Simulateur prélèvement à la source

Taux de prélèvement à la source

Montant des impôts

Salaire après impôts

Coover a crée un outil unique et rapide pour vous permettre de simuler votre taux de prélèvement à la source en fonction de votre salaire mensuel net.

Retrouvez également tout ce que vous devez savoir sur ce nouveau système : son fonctionnement, le calcul du taux, son impact sur les déductions fiscales, etc.

Pour connaitre votre salaire mensuel net à partir de votre salaire brut, vous pouvez utiliser notre autre outil salaire brut en net.

Comment fonctionne le prélèvement à la source ?

Depuis le 1er janvier 2019, le système fiscal a fait peau neuve avec l’introduction du prélèvement à la source (PAS). Les citoyens n’ont plus à s’acquitter de leurs impôts puisqu’ils sont directement prélevés, tous les mois, sur leurs salaires, leurs allocations ou leurs pensions. Ces prélèvements s’effectue par le biais d’organismes collecteurs tels que les employeurs, Pôle Emploi ou les Caisses retraite.

L’article 60 de la loi n° 2016-1917 du 29 décembre 2016 de finances pour 2017 prévoit que les revenus imposables à l’impôt sur le revenu suivant les règles applicables aux salaires, aux pensions ou aux rentes viagères ou dans les catégories des bénéfices industriels et commerciaux, des bénéfices agricoles, des bénéfices non commerciaux et des revenus fonciers […] donnent lieu, l’année au cours de laquelle le contribuable en a la disposition ou de leur réalisation, à un prélèvement. 

Ce nouveau système vise à supprimer le décalage d’un an qu’il y avait entre les revenus et le règlement de l’impôt. Ainsi, au lieu de débourser une grosse somme d’argent tous les ans, les français bénéficieront d’un paiement étalé sur l’année.

Il est possible de choisir son taux de prélèvement entre trois taux possibles : le taux individualisé, le taux personnalisé et le taux neutre.

Le taux individualisé

Le taux individualisé est l’option idéale pour les couples mariés ou pacsés surtout s’ils ont une grande disparité de revenus. Le fonctionnement est simple : chacun fait sa déclaration de revenus et se voit attribuer un taux de prélèvement adapté. Donc, celui qui gagne le moins aura le taux le plus faible.

Cette méthode change seulement le mode de calcul et permet de mieux répartir le paiement mais le montant final de l’impôt sera le même que s’ils avaient opté pour un taux personnalisé par exemple.

Le taux personnalisé

Le taux personnalisé est le taux par défaut qui a été appliqué par l’administration fiscale si vous n’avez pas fait la démarche d’en demander un autre. Le pourcentage est calculé en fonction de votre dernière déclaration d’impôts (impôts / revenus totaux). Le taux obtenu sera donc prélevé chaque mois sur votre salaire mensuel net.

Le taux neutre

Enfin, le taux neutre ou taux non-personnalisé est la troisième possibilité. Il est calculé en fonction du salaire mensuel du contribuable, sans tenir compte des revenus annexes. Il est idéal si le salarié ne souhaite pas que son employeur connaisse son taux d’imposition dans le cas par exemple où celui-ci a des revenus importants.

Si vous payez moins d’impôts que vous ne le devriez, vous devez calculer et verser au fisc la différence le mois suivant.

Voici les taux neutres appliqués en fonction des tranches de salaire, pour l’année 2019. Cette grille sera modifié d’une année sur l’autre.

SalaireTaux neutre
Inférieure ou égale à 1 404 €0 %
De 1 404 € à 1 457 €0,50 %
De 1 457 € à 1 551 €1,50 %
De 1 551 € à 1 656 €2 ,50 %
De 1 656 € à 1 769 €3,50 %
De 1 769 € à 1 864 €4,50 %
De 1 864 € à 1988 €6 %
De 1 988 € à 2 578 €7,50 %
De 2 578 € à 2 797 €9 %
De 2 797 € à 3 067 €10,50 %
De 3 067 € à 3 452 €12 %
De 3 452 € à 4 029 €14 %
De 4 029 € à 4 830 €16 %
De 4 830 € à 6 043 €18 %
De 6 043 € à 7 780 €20 %
De 7 780 € à 10 562 €24 %
De 10 562 € à 14 795 €28 %
De 14 795 € à 22 620 €33 %
De 22 620 € à 47 717 €38 %
À partir de 47 717 €43 %

Les revenus imposables

Les revenus concernés par le prélèvement à la source sont : les salaires, les revenus de remplacement (indemnités chômage par exemple), les pensions, les revenus des indépendants et les revenus fonciers.

Le prélèvement à la source et les indépendants
Que vous soyez auto-entrepreneur ou que vous exercez une profession libérale, l’administration fiscale prévoit un prélèvement à la source sous forme d’acomptes à payer mensuellement ou trimestriellement. Cet acompte est calculé en se basant sur les derniers revenus connus par les services fiscaux.

Le prélèvement à la source et les déductions fiscales

Le prélèvement à la source va impacter ceux qui reçoivent et versent des pensions alimentaires ou qui ont une épargne retraite.

Les pensions alimentaires

Le fisc prélève tous les mois un acompte à toute personne recevant une pension alimentaire, en se basant sur la dernière déclaration fiscale. Pour la personne qui verse la pension alimentaire, elle bénéficiera toujours d’une déduction sur ses revenus annuels net imposables.

L’épargne retraite

Avant l’introduction du prélèvement à la source, l’épargne retraite attirait notamment pour ses déductions fiscales de 100%. Est-ce toujours le cas? En effet, en 2018, les cotisations à l’épargne-retraite n’ont bénéficié d’aucune déduction d’impôt. Ainsi, l’administration fiscale, pour éviter tout abus et dissuader les épargnants de ne pas cotiser en 2018, ont mis en place un dispositif anti-abus. Si les cotisations de 2018 étaient inférieurs à celles de 2017 et de 2019, la déduction d’impôt de sera que de 50%, ou à hauteur de la moyenne des cotisations de 2018 et 2019.

Les réductions et crédits d’impôts

Les réductions et crédits d’impôts de 2018 ont été maintenus. Certains bénéficiaires ont pu recevoir en janvier 2019, un acompte de 60 % calculé sur la base du montant touché en 2018. Les 40 % restants et les réductions / crédits d’impôts des autres bénéficiaires seront versés courant juillet 2019.

Comment changer le taux de prélèvement à la source

Il est relativement simple de changer son taux de PAS. Il vous suffit de vous rendre sur votre compte sur le site des impôts, dans l’onglet « Gérer mon prélèvement à la source ».

Il est nécessaire de notifier l’administration fiscale dès que vous subissez une hausse / baisse de revenus ou lorsqu’il y a un changement dans votre situation famille (mariage, décès, départ à la retraite, etc.). Vous avez 60 jours pour en informer le fisc et eux, un délai de 3 mois pour effectuer les modifications.

Notez cet article

Note moyenne / 5. Votes :