Calcul allocation chômage : notre outil de simulation

Vous venez de perdre votre emploi ou êtes en train de négocier une rupture conventionnelle et vous vous demandez quel sera le montant de votre allocation chômage ? En raison de la complexité des règles de calcul, il est en effet difficile d'estimer le montant de ses indemnités chômage.

Grâce à notre outil de calcul d'allocation chômage, vous pourrez simuler le montant de vos allocations en quelques clics !

Vos allocations chômage s'élèvent à :

m | number_format(0)

Brut par mois

j | number_format(0)

Brut par jour

Quels revenus de référence pour estimer l'allocation chômage ?

L'allocation chômage également appelée ARE (Allocation de Retour à l'Emploi), se calcule sur la base de vos salaires en y incluant les primes.

Ainsi, votre allocation chômage est calculée sur la base de votre salaire brut. La rémunération prise en compte est donc celle comprenant :

  • votre salaire fixe brut et votre salaire variable (commissions) ;
  • les heures supplémentaires (en deçà d'un contingent annuel de 260 heures) ;
  • les primes (prime d'ancienneté, prime de panier, treizième mois etc.).

Sont cependant exclus du calcul de l'allocation chômage :

  • les indemnités de licenciement, de fin de contrat ou de congés payés ;
  • la prime de participation ;
  • les éventuelles notes de frais ;
  • l'indemnité de non-concurrence.

De plus, les rémunérations perçues ayant déjà servies pour le calcul d'un autre droit ne peuvent pas être prises en compte.

Attention toutefois, la rémunération prise en compte dépend d'une période de référence. En effet, pour estimer votre allocation chômage, Pôle Emploi se base sur vos 12 derniers mois de salaires et de primes. Ce sera alors votre salaire de référence.

Le calcul de votre allocation chômage se fait alors sur une variable appelée Salaire Journalier de Référence (SJR). Le salaire journalier de référence se calcule comme suit : salaire de référence / (nombre de jours travaillés x 1,4).

Pour une année, Pôle Emploi détermine le nombre de jours travaillés à 261 jours.

Quel est le montant de l'allocation chômage ?

Le montant de l'allocation chômage est déterminé selon deux formules, la plus avantageuse étant privilégiée :

  • 40,4 % du salaire journalier de référence (SJR) + 12 € forfaitaire ;
  • 57 % du SJR.

Afin de définir le montant de votre allocation chômage, Pôle Emploi applique également un plancher et un plafond :

  • plancher : l'allocation ne peut être inférieure à 29,26 € ;
  • plafond : ne peut excéder 75 % du SJR.

Voici un tableau indicatif montrant les formules les plus avantageuses selon vos salaires :

Salaire brut mensuelMontant allocation chômage
Inférieur à 1 186 €75 % de votre salaire journalier brut
Entre 1 187 € et 1 299 €29,26 € par jour (plancher minimum)
Entre 1 300 € et 1 403 €40,4 % du salaire journalier brut + 12 €
Entre 1 404 € et 2 198 €40,4 % du salaire journalier brut + 12 €
Entre 2 199 € et 2 872 €57 % du salaire journalier brut
Entre 2 873 € et 3 074 €57 % du salaire journalier brut
Entre 3 075 € et 13 508€57 % du salaire journalier brut
Montant allocation chômage

Droit à l'allocation chômage : quelles conditions ?

Tout le monde n'a pas le droit à l'allocation chômage. Effectivement, pour pouvoir en bénéficier, il est nécessaire de remplir plusieurs conditions.

En effet, vous devez avoir travaillé pendant au moins 130 jours ou 910 heures durant les deux dernières années. Pour les personnes âgées de plus de 53 ans, cette durée de référence est portée à 36 mois durant les trois dernières années.

Plusieurs conditions sont ensuite énumérées :

  • vous ne devez pas avoir quitté volontairement votre emploi. En effet, en cas de démission, vous ne pourrez pas percevoir d'allocation chômage (sauf démission légitime) ;
  • vous devez être en recherche active d'emploi ;
  • vous n'avez pas l'âge légal de départ à la retraite à taux plein.

En résumé, vous avez le droit à l'allocation chômage en cas de licenciement (sauf faute lourde).

Quelle est la durée de l'allocation chômage ?

Le versement de l'allocation chômage n'est pas illimité dans le temps. En effet, la durée de versement de l'allocation chômage est plafonnée.

Ainsi, pour connaître la durée de versement, vous devez multiplier le nombre de jours travaillés par 1,4.

Vous avez travaillé pendant 200 jours : 200 x 1,4 = 280. Vous pouvez donc percevoir l'allocation chômage pendant 280 jours.

Cependant, Pôle Emploi a fixé une durée maximale de l'allocation chômage variant selon votre âge :

  • vous avez moins de 53 ans : vous pouvez percevoir l'ARE pendant 2 ans maximum ;
  • vous avez entre 53 et 54 ans : vous pouvez percevoir l'ARE pendant 2 ans et demi maximum ;
  • vous avez 55 ans et plus : vous pouvez percevoir l'ARE pendant 3 ans maximum.

Allocation chômage et CDI temps plein : comment ça marche ?

Si vous avez été licencié ou que vous aviez un motif légitime pour démissionner, vous pouvez effectivement demander le versement de l'allocation chômage.

Ainsi, pour le calcul de votre allocation, vous devez déterminer votre salaire journalier de référence. La durée d'indemnisation dépendra alors de votre âge et du nombre de jours travaillés.

Vous pouvez faire une estimation de votre allocation chômage sur notre outil de calcul allocation chômage.

Allocation chômage et démission : comment ça marche ?

Par principe, l’ARE n’est pas proposée aux personnes démissionnaires. Elle est en effet réservée aux personnes licenciées (sauf faute lourde).

Cependant, dans certaines conditions, l’allocation chômage est versée aux personnes quittant volontairement leur travail. Ce sera notamment le cas si Pôle Emploi estime que vous avez un motif légitime de démissionner.

Ce sera alors le cas lorsque :

  • vous avez démissionnez pour un projet de reconversion professionnelle ;
  • vous vous êtes marié ou pacsé et ce changement de situation a entraîné un changement de résidence et donc une démission ;
  • vous avez démissionnez d’un nouveau travail avant 65 jours.

Par ailleurs, vous pouvez percevoir l’allocation chômage lorsque votre démission fait suite à une situation de harcèlement, au non paiement des salaires ou si vous êtes victime de violences ou de discrimination.

En résumé, si Pôle Emploi estime que votre démission est légitime, vous pouvez avoir le droit à l'allocation chômage.

Calcul allocation chômage et licenciement pour inaptitude

Le licenciement pour inaptitude est considéré comme une perte involontaire de votre emploi. Ainsi, vous avez le droit, sous réserve de remplir les autres conditions, de bénéficier de l'allocation chômage.

Si vous n'êtes pas tout de suite apte à reprendre le travail, vous pouvez contacter l'Assurance Maladie pour obtenir des indemnités journalières.

Pour le calcul de votre allocation chômage, vous devrez alors déterminer votre salaire journalier de référence. La durée d'indemnisation dépendra également de votre âge et du nombre de jours travaillés.

Vous pouvez faire une estimation de votre allocation chômage sur notre outil de calcul allocation chômage.

Notez cet article

Note moyenne 3.8 / 5. Votes : 55

43 commentaires à "Calcul allocation chômage : notre outil de simulation"

BARRE, le 10 septembre 2020

Bonjour.
Je souhaiterai connaître mes allocation chômage pour un passage d’un temps plein à un mi-temps de 20h par semaine.
En vous remerciant.

Répondre
Pierre Fruchard, le 11 septembre 2020

Bonjour,
Les allocation chômage journalière pour un passage d’un temps plein à un mi-temps de 20h par semaine sont égales à (Allocation mensuelle – 70 % du revenu mensuel brut) / Allocation journalière. De ce calcul, vous aurez le nombre de jours d’allocations versées que Pôle Emploi vous proposera.
Cordialement,

Répondre
Pellizer danila, le 11 septembre 2020

Bonjour je suis assistante maternelle , je perds un contrat , puis je prétendre à une allocation ????

Répondre
Pierre Fruchard, le 11 septembre 2020

Bonjour,
Pour bénéficier d'une allocation-chômage à compter du 1er novembre 2019, il faut avoir travaillé 130 jours (ou 910 heures) au cours des 24 derniers mois (36 mois pour les plus de 53 ans).
Cordialement,

Répondre
Mado, le 22 septembre 2020

Bonjour Je viens d’être licenciée. Je quitte l’entreprise fin novembre. Je serai donc inscrite au chômage à début décembre 2020.
J’aurai 53 ans en janvier 2021.
Ai je droit à 2 ans ou 2 ans et demi d’indemnités chômage ?

Répondre
Pierre Fruchard, le 22 septembre 2020

Bonjour,
Pour les salariés licenciés de moins de 53 ans au moment de la fin du contrat, la période d’indemnité chômage est de 730 jours (24 mois).
Cordialement,

Répondre
Corinne A, le 26 avril 2021

Bonjour, vous avez 12 mois pour vous inscrire à Pôle Emploi après votre rupture de contrat.
Je suis dans le même cas, à quelques mois près j'attends mes 59 ans pour m'inscrire à Pôle Emploi car c'est la date d'inscription (-7 jours de carence) qui fait foi
Les indemnités seront calculées sur le salaire de référence au jour de la rupture du contrat de travail.

Répondre
DUPOND, le 24 septembre 2020

Je suis un ancien militaire, je touche une pension complète de 2000 euros. Je retravaille depuis 2017 et je vais être licencié au 31/12/2020. Né en 1959, j'atteindrais 62 ans au moi s de septembre 2021. Vais toucher l'ARE diminuée de 75% de ma pension ou le seuil plancher, dont j'ignore le montant.?

Répondre
Pierre Fruchard, le 25 septembre 2020

Bonjour,
Vous pouvez simuler votre situation ici: https://candidat.pole-emploi.fr/candidat/simucalcul/perteemploi.
Cordialement,

Répondre
Marjorie, le 30 septembre 2020

Bonjour je vais faire une demande de rupture conventionnelle auprès de mon employeur. Est ce que je pourrais bénéficier du chômage?cordialement

Répondre
Pierre Fruchard, le 1 octobre 2020

Bonjour,
Vous pourrez effectivement toucher le chômage, sauf que le délai de carence du versement de celui ci sera de 7 jours.
Cordialement,

Répondre
Jiji, le 6 octobre 2020

Bonjour apres un arret maladie de 2 ans et demi sur quel base et calculé le chomage mon salaire avant arret ou mes indemnités journalières.

Répondre
Pierre Fruchard, le 7 octobre 2020

Bonjour,
Le montant de vos allocations chômage dépend du ou des salaires que vous avez perçus au cours des 12 mois précédant la fin de votre contrat de travail.
Cordialement,

Répondre
EWERT Sylvie, le 30 octobre 2020

Bonjour,
je souhaite demander une rupture conventionnelle de contrat avec mon employeur, et souhaiterais connaitre le délai de carence pour toucher l'indemnité de chômage et le montant des indemnités que je percevrais mensuellement. Comment faire cette estimation ?
Cordialement

Répondre
Pierre Fruchard, le 30 octobre 2020

Bonjour,
Le délai de carence pour toucher l’indemnité de chômage est de 7 jours. Pour calculer vos futurs indemnités, vous pouvez utiliser notre outils prévu à cet effet.
Cordialement,

Répondre
Ludovic, le 12 novembre 2020

Bonjour
Je vais signer une rupture conventionnelle avec mon employeur fin 2020
Si je mets une date de fin au 27 décembre 2020 serais-je sur l'ancien calcul des allocations pour les cadres à + de 5000€?
Car à compter du 1er janvier 2021 il y a 30% de réduction sur l'indemnisation après 6 mois à taux plein.
Si je fais une simulation sur le site de Pole Emploi, le taux réduit apparaît à partir du 7éme mois, pourtant je serai au chômage en décembre 2020 et la réforme commence en janvier 2021!
Merci pour votre retour
Bonne journée

Répondre
Pierre Fruchard, le 13 novembre 2020

Bonjour,
Cette réforme n'a pas encore été adopté et vient d'être décalé au 1er avril 2021. Vous ne devriez donc en théorie ne pas être concerné.
Cordialement,

Répondre
FRANCOIS, le 15 mars 2021

Quel montant brut est pris en compte pour le calcul de l ARE , est ce le brut abbatu ?

Répondre
Pierre Fruchard, le 15 mars 2021

Bonjour,
Le montant de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) est calculé à partir de votre salaire journalier de référence (SJR). Ce salaire de référence prend en compte tous vos salaires bruts perçus au cours des 12 derniers mois, primes comprises, mais hors indemnités liées à la rupture de votre contrat.
Cordialement,

Répondre
Philippe, le 2 juin 2021

Bonjour,
Je suis vendeur depuis 8 ans dans un magasin de meuble. Mon employeur, souhaite, dit-il, développer son CA, en ne faisant qu'embaucher un second salarié vendeur. En revanche il n'y a mis aucun moyen de publicité et communication en oeuvre, supplémentaire. Ayant 61 ans bientôt, cela s'apparente presque à une forme de contournement pour que je quitte cet emploi par démission. Le CA n'augmente pas, et mon salaire et naturellement divisé en deux.... Merci de votre éventuelle réflexion.
Cordialement

Répondre
Pierre Fruchard, le 2 juin 2021

Monsieur,

Il semblerait que votre situation nécessite l'avis d'un professionnel. Aussi, nous vous conseillons de vous retourner vers des avocats spécialisés en droit du travail.

Cordialement.

Répondre
yoan, le 7 juin 2021

bonjour Monsieur,

ma compagne ayant saisie une opportunité d'emploi dans une autre région aurais je droit au chomage si je démissionne pour la rejoindre et chercher du travail la bas ? nous somme pacsé

cordialement
yoan

Répondre
Pierre Fruchard, le 7 juin 2021

Bonjour,

Dans l'hypothèse où vous pouvez prouver votre relation avec votre compagne, une démission pour rapprochement de conjoint est possible. Cela concerne les salariés qui veulent démissionner de leur travail actuel pour pouvoir déménager et suivre leur conjoint. Le maintien de poste n'est plus possible pour des raisons de distance. Dans ce cas la démission est légitime et emporte des droits pour la personne démissionnaire, notamment l'allocation chômage.

Cordialement.

Répondre
Caron, le 15 juin 2021

Bonjour le treizième mois et la prime d’ancienneté est-elle pris en compte dans le calcul du chômage ?
Cordialement

Répondre
Pierre Fruchard, le 16 juin 2021

Bonjour,

Le montant de vos salaires brut inclut certaines primes telle que la prime de 13ème mois et en exclut d'autres comme les indemnités de licenciement dans votre calcul du chômage. Le calcul de votre chômage prend en compte votre salaire des douze derniers mois toutes primes comprises, hors certaines exceptions tel que le licenciement.

Cordialement

Répondre
Nicolas, le 29 août 2021

Bonjour je suis embauché dans une entreprise depuis 15 ans maintenant cette année j ai pris une année sabatique et en revenant de cette année sabatique j ai fais une rupture conventionnelle, comment vont être calculer mes indemnités chômage merci

Répondre
Pierre Fruchard, le 6 septembre 2021

Monsieur,

vous pouvez vous servir du simulateur présent en bas de page.

Cordialement.

Répondre
Corinne, le 15 septembre 2021

Bonjour je vais devoir démissionner car mon mari va quitter son emploi suite a une rupture conventionnel , nous allons déménager car non avons un logement avec le travail de mon mari . Nous partons trop loin pour que je garde mon travail , esceque je vais pouvoir toucher le chomage ? Quel et le pourcentage de charges pour connaitre nett du droit au chomage . Merci

Répondre
Pierre Fruchard, le 17 septembre 2021

Madame,

la démission n'offre pas le droit au chômage, sauf la démission pour suivre son conjoint suite à une mutation de celui-ci, seul la rupture conventionnelle ou le licenciement permet un droit au chômage. Concernant le calcul de l'ARE, il varie en fonction de chaque situation mais le principe est le suivant : Son montant dépend de vos salaires et primes qui sont soumis aux contributions de Pôle emploi. Les 12 derniers mois de travail sont pris en compte.

Cordialement.

Répondre
sophie, le 21 septembre 2021

bonjour je vais etre licencié pour inaptitude (accident de travail) a mon poste
mon employeur va me payer mes indemnitées compensatrice de préavis et mes congés payés au total 36 jours... ma question est:combien de carence vais je avoir? merci

Répondre
Pierre Fruchard, le 21 septembre 2021

Bonjour,
Votre délais de carence sera de 7 jours minimum.
Cordialement

Répondre
Marie, le 22 septembre 2021

Bonjour, j'ai travaillé durant 3 ans (1 an en 18h/semaine et 2 ans en 24h/semaine), j'ai démissionné pour un poste en 35h/semaine dans une nouvelle entreprise. Je viens de faire 2 mois dans l'entreprise mais cela se passe très mal avec ma direction. J'ai lu que je pourrais toucher le chômage en faisant un abandon de poste sur ma période d'essai (qui a été renouvelé). Est-ce vrai ? J'ai 22 ans. Combien aurais-je par mois ? Et durant combien de temps ? J'ai toujours été payé au smic.

Répondre
Pierre Fruchard, le 23 septembre 2021

Bonjour,

En effet, il est possible de se faire licencier pour "abandon de poste", alors vous pourrez toucher les allocations chômage.
Pour calculer le montant de vos allocations il faut prendre en compte votre salaire durant les 12 derniers mois. Je vous conseille d'utiliser notre outil "Calcule allocation chômage".

Cordialement

Répondre
C.Gouret, le 24 septembre 2021

Bonjour ,
je suis sur le point d'obtenir une rupture conventionnelle , qui annoncerait mon départ fin décembre 2021. j'ai 52 ans , mi février 2022 je vais en avoir 53 ans . Est il possible que mon inscription pole emploi débute mi février ?pour ainsi avoir 30 MOIS de pole emploi .Car la formation que je souhaite faire est sur 24 mois
Dans l'attente de votre reponse
Cordialement

Répondre
Pierre Fruchard, le 24 septembre 2021

Bonjour,

Le délai d'inscription à Pôle Emplois après une rupture conventionnelle est de 12 mois.
À noter qu'une fois ce délais dépassé, vous ne pourrez plus toucher les allocations chômages.

Cordialement

Répondre
Nanou, le 26 septembre 2021

Bonjour il est écrit ici que le plafond ne peut être inférieure à 29,26 €
or je suis à 26.44€
Quand je regarde sur le simulateur il n' y a pas de correspondance avec ce qu'on va me verser

Répondre
Pierre Fruchard, le 27 septembre 2021

Bonjour,

En effet, le plafond ne peut pas être inférieur à 29,26€. Pôle emplois vous versera donc le montant minimum d'allocation (29,26€).

Cordialement

Répondre
Christel, le 28 septembre 2021

Bonjour,

J'ai 58 ans et demi, ma boîte me propose un départ volontaire pour motif économique. Je ne peux pas encore prétendre à la retraite (62ans) puis prétendre à une indemnisation de Pôle Emploi?

Cordialement

Répondre
Pierre Fruchard, le 28 septembre 2021

Bonjour,

Un départ volontaire n'ouvre pas le droit au chômage.

Cordialement

Répondre
Joubert, le 29 septembre 2021

Ayant démissionner suite à une séparation n'étant ni marier ni pacse je suis loger à titre gratuit mon lieu d'habitation est trop loin de mon travail et je n'ai pas le permis et ni train

Répondre
Pierre Fruchard, le 30 septembre 2021

Bonjour,

Vous ne pouvez pas toucher les indemnités chômages lors d'une démission.

Cordialement

Répondre
Melanie, le 12 octobre 2021

Bonjour, ayant eu 6 mois de chômage partiel sur l'année 2021 puis le reste de l'année en taux plein. Y'aura t'il un impact sur l'allocation chômage derrière en cas de rupture conventionnelle en fin d'année avec mon employeur svp?
ou est ce que l'allocation chômage sera bien calculer sur mon salaire en taux plein? merci d'avance pour votre retour.

Répondre
Pierre Fruchard, le 13 octobre 2021

Bonjour,

L'allocation est calculé à partir du salaire perçu sur les 24 derniers mois et des périodes travaillées ou non sur ces 24 derniers mois.

Cordialement

Répondre


Un expert vous répondra