des jours de congés supplémentaires !

En effet, si vous prenez au moins 12 jours de congés continus de votre congé principal entre le 1er mai et le 31 octobre, et qu'il vous en reste à la fin de cette période, vous avez droit à des jours de congés supplémentaires pour fractionnement :

  • Entre 3 et 5 jours de congés pris en dehors de la période légale, vous gagnez 1 jour de congé
  • Au-delà de 6 jours, vous gagnez 2 jours de congé

Les jours de congés supplémentaires pour fractionnement ne concernent que le congé principal. En effet, les jours de congé pris sur la 5ème semaine ne sont pas pris en compte pour l’ouverture du droit aux jours de congés supplémentaires.

Comment obtenir des jours de congés supplémentaires ?

Il y a tout d'abord les jours de fractionnement, expliqués au paragraphe ci-dessus, qui vous donne droit à 2 jours de congé supplémentaires.

Les jeunes salariés peuvent aussi bénéficier de jours supplémentaires : quelle que soit leur ancienneté dans l’entreprise, les salariés de moins de 22 ans au 30 avril de l’année en cours ont droit s’ils le souhaitent à un congé de 30 jours ouvrables. Ils ne seront cependant indemnisés que pour les jours de congés réellement acquis.

Par exemple, un salarié de 21 ans recruté le 1er janvier pourra demander pour son été un congé de 30 jours, mais ne sera indemnisé que pour 10 jours.

Enfin, les femmes salariées de moins de 22 ans au 30 avril de l'année en cours bénéficient de 2 jours de congés supplémentaires par enfant de moins de 15 ans à charge.

Comment choisir les dates de congés payés ?

Comment demander vos jours de congés ?

Vous pouvez demander à votre employeur de vous accorder des congés payés aux dates de votre choix. Il n'est cependant pas tenu des les accepter. Pour faire cette demande, vous devez contacter votre service de Ressources Humaines le plus tôt possible. Aucun délai officiel n'est fixé, mais votre employeur pourrait refuser vos dates s'il n'a pas le temps de réorganiser le service.

Comment changer les dates de congés payés ?

De la même manière que vous demandez vos congés payés, vous pouvez également demander un changement de vos dates de congés : il vous suffit de contacter votre service de ressources humaines. Encore une fois aucun délai ou préavis n'est fixé, mais nous vous conseillons de le faire dès que possible : votre employeur n'est pas tenu d'accepter votre demande, d'autant plus si vous vous y prenez trop tard.

Votre employeur peut-il vous imposer des jours de congés ?

Oui, votre employeur est autorisé à vous imposer des jours de congés. Cela peut prendre la forme d'une période durant laquelle vous êtes tenu de prendre vos congés, ou plus radicalement, de jours de congés collectifs lors de la fermeture temporaire de votre entreprise. Enfin, votre employeur peut fixer vos dates de congés à votre place en vous imposant une place dans l'ordre des salariés pour la prise des congés payés (lorsque plusieurs salariés veulent partir aux mêmes dates par exemple).

Quel impact du COVID sur les congés payés ?

Jusqu'au 30 juin 2021, et sous réserve d'un accord d'entreprise ou de branche, l'employeur peut de manière exceptionnelle :

  • imposer la prise de congés payés ou modifier les dates d'un congé déjà posé, dans la limite de 6 jours ouvrables (soit 1 semaine de congés payés), en respectant un préavis d'au moins 1 jour franc (au lieu d'1 mois ou du délai prévu par un accord collectif). Il peut s'agir de congés acquis à prendre avant le 31 mai ou bien de congés acquis, mais à prendre avant même le début de la période où ils sont habituellement pris (soit, à compter du 1er juin) ;
  • fractionner des congés payés sans l'accord du salarié et suspendre temporairement le droit à un congé simultané des conjoints ou des partenaires liés par un pacte civil de solidarité (Pacs) dans une même entreprise ;

Jusqu'au 30 juin 2021, et sans un accord d'entreprise ou de branche, l'employeur peut imposer au salarié, avec un préavis minimum d'1 jour franc, de prendre ou modifier :

  • les journées de réduction du temps de travail (RTT) ;
  • les journées ou demi-journées d'une convention de forfait en jours sur l'année ;
  • les jours déposés sur le compte épargne-temps et en déterminer les dates lorsque les difficultés de l'entreprise ou des circonstances exceptionnelles l'exigent.

L'employeur ne peut imposer au salarié de prendre plus de 10 jours de repos ou d'en modifier la date. Le salarié ne pourra pas prendre ces jours de congés au-delà du 30 juin 2021.

FAQ

Quel est l'impact des jours fériés sur les congés payés ?

Si ce jour est habituellement chômé dans l'entreprise (vous ne travaillez pas), et que vous êtes en congé, alors ce jour n'est pas décompté de vos jours de congés. Si au contraire vous auriez du travailler ce jour là, alors vous perdez un jour de congé.

Quelle est la différence entre jour de congés et RTT ?

Bien que congés payés et RTT permettent dans les deux cas à l'employé de ne pas travailler, des règles différentes les régissent. Les RTT ne concernent que les employés soumis au régime du forfait des 218 jours par an qui auraient dépassé cette quantité de travail.

Que se passe-t-il en cas de jours de congés non pris ?

En principe, vous perdez ces jours de congés. Vous avez le droit de vous accorder avec votre employeur pour les reporter à l'année suivante, mais votre employeur est en droit de le refuser. Vous pouvez également demander à votre employeur de vous verser une indemnité compensatrice de congés payés si c'est à cause de lui que vous n'avez pas pu prendre l'ensemble de vos jours de congés.

Quels congés payés pour le BTP ?

Les employés du BTP disposent de droits supplémentaires, comme le maintien des congés payés au passage d'un employeur à l'autre, une prime de vacances de 30% et des congés supplémentaires accordés en fonction de l'ancienneté du salarié.

Notez cet article

Note moyenne 4.2 / 5. Votes : 30

50 commentaires à "Simulateur de congés payés"

Théo, le 1 août 2020

Bonjour , je part de la réunion début septembre, j’ai travailler pendant 7 mois ici, j’aimerai savoir comment cela se passe pour le règlement des congés payés non pris ? Merci.

Répondre
Pierre Fruchard, le 3 août 2020

Bonjour,
Vous pouvez prendre vos derniers jours de congés avant votre départ, ou tenter de négocier avec votre employeur leur remboursement. Celui-ci n'est cependant pas tenu de vous verser des indemnités compensatrices de congés payés.
Cordialement

Répondre
chopin, le 12 août 2020

Je travaille dans la fonction public hospitalière depuis le 6 novembre 2019 en CDD. Mon employeur dit si titulaire ou un an CDD droit à 2 jours et demi de congé annuels par mois de travail et si CDD moins d'un an droit à 2 jours de congés par mois de travail.

Seriez vous où je peux trouver les textes régissant la fonction public hospitalière et qui vaut inspection du travail dans la fonction public hospitalière ?

Répondre
Pierre Fruchard, le 12 août 2020

Bonjour,
Vous pouvez trouver la convention collective Fonction publique hospitalière - IDCC 5022 sur le site du gouvernement. Il n'existe normalement pas de régime différent pour les CDD de moins d'un an et de plus d'un an : dans tous les cas vos congés payés s'accumulent à raison de 2,5 par mois.
Cordialement

Répondre
Agnès, le 14 août 2020

Bonjour qu'elles sont les règles de récupération pour les jours fériés travaillés ?

Répondre
Pierre Fruchard, le 17 août 2020

Bonjour,
Le seul jour férié chômé est le 1er mai. Cela signifie que c'est le seul jour où vous êtes tenu de ne pas travailler. Pour les autres jours fériés, rien n'empêche votre employeur de vous faire venir travailler au salaire habituel. La convention collective peut être plus généreuse et vous offrir d'autres jours fériés chômés. C'est elle qui vous indiquera si vous pouvez récupérer des jours de congés pour jours fériés travaillés.
Cordialement

Répondre
Fatima, le 15 août 2020

En arrêt maladie pdt mes conges
A mon retour je récupère 5 ou 6 jours de congés en sachant que mon entreprise compte en jour ouvrable
Merci beaucoup

Répondre
Pierre Fruchard, le 17 août 2020

Bonjour,
Tout dépend de la durée de vos congés : combien de temps êtes vous partie ?
Cordialement

Répondre
Fred, le 27 août 2020

Bonjour,
Je travaille à 80 % (3 ,5 jours / semaine) depuis le 03 février 2020.
A combien de jours ai-je droit annuellement ?

Répondre
Pierre Fruchard, le 28 août 2020

Bonjour,
A priori, le salarié a droit à un congé de deux jours et demi ouvrables par mois de travail effectif chez le même employeur et ce, dès l'embauche. Ainsi en ayant travaillé 3,5 jours/semaine depuis le 3 Février, vous avez le droit normalement à 12 jours de congés payés.

Répondre
Sophie, le 28 août 2020

Je suis en arrèt maladie depuis 6mois , c'est reconnu en maladie professionnelle est ce que je perd des jours de congés payés

Répondre
Pierre Fruchard, le 28 août 2020

Bonjour,
Sauf disposition contraire prévue par votre employeur,vous ne perdez pas vos jours de congés acquis de droit.
Cordialement,

Répondre
guilbert, le 29 août 2020

Je suis assistante maternelle j ai un contra en annee complete de 52 semaines j ai 5 semaines de conges par an mon contraten rupture au 31 aout j ai pris que 3 semines commeent calcule le rste de mes vacances merci

Répondre
Pierre Fruchard, le 31 août 2020

Bonjour,
Sauf cas particulier, vos congés payés seront calculés au prorata du temps travaillés sur la période de référence 1er Juin 2020-31 Mai 2021.
Cordialement,

Répondre
Ludovic, le 31 août 2020

Bonjour'
je travail 168 heures pas mois. Ai.je droit a des congés suppléentaires ?

Je prends que 2 semaines de congés entre le 1er juin et le 31 octobre ai.je droit aux jours de fractionnement ?
Merci beaucoup

Répondre
Pierre Fruchard, le 1 septembre 2020

Bonjour,
La loi prévoit 2,5 jour de congés payés pour un mois travaillés c'est à dire 24 jours. Ainsi avec 168h par mois, vous travaillez 24 jours ouvrables à 7h/jours, vous n'avez donc pas le droit à des congés supplémentaires. D'autre part, vous avez le droit aux jours de fractionnement, seulement si vos 2 semaines de congés ont été pris en continu.
Cordialement,

Répondre
Marie, le 3 septembre 2020

Je suis agent d entretien je fait 2 h par jour pendant 4 jours j ai un CDD de trois ai ai-je droit a des congés payer merci

Répondre
Pierre Fruchard, le 4 septembre 2020

Bonjour,
Le droit aux congés payés est ouvert au salarié, quels que soient son emploi, sa catégorie ou sa qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. Le salarié à temps partiel a les mêmes droits que le salarié à temps complet. Vous avez le droit à 2,5 jours de congés pour 24 jours ouvrés (7h par jour).
Cordialement,

Répondre
Agnes Barthes, le 7 septembre 2020

Bonjour,
Je sur l'année N-1 j'ai cumulé 30j de CP.
De plus il me restait 6j de CP de l'année N-2 pour lesquelles mon patron a validé le report sur cette année, portant mon compteur à 36j au total.
Je rencontre une divergence d'opinion avec le comptable quant au calcul du dixième; pour moi et d'après qqs sites trouvés en parlant (exemple donné avec les jours de fractionnement), le calcul du dixième devrait se faire de la façon suivante: (total brut année N-1)/10 x36/30
Le comptable me dit que le calcul du dixième dans mon cas est: (total brut année N-1)/10 x36/36.
Pourriez-vous m'indiquer lequel des calculs est correct?
Merci par avance

Répondre
Pierre Fruchard, le 8 septembre 2020

Bonjour,
Le calcul du 1/10e de la rémunération brute est effectué pour un congé d'une durée de 30 jours ouvrables (ou 25 jours ouvrés). Ainsi votre rémunération pour 36 jours de congé payé pris est égale à: (total brut année N-1)/10 x30/30 + (total brut année N-1)/10 x 6/30. En simplifiant cette addition on en arrive à (total brut année N-1)/10 x36/30. Le premier calcul est donc le bon.
Cordialement,

Répondre
Agnes, le 9 septembre 2020

Bonjour,
Il s'agit donc de la première formule (36/30) et non de la seconde (36/36).
Je vous remercie de votre réponse.
Cordialement

Répondre
corinneb, le 14 septembre 2020

concernant la semaine supplémentaire de congés pour un salarié de + de 59 ans, (industrie chimique) ces jours se posent-ils comme les autres congés, ou bien avec un formulaire spécifique ?
Merci pour votre réponse

Répondre
Pierre Fruchard, le 15 septembre 2020

Bonjour,
Les jours de congés supplémentaires se posent comme les autres congés.
Cordialement,

Répondre
Lydia, le 16 septembre 2020

Je suis une auxilliire parentale.J'ai commencé à travailler chez un particulier le 4 fevrier 2020 .40 hrs par semaine.Mardi au vendredi.y a pas lundi.mon contrat prend fin cet fin du mois de septembre 2020.( 8mois au total) . S'il vous plait ,combien de jours congé ai je droit? Merci .

Répondre
Pierre Fruchard, le 17 septembre 2020

Bonjour,
Vous avez le droit à 2,5 jours de congés payés par mois travaillés, par période de référence (du 31 Mai au 1er Juillet).
Cordialement,

Répondre
Run Survie, le 20 septembre 2020

Bonsoir. J'ai droit à 2.5 jours de congés payés sur 2.
Exemple :
Janvier 2.5
Février 2
Mars 2.5
Mars 2
Etc.
Comment calcul t-on la rémunération congé payé? J'ai 47 jours non pris. S'il vous plaît

Répondre
Pierre Fruchard, le 21 septembre 2020

Bonjour,
Vous aurez plus d'informations à cette adresse: https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F33359
Cordialement,

Répondre
Giséle Delhay 18 septembre 2020, le 18 septembre 2020

Bonjour .je suis trésorière d'une association ,ma monitrice de sport ne travailles qu'une heure par semaine et n'a droit avec son contrat a travailler 34 semaines par an combien dois lui payer de congés payer car elle ne travaille pas en juillet

Répondre
Pierre Fruchard, le 21 septembre 2020

Bonjour,
Le salarié acquiert 2,5 jours de congés par mois travaillé (au rythme de 35h par semaine). Ainsi si votre monitrice de sport ne travaille que 34h par an, elle ne pourra acquérir de congés payés.
Cordialement,

Répondre
Morin, le 27 septembre 2020

Bonjour

Mon employeur me précise que dès que j ai travaillé 20 jours cela déclenche mes 2.5 jours de congés payés
J ai été absente 13 jours et il me décompte 2.5 jours de congés payés suite à cette absence. Est ce normal ? Sur les 7 jours travaillés, je ne cumule pas de congés ?
Merci

Répondre
Pierre Fruchard, le 28 septembre 2020

Bonjour,
Vous gagnez des jours de congés uniquement sur les jours de travail effectifs. Certaines absences n'ouvrent pas droit aux jours de congés payés. Vous cumulez donc sur les 7 jours travaillés mais pas sur les 13 absents.
Cordialement,

Répondre
JPSonic, le 30 septembre 2020

Bonjour, Agent dans FPT, je travail en cycle 4/2 soit 4 jours de travail et 2 jours de repos, à combien de jours de congés ai-je droit ? quel est la méthode de calcul ?

Répondre
Pierre Fruchard, le 1 octobre 2020

Bonjour,
Le code du travail énonce que chaque salarié gagne 2,5 jours de congés par mois travaillé (soit 25 jours ouvrés). Ainsi vous gagnez 2,5 jours de congés toute les 6 semaines travaillés environ.
Cordialement,

Répondre
Gaspar Toze, le 11 octobre 2020

Bonjour,
Je deux questions à vous poser.
Je suis en arrêt maladie depuis environ 6 mois. J'avais des congés à soldé de l'année dernière que je pas pu les prendre vu mon arrêt maladie. Mon employeur m'a informé que je les avais perdu. Deuxième question... je suis en arrêt maladie depuis 6 mois et depuis deux mois mon employeur me rajoute plus mes des congés dans les acquis. Je lu dans la convention de la métallurgie du Rhône (région ou je travaille) que dans les deux cas je perds pas mes congés. Merci de me donner votre avis.

Répondre
Pierre Fruchard, le 12 octobre 2020

Bonjour,
Voici ce que dis votre convention collective: « Pour le calcul de la durée des congés, le temps pendant lequel le mensuel malade aura perçu les indemnités prévues à l’article 40 sera ajouté aux périodes d’absences assimilées par la loi à du travail effectif.Pour le mensuel ayant moins d’un an de présence, les absences pour maladie seront assimilées à du temps de travail effectif dans la limite d’une durée totale de 2 mois. »
Cordialement,

Répondre
Gaspar Toze, le 12 octobre 2020

Merci pour votre réponse

Répondre
Véronique, le 13 octobre 2020

Je suis assistante maternelle. Je travaille du lundi matin au vendredi midi soit 4,5 jrs par semaine. Dois-je décompter 1 jour de congé pour les vendredis ou 1 demi jour . Cordialement !

Répondre
Pierre Fruchard, le 14 octobre 2020

Bonjour,
Normalement, la Loi prévoit que l'on ne puisse pas poser de "demi journées" de congés. Il faudra donc poser une journée entière. Néanmoins, il est parfois d'usage dans les entreprises d'accepter les demi journées. A vous de voir avec votre employeur.
Cordialement,

Répondre
Stefanelli, le 14 décembre 2020

Bonjour , je suis en arrêt maladie depuis le 2/10/2020 . Je suis directrice de micro crèche .la trésorière m'annonce que je n'ai pas acquis de jours de congés depuis mon arrêt .est ce exact ?, Cela ne correspond pas à ce qui est mentionné sur la convention collective .

Répondre
Pierre Fruchard, le 15 décembre 2020

Bonjour,
En cas d'arrêt de travail d'origine non professionnel le calcul des congés est en effet suspendu.
Cordialement,

Répondre
kevin galle, le 12 mars 2021

Bonjour, il me reste un congés payé à poser.

J'aimerais le poser un vendredi mais mon employeur refuse sous motif que je n'ai pas assez de jour.

En effet, il me dit qu'il est obligé de me prendre un samedi avec car nous sommes en jour ouvrables.

En sachant qu'il m'a déjà pris plus que 5 samedi dans l'année.

Répondre
Nathalie, le 4 juin 2021

Bonjour,
Mon employeur m'a refusé les dates de congés en juillet 3 semaines car apparemment chez elles,nous ne pouvons pas prendre 3 semaines même si l'emploi du temps n'est pas impacté....
Mais en me refusant mes dates ,elle m'a gentiment proposée 2semaines à ces dates a elle,j'ai refusé....
Je souhaite donc savoir si elle peut m'imposer les dates ?
Puis je prendre un mois de congé en octobre puisque les dates proposées ne me conviennent pas.
Merci pour votre temps.

Répondre
Pierre Fruchard, le 4 juin 2021

Bonjour,

Chaque salarié du secteur privés est en droit de prendre des congés payés annuels. C'est un droit posé par l'article l’article L.3141-1 du Code du travail. Néanmoins, l'organisation des congés relève de l'employeur qui est en droit de refuser ou d'imposer des dates de congés à ses salariés dès lors qu'il respecte le code du travail.

Cordialement

Cordialement,

Répondre
Lola, le 5 juin 2021

Bonjour j’ai donné ma lettre de démission à mon employeur le 4 juin 2021 et j’ai bien stipulé que ça prendrait fin le 31 juillet j’ai à mon compteur 25 jours de congés payés et il veut m’imposer de les prendre ai-je droit de refuser et me présenter sur mon lieu de travail jusqu’au 31 juillet inclus merci

Répondre
Pierre Fruchard, le 7 juin 2021

Madame,

Il semblerait que l’employeur ne peut en aucun cas imposer un congé payé pendant le préavis

cordialement.

Répondre
Elwira, le 6 juin 2021

Bonjour,
Je travaille dans un office de tourisme et j'ai parfois un temps de travail de 13h à 20h. Ai-je droit à une pause pendant cette période ? Et ma deuxième question est la suivante : combien d'heures supplémentaires est-il permis de faire par mois ?

Répondre
Pierre Fruchard, le 7 juin 2021

Bonjour,

le code du travail dispose que chaque salarié à le droit à 20 minutes consécutives de pause au bout de 6heures de travail effectif. Ainsi, si vous travaillez de 13heures à 20heures vous avez au moins le droit à 20 minutes de pause consécutive. Il vous faut aussi regarder votre Convention collective pour voir si vous n'avez pas des dispositions plus favorable.

cordialement.

Répondre
Elwira, le 7 juin 2021

et si la pause ne peut être prise, elle doit alors être compensée ?

Répondre
Pierre Fruchard, le 8 juin 2021

Madame,
Par principe, la pause de 20 minutes pour 6 heures de travail effectives doit vous être accordée par votre employeur. C'est un temps pendant lequel vous pouvez vaquer a vos occupations personnelles et où vous n'êtes pas à la disposition de votre employeur. Dans ce cas, le code du travail n'impose pas de rémunérer cette pause. Cependant, si votre pause peut-être assimilée à du temps de travail effectif, c'est-à-dire selon l'article L3121-1 du code du travail « La durée du travail effectif est le temps pendant lequel le salarié est à la disposition de l’employeur et se conforme à ses directives sans pouvoir vaquer librement à des occupations personnelles ». Alors la pause pourra être rémunérée. ( j'emploie ici le conditionnel, car ce sont les dispositions générales et la situation évolue au cas par cas).
Cordialement.

Répondre
Elwira, le 9 juin 2021

Merci beaucoup pour vos réponses

Cordialement

Répondre


Un expert vous répondra