Salaire brut en net

Mensuel

Annuel

Quelles sont les différences entre le salaire brut et le salaire net ?

Le salaire brut est la rémunération perçue pour tout travail fourni avant l’application des retenues fiscales ou sociales. Le salaire net est le montant restant après l’abattement de toutes les cotisations.

On parle également du salaire brut chargé qui correspond au coût total d’un salarié pour son employeur. Ce montant comprend le salaire brut et les charges patronales.

Comment est calculé le salaire net ?

Que vous soyez en contrat d’intérim, de 35 h ou de 39 h, le salaire brut que vous toucherez sera imputé des charges salariales. Celles-ci varient d’un statut à l’autre car chacun est soumis à des cotisations et à des taux différents.

En France, la réglementation veut que tout salarié soit payé au moins au Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance. En 2019, le SMIC s’élève à 1 552 € brut pour un contrat de 35 heures par semaine, ce qui fait un salaire net mensuel de 1 195 € (sur une base de 23 % des cotisations).

Voici un tableau répertoriant les taux de charges sociales approximatifs pour différents statuts et des salaires équivalents en brut et en net :

% de charges salarialesExemple de rémunération brute mensuelleEquivalent en salaire net mensuel
Cadre25 %1 600 €1 200 €
Non-cadre23 %1 600 €1 232 €
Stage17 %1 600 €1 425 €
Portage salariale50 %1 600 €800 €
Profession libérale27 %1 600 €1 168 €
Fonction Publique25,5 %1 600 €1 192 €

La convention collective d’une société peut prévoir un 13ème ou un 14ème mois de salaire brut. Dans ce cas, vous devrez rajouter un ou deux mois pour convertir votre salaire mensuel en salaire annuel.

Bon à savoir : Les stagiaires sont exonérés des charges salariales sur leur gratification minimale qui est de 3,25 € par heure sur une base de 7 heures de travail effectif par jour. Toute rémunération au-delà de cette gratification sera soumise aux charges salariales.

Prélèvement à la source et salaire net imposable

Depuis le 1er janvier 2019, le système fiscal a quelque peu changé puisque c’est maintenant les employeurs qui collectent les impôts de leurs employés, via le prélèvement à la source. Au lieu d’être imposable l’année suivante sur les revenus de l’année actuelle, les salariés s’acquittent directement de leurs impôts par le biais de l'employeur.

Si vous êtes retraité ou chômeur, ce sont respectivement la caisse de retraite et Pôle Emploi qui prélèveront vos impôts sur votre pension ou vos indemnités chômages.

Comment fonctionne le prélèvement à la source ?

L’administration fiscale calcule un taux à partir des revenus déclarés de l’année précédente, qui est par la suite communiqué à l'employeur. Ce taux peut-être soit commun (pour les couples ou les partenaires pacsés) soit individualisé, et peut évoluer au cours de l’année.

Certains revenus comme par exemple les revenus fonciers ne sont pas soumis au prélèvement à la source et seront prélevés comme c’était le cas auparavant. À noter également que certaines indemnités, comme par exemple l’indemnité de licenciement sont, sous conditions, exonérées d’impôts.

Vous pouvez simuler votre taux de prélèvement à la source avec l’outil gratuit que nous mettons à votre disposition.

Pourquoi calculer le salaire net ?

Il est utile de connaître un salaire net pour différentes raisons :

  • Pour une recherche de travail : il vous permet comparer les salaires nets entre plusieurs offres ;
  • Pour un entretien d'embauche : il vous permet de négocier le salaire pour obtenir une indemnité justifiée par vos qualifications ;
  • Pour une négocier une augmentation : il vous permet de calculer quelle sera l’augmentation de votre salaire net ;
  • Pour une embauche : il vous permet de savoir quelle sera votre salaire net.

Salaire net ou salaire brut pour le calcul de la pension retraite?
Contrairement à ce que l’on peut penser, ce n’est pas le salaire net qui est utilisé pour calculer le montant de la pension retraite, mais bien le salaire brut.

Notez cet article

Note moyenne / 5. Votes :