Financer ses travaux : comment ça marche ?

Professionnel, vous cherchez à effectuer des travaux dans votre local mais vous vous demandez vers quelles sources de financement vous tourner ?

Plusieurs solutions sont disponibles, et il est en effet nécessaire de bien s'informer sur ses options avant de s'engager. Face à la frilosité des banques dans le contexte actuel, le crédit n'est pas la seule ni la meilleure solution.

Dans cet article, nous reviendrons sur les différentes alternatives qui s'offrent à vous pour financer pour travaux.

Comment profiter des aides de l’État pour vos travaux ?

La prime énergie est un dispositif mis en place par l’État dans le but de réduire la consommation d'énergie en France. Cette aide prend la forme d'une prime après travaux pour rembourser une partie de frais de rénovation énergétique. Pour être éligible, vos travaux doivent donc être effectués dans le but d'améliorer l'efficacité énergétique de votre local.

Les domaines concernés sont les suivants :

  • Installation d'un chauffage plus performant et plus efficace, ou d'un système de régulation du système de chauffage existant.
  • Isolation de votre toit, de vos murs, de vos portes ou de vos fenêtres.
  • Installation d'un système de ventilation mécanique contrôlée.

D'autres aides de l’État existent pour faciliter votre transition énergétique :

  • Le crédit d'impôt pour la transition énergétique, directement déduit de l'impôt sur le revenu.
  • Des subventions de la part de l'agence nationale de l'habitat, l'ANaH.
  • Un éco-prêt sans intérêts.

Comment financer ses travaux grâce à un crédit bancaire ?

Le crédit travaux est une solution de prêt conçue pour vous accompagner dans les travaux de votre local professionnel. C'est la solution privilégiée par les pros, puisque les primes pour travaux restent assez difficiles à obtenir ! Que ce soit pour une mise aux normes, une rénovation ou un agrandissement des locaux, les travaux peuvent vite représenter un coût difficile à supporter pour les pros. C'est là que le crédit travaux entre en jeu.

Le crédit travaux possède une tarification dédiée, qui peut être différente d’un prêt à la consommation ou d’un prêt immobilier. Le crédit travaux vous permet ainsi de travailler directement avec les prestataires de vos travaux. Enfin, la plupart des banques vous permettront d’adapter vos mensualités en fonction de votre situation financière.

De plus, le crédit travaux possède plusieurs avantages. Vous avez l’opportunité par exemple l'opportunité de déduire les intérêts de crédit et les amortissements de vos impôts. En effet, il s’agit de travaux d’emménagement professionnel, ce qui vous permet d’engager de telles démarches. Ainsi, il vous sera plus aisé de combiner vos travaux d’aménagement avec votre achat immobilier.

Vous cherchez à financer d'autres aspects de votre société ? Lisez notre guide dédié au financement des entreprises.

Comment obtenir un prêt professionnel ?

Pour obtenir un crédit travaux auprès de votre banque, vous devez tout d'abord préparer un dossier définissant précisément la nature des travaux. Vous devrez définir :

  • La nature des travaux
  • La surface impactée par ces travaux
  • Les professionnels contactés
  • Les matériaux requis
  • Un devis réalisé par un professionnel
  • Un plan de financement en accord avec votre projet (votre banquier vous assistera)

Toute demande de prêt doit être évaluée par la banque. Ces démarches peuvent prendre environ 4 mois. Présenter un dossier cohérent avec les besoins de l'entreprise et suffisamment détaillé est nécessaire pour se garantir une réponse positive et un accès rapide aux fonds demandés.

Les banques peuvent offrir des prêts adaptés à votre situation, et vous pouvez même bénéficier d'avantages. Les banques soutiennent par exemple l'entreprenariat féminin et les entreprises innovantes. Si vous correspondez à ces critères, l'accès à un prêt professionnel ou à un crédit travaux sera facilité.

Le crowdlending : une solution de financement plus libre que le prêt bancaire

Le prêt participatif, aussi appelé crowdlending, est une autre solution de financement pour vos travaux professionnels. Cette solution, qui s’est beaucoup développée en France ces dernières années, peut participer à vous fournir les fonds nécessaires pour l’aboutissement de vos projets professionnels.

Le crowdlending est une solution de financement débarrassée des contraintes des établissements bancaires. Contrairement à un prêt classique, ce ne sont pas les banques qui vous prêtent de l’argent, mais des particuliers ou bien d’autres professionnels. La somme prêtée leur est ensuite remboursée mois par mois, avec des intérêts.

Ainsi, le crowdlending a plusieurs avantages pour les entrepreneurs. Plus efficace, il permet premièrement de débloquer des fonds rapidement. En effet, le délai de réponse est de l’ordre de quelques jours seulement, contre plusieurs semaines pour les banques. Aussi, le crowdlending entraine moins de formalités administratives qu’un prêt bancaire, ce qui peut aussi représenter des économies de temps considérables. C'est une solution très flexible et une alternative à envisager face aux prêts bancaires : la somme empruntée peut aller de quelques milliers d'euros à plusieurs millions. Le coût d'un tel prêt reste toutefois légèrement supérieur à celui d'un crédit travaux traditionnel.

Encore peu démocratisé, le crowdlending a pourtant tous les atouts pour se substituer aux crédits travaux : là où votre banque mettre entre 3 et 4 mois pour vous débloquer vos fonds, le financement participatif peut vous y donner accès en seulement quelques jours. De plus, vous n'êtes pas tenu de respecter un plan précis de dépenses comme avec une banque : si vous souhaitez utiliser une part du prêt pour autre chose que des travaux, rien ne vous en empêche.

Financer ses travaux avec la trésorerie de l'entreprise

Vous pouvez aussi faire le choix pour vos travaux professionnels de puiser dans la trésorerie de votre entreprise. Bien que ce soit la solution la moins contraignante, puisqu'elle ne demande aucune démarche particulière, elle reste toutefois très limitée puisqu'elle suppose une trésorerie suffisante.

Nous ne recommandons pas cette méthode aux PME et TPI, puisque les coûts de travaux sont parfois difficiles à pleinement anticiper, et un trou dans la trésorerie peut vite devenir un handicap pour le bon fonctionnement de l'entreprise.

Financer ses travaux en tant que particulier : les avantages

Bien que les ressources des particuliers soient souvent inférieures à celles d'une entreprise, l'accès à des prêts et aides est paradoxalement plus facile. Les aides sont également nombreuses pour les ménages modestes souhaitant améliorer leur isolation thermique. Voici quelques aides dont vous pouvez profiter :

  • Le prêt Eco à taux 0%
  • Le prêt pour amélioration de l'habitat
  • Le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE)
  • MaPrimRénov (pour la rénovation énergétique)
  • La TVA à 5,5 % pour les travaux d'amélioration de la qualité énergétique
  • Aide «Habiter mieux sérénité» de l'Agence nationale de l'habitat (Anah)

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 1


Un expert vous répondra