Changement de médecin traitant : comment ça marche ?

Déménagement, mésentente, cessation d'activité... les raisons pour changer de médecin traitant sont diverses. Heureusement, cela peut se faire de façon simple et rapide ! Quelle est la marche à suivre ? Pourquoi déclarer un médecin traitant ? Comment le choisir ? Nos conseils sur le changement de médecin traitant.

Quand peut-on changer de médecin traitant ?

Changer de médecin traitant est tout à fait possible, n’importe quand et quelle qu’en soit la raison. Vous pouvez donc changer de médecin traitant pendant un arrêt maladie, parce que vous déménagez ou parce que votre médecin actuel cesse son activité. Vous n’avez pas à motiver votre choix : lors du changement, il ne sera pas demandé pourquoi vous souhaitez vous diriger vers un autre praticien. Vous pouvez vouloir changer car vous n’êtes par exemple plus en accord avec la façon dont il pratique la médecine (vous aimeriez des méthodes plus naturelles, ou plus de médicaments, etc.).

Vous avez libre choix de votre médecin traitant, mais celui-ci doit cependant vous donner son accord. S’il refuse de vous suivre, une justification doit vous être donnée. Le médecin ne peut en aucun cas refuser le suivi d’un patient pour des motifs discriminants. En règle générale, la raison du refus est liée à un manque de temps : de nombreux médecins traitants suivent déjà beaucoup de patients et ne peuvent tout simplement pas s’engager dans le suivi de nouveaux. 

Si le professionnel de santé que vous souhaitez déclarer comme médecin traitant n’accepte pas, il ne peut en revanche pas refuser de vous soigner. Le suivi peut être refusé mais pas le soin. 

Comment faire pour changer de médecin traitant ?

Déclarer son nouveau médecin traitant peut être fait de deux façons :

  • Lors d’une consultation : la déclaration peut se faire en ligne si le médecin vous le propose et avec votre accord. C’est à lui d’effectuer la déclaration via son compte Ameli professionnel : les champs sont pré-remplis avec les informations contenues sur votre carte vitale, attention donc à ne pas l’oublier ! En principe, le changement de médecin traitant est immédiatement pris en compte par votre Caisse d’Assurance Maladie. Simple et rapide, vous n’avez rien de plus à faire !
  • Par courrier : si votre nouveau médecin traitant ne peut effectuer la déclaration en ligne ou si vous préférez effectuer les démarches vous-même, le changement peut se faire par courrier. Il vous suffit de remplir le formulaire “Déclaration de choix du médecin traitant” (téléchargeable ci-dessous). Vous devez le compléter conjointement avec le médecin que vous avez choisi, puis l’envoyer à l’adresse indiquée plus bas.

Pour l’instant, il n’est pas possible de changer de médecin traitant en ligne seul via votre compte Ameli.

Formulaire de déclaration de choix du médecin traitant

Si vous ne faites pas la déclaration avec votre nouveau médecin traitant lors d’une consultation, vous devrez le faire par courrier. Pour cela, vous devez envoyer le formulaire S3704 dûment rempli et signé.

Vous pouvez le télécharger ci-dessous :

formulaire declaration medecin traitant

Votre nouveau médecin et vous-même devez signer ce document avant de l’envoyer votre Caisse d’Assurance Maladie (CPAM). Vous trouverez l’adresse sur le site de la Sécurité Sociale ameli.fr. Ce formulaire de déclaration de choix du médecin traitant peut également être téléchargé sur ce site.

Dans le cas où le bénéficiaire a moins de 16 ans, l’attestation de médecin traitant doit être signée par l’un des parents ou par le titulaire de l’autorité parentale.

Combien de fois peut-on changer de médecin traitant ?

Il n’y a pas de limite définie. En effet, vous pouvez changer de médecin traitant dès que cela vous semble nécessaire, et ce, sans donner de justification.

Vous pouvez donc changer de médecin traitant autant de fois que vous le souhaitez, tant que vous trouvez un praticien qui accepte encore de nouveaux patients !

En principe, l’Assurance Maladie communique régulièrement au médecin la liste des patients pour lesquels il est déclaré médecin traitant et la liste des patients sortants. Mais rien ne vous empêche de l'en informer vous-même ! Avoir cette information en temps réel lui permettra d’accepter un nouveau patient en remplacement si jamais il n’en acceptait plus par manque de temps. Vous pourrez en profiter pour lui demander votre dossier médical.

Comment choisir son médecin traitant ?

Comme vu précédemment, vous avez libre choix de votre médecin traitant. Il peut être généraliste ou spécialiste, exercer en hôpital, en cabinet, dans un centre de santé, etc.

Le médecin traitant est le professionnel de santé qui vous connaît le mieux, et la première personne vers qui vous vous tournez en cas de souci de santé. Vous devez avoir confiance en lui, et ne pas hésiter à le joindre. Avoir un médecin traitant que vous n'osez pas contacter ou dont vous ne partagez pas les valeurs n'est pas la meilleure des solutions, si c'est le cas, changez-en !

A vous de définir les critères de choix de votre médecin traitant. Certaines personnes préfèrent avoir leur médecin traitant à moins de 10 minutes de chez elles tandis que d'autres favorisent l'entente avec le praticien. Nous recommandons tout de même de choisir un médecin traitant accessible, tant au niveau des disponibilités qu'au niveau de la proximité géographique.

Rappelons-le, si vous pouvez choisir votre médecin traitant, il doit cependant vous accepter en tant que patient entrant.

Pourquoi déclarer un médecin traitant ?

Déclarer un médecin traitant est utile pour plusieurs raisons :

  • Il centralise votre dossier médical,
  • Vous êtes mieux remboursé grâce au parcours de soins coordonnés : la Sécurité Sociale permet une meilleure prise en charge de vos dépenses si vous vous rendez chez votre médecin traitant. Par conséquent, votre RAC sera moins élevé surtout si vous avez une mutuelle,
  • Il vous oriente vers un spécialiste si nécessaire (dentiste, ophtalmologue, dermatologue, etc.),
  • Grâce à votre suivi et à la connaissance de votre dossier, il est plus à même de vous conseiller, de vous orienter sur un traitement, d'établir un protocole de soins, etc.

Votre médecin traitant est absent et devez consulter son remplaçant ? Sachez que la prise en charge est la même : le parcours de soins est conservé et vous êtes remboursé normalement par l'Assurance Maladie.

FAQ

Comment faire pour changer de médecin traitant ?

Etape 1 - Choisissez votre nouveau médecin traitant
Etape 2 - Demandez-lui son accord
Etape 3 - Déclarez le changement avec votre nouveau médecin traitant lors d'une consultation (déclaration en ligne immédiate), ou en envoyant le formulaire de déclaration de choix du médecin traitant n°S3704 à votre CPAM (signé par vous deux).

Peut-on trouver un médecin traitant en ligne ?

Vous pouvez faire vos recherches et trouver le praticien que vous souhaitez déclarer en tant que médecin traitant, mais vous devez avoir son accord pour le déclarer, ce qui n'est pas possible en ligne.

Combien de fois peut on changer de médecin traitant ?

Vous pouvez changer de médecin traitant autant de fois que vous le souhaitez.

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 1


Un expert vous répondra