Calcul indemnités maternité : simulation en ligne

Quel que soit votre statut, vous avez le droit à un congé maternité. Durant ce congé, vous pouvez percevoir des indemnités journalières (IJ). Toutefois, les IJ varient selon que vous exerciez en activité salariale ou en indépendant.

Grâce à notre outil, vous pouvez calculer le montant de vos indemnités maternité en moins d'une minute !

Salariée : comment calculer ses indemnités journalières maternité ?

Lorsque vous êtes salariée dans le secteur privé, vous pouvez bénéficier d'indemnités journalières lors de votre congé maternité. Ces indemnités viendront compenser votre perte de salaire durant votre arrêt de travail causé par votre état de grossesse.

Quelles conditions pour pouvoir bénéficier de mes indemnités en tant que salariée ?

Pour percevoir vos indemnités de congé maternité, vous devez toutefois remplir certaines conditions :

  • vous êtes assurée sociale depuis au moins 10 mois à la date de l'accouchement (date présumée);
  • et vous avez travaillé, au moins, l'équivalent d'un tiers temps durant les 3 mois précédents votre grossesse.

Si ce n'est pas le cas, vous pouvez toujours avoir le droit à des indemnités congé maternité. Il faut néanmoins se trouver dans l'un des cas suivants :

  • avoir travaillé au moins 600 heures durant l'année précédant la grossesse ;
  • percevoir 1 015 fois le SMIC horaire (soit 10 180 €) durant les 6 derniers mois ou 2 030 fois le SMIC horaire (soit 20 360 €) durant l'année précédant votre grossesse.

Le calcul de mon indemnité journalière congé maternité salariée

Pour calculer vos indemnités congé maternité, la Sécurité sociale suit une règle de calcul précise. Elle additionne vos trois derniers mois de salaire qui précèdent votre congé puis les divise par 91,21 et retire 21 % de ce montant. Vous devez ensuite, pour avoir le montant précis de votre indemnité journalière, déduire les charges (soit 0,5 % pour la CRDS et 6,2 % pour la CSG).

Ce calcul est valable pour le cadre légal minimal en vigueur. Cependant, les conventions collectives peuvent prévoir des régimes plus favorables. A titre d'exemple, la convention collective Syntec (IDCC n° 1486) permet aux femmes, ayant plus d'un an d'ancienneté, de maintenir leur salaire sans déduction des indemnités de la Sécurité sociale.

Les indemnités congé maternité sont imposables.

Quand et comment percevoir vos indemnités congé maternité ?

Vous percevrez vos indemnités journalières tous les 14 jours. Elles vous seront versées par la CPAM à laquelle vous appartenez.

Pour en bénéficier, vous n'avez pas de formalités à accomplir. En effet, c'est à votre employeur de déclarer votre état de grossesse. Dès le début de votre congé, il doit faire parvenir, à la CPAM, votre attestation de salaire. C'est sur cette attestation que va se baser l'Assurance Maladie pour calculer vos indemnités de congé maternité.

Pensez à vérifier auprès de votre employeur qu'il a bien effectué cette démarche.

Indépendantes : simulez vos indemnités de congé maternité

Les indépendants (auto entrepreneuses, professions libérales, artisanes et commerçantes) ont elles aussi le droit à un congé maternité. Tout comme les salariées, elles peuvent percevoir des indemnités journalières. Ces indemnités de congé maternité dépendent de leurs revenus.

Quelles conditions pour pouvoir bénéficier de mes indemnités maternité ?

Pour pouvoir bénéficier des indemnités lors de votre congé maternité, vous devez pouvoir justifier d'une affiliation de plus de 10 mois à un régime non salarié à la date présumée de l'accouchement.

Le calcul de l' indemnité journalière congé maternité des indépendantes

Voici un tableau récapitulatifs de vos allocations maternité :

Revenus annuels moyens inférieurs à 3 919,20 € *Revenus annuels moyens supérieurs à 3 919,20 € *
Allocation forfaitaire de repos maternel337,70 €3 377 €
Indemnités journalière maternité5,55 €55,51 €
Indemnités congé maternité indépendantes

Pour connaître votre revenu annuel moyen, la CPAM se base sur vos revenus des 3 dernières années :

  • pour les femmes auto entrepreneurs, c'est le chiffre d'affaires déclaré à l'URSSAF qui est utilisé (après déduction de l'abattement fiscal) ;
  • pour les femmes non auto entrepreneurs, ce sont les bénéfices qui sont pris en compte

Quand et comment percevoir vos indemnités ?

La CPAM (et non la SSI anciennement RSI) vous verse vos indemnités journalières tous les 14 jours. De plus, l'allocation forfaitaire de repos maternel est versée en deux parties :

  • la première moitié est versée dès le début de votre congé maternité. C'est-à-dire deux semaines avant votre accouchement.
  • la deuxième moitié est versée à la fin de votre congé soit 6 semaines après votre accouchement.

Pour pouvoir bénéficier de ces prestations, vous devez en faire la demande à la CPAM de votre région.

Quelle est la durée d'un congé maternité ?

Depuis le 1er janvier 2019, les femmes indépendantes et les salariées bénéficient de la même durée de congé maternité.

La durée minimale d'un congé maternité est de 8 semaines. Un congé prénatal (avant la naissance) de deux semaines et un congé postnatal (après la naissance) doit obligatoirement être pris.

Voici un tableau récapitulatif de la durée maximale de votre congé maternité :

Conditions de naissanceDurée totale du congé maternité
Naissance du 1er enfant16 semaines ( = 112 jours)
Naissance du 3ème enfant26 semaines ( = 182 jours)
Naissance de jumeaux34 semaines ( = 238 jours)
Naissance de triplés46 semaines ( = 322 jours)
Durée congé maternité

En cas de grossesse pathologique, les indépendantes peuvent bénéficier de 30 jours supplémentaires (soit 142 jours). Quant aux salariées, elles peuvent augmenter leur congé 2 semaines avant l'accouchement et 4 semaines après.

Les indemnités de congé maternité ne sont versées que durant le congé légal de maternité. Au-delà, renseignez vous sur le congé parental.

Comment faire une simulation indemnités congé maternité en ligne ?

Pour faire une simulation de vos indemnités de congé maternité, vous devez tout d'abord sélectionner votre statut. Si vous êtes une femme exerçant avec le statut auto entrepreneurs, profession libérale, artisan ou commerçant, sélectionnez la case "indépendante".

Si vous êtes salariée, faites la somme de vos trois derniers bulletins de salaire. Si vous êtes indépendante, choisissez le montant de vos revenus moyens annuels bruts (inférieurs ou supérieurs à 3 919,20 €). Vous obtiendrez ensuite le montant total de vos indemnités sur la totalité de votre arrêt de travail.

Notez cet article

Note moyenne 4.1 / 5. Votes : 7