Calcul allocation chômage : notre outil de simulation

Vous venez de perdre votre emploi ou êtes en train de négocier une rupture conventionnelle et vous vous demandez quel sera le montant de votre allocation chômage ? En raison de la complexité des règles de calcul, il est en effet difficile d'estimer le montant de ses indemnités chômage.

Grâce à notre outil de calcul d'allocation chômage, vous pourrez simuler le montant de vos allocations en quelques clics !

Vos allocations chômage s'élèvent à :

m | number_format(0)

Brut par mois

j | number_format(0)

Brut par jour

Quels revenus de référence pour estimer l'allocation chômage ?

L'allocation chômage également appelée ARE (Allocation de Retour à l'Emploi), se calcule sur la base de vos salaires en y incluant les primes.

Ainsi, votre allocation chômage est calculée sur la base de votre salaire brut. La rémunération prise en compte est donc celle comprenant :

  • votre salaire fixe brut et votre salaire variable (commissions) ;
  • les heures supplémentaires (en deçà d'un contingent annuel de 260 heures) ;
  • les primes (prime d'ancienneté, prime de panier, treizième mois etc.).

Sont cependant exclus du calcul de l'allocation chômage :

  • les indemnités de licenciement, de fin de contrat ou de congés payés ;
  • la prime de participation ;
  • les éventuelles notes de frais ;
  • l'indemnité de non-concurrence.

De plus, les rémunérations perçues ayant déjà servies pour le calcul d'un autre droit ne peuvent pas être prises en compte.

Attention toutefois, la rémunération prise en compte dépend d'une période de référence. En effet, pour estimer votre allocation chômage, Pôle Emploi se base sur vos 12 derniers mois de salaires et de primes. Ce sera alors votre salaire de référence.

Le calcul de votre allocation chômage se fait alors sur une variable appelée Salaire Journalier de Référence (SJR). Le salaire journalier de référence se calcule comme suit : salaire de référence / (nombre de jours travaillés x 1,4).

Pour une année, Pôle Emploi détermine le nombre de jours travaillés à 261 jours.

Quel est le montant de l'allocation chômage ?

Le montant de l'allocation chômage est déterminé selon deux formules, la plus avantageuse étant privilégiée :

  • 40,4 % du salaire journalier de référence (SJR) + 12 € forfaitaire ;
  • 57 % du SJR.

Afin de définir le montant de votre allocation chômage, Pôle Emploi applique également un plancher et un plafond :

  • plancher : l'allocation ne peut être inférieure à 29,26 € ;
  • plafond : ne peut excéder 75 % du SJR.

Voici un tableau indicatif montrant les formules les plus avantageuses selon vos salaires :

Salaire brut mensuelMontant allocation chômage
Inférieur à 1 186 €75 % de votre salaire journalier brut
Entre 1 187 € et 1 299 €29,26 € par jour (plancher minimum)
Entre 1 300 € et 1 403 €40,4 % du salaire journalier brut + 12 €
Entre 1 404 € et 2 198 €40,4 % du salaire journalier brut + 12 €
Entre 2 199 € et 2 872 €57 % du salaire journalier brut
Entre 2 873 € et 3 074 €57 % du salaire journalier brut
Entre 3 075 € et 13 508€57 % du salaire journalier brut
Montant allocation chômage

Droit à l'allocation chômage : quelles conditions ?

Tout le monde n'a pas le droit à l'allocation chômage. Effectivement, pour pouvoir en bénéficier, il est nécessaire de remplir plusieurs conditions.

En effet, vous devez avoir travaillé pendant au moins 130 jours ou 910 heures durant les deux dernières années. Pour les personnes âgées de plus de 53 ans, cette durée de référence est portée à 36 mois durant les trois dernières années.

Plusieurs conditions sont ensuite énumérées :

  • vous ne devez pas avoir quitté volontairement votre emploi. En effet, en cas de démission, vous ne pourrez pas percevoir d'allocation chômage (sauf démission légitime) ;
  • vous devez être en recherche active d'emploi ;
  • vous n'avez pas l'âge légal de départ à la retraite à taux plein.

En résumé, vous avez le droit à l'allocation chômage en cas de licenciement (sauf faute lourde).

Quelle est la durée de l'allocation chômage ?

Le versement de l'allocation chômage n'est pas illimité dans le temps. En effet, la durée de versement de l'allocation chômage est plafonnée.

Ainsi, pour connaître la durée de versement, vous devez multiplier le nombre de jours travaillés par 1,4.

Vous avez travaillé pendant 200 jours : 200 x 1,4 = 280. Vous pouvez donc percevoir l'allocation chômage pendant 280 jours.

Cependant, Pôle Emploi a fixé une durée maximale de l'allocation chômage variant selon votre âge :

  • vous avez moins de 53 ans : vous pouvez percevoir l'ARE pendant 2 ans maximum ;
  • vous avez entre 53 et 54 ans : vous pouvez percevoir l'ARE pendant 2 ans et demi maximum ;
  • vous avez 55 ans et plus : vous pouvez percevoir l'ARE pendant 3 ans maximum.

Allocation chômage et CDI temps plein : comment ça marche ?

Si vous avez été licencié ou que vous aviez un motif légitime pour démissionner, vous pouvez effectivement demander le versement de l'allocation chômage.

Ainsi, pour le calcul de votre allocation, vous devez déterminer votre salaire journalier de référence. La durée d'indemnisation dépendra alors de votre âge et du nombre de jours travaillés.

Vous pouvez faire une estimation de votre allocation chômage sur notre outil de calcul allocation chômage.

Allocation chômage et démission : comment ça marche ?

Par principe, l’ARE n’est pas proposée aux personnes démissionnaires. Elle est en effet réservée aux personnes licenciées (sauf faute lourde).

Cependant, dans certaines conditions, l’allocation chômage est versée aux personnes quittant volontairement leur travail. Ce sera notamment le cas si Pôle Emploi estime que vous avez un motif légitime de démissionner.

Ce sera alors le cas lorsque :

  • vous avez démissionnez pour un projet de reconversion professionnelle ;
  • vous vous êtes marié ou pacsé et ce changement de situation a entraîné un changement de résidence et donc une démission ;
  • vous avez démissionnez d’un nouveau travail avant 65 jours.

Par ailleurs, vous pouvez percevoir l’allocation chômage lorsque votre démission fait suite à une situation de harcèlement, au non paiement des salaires ou si vous êtes victime de violences ou de discrimination.

En résumé, si Pôle Emploi estime que votre démission est légitime, vous pouvez avoir le droit à l'allocation chômage.

Calcul allocation chômage et licenciement pour inaptitude

Le licenciement pour inaptitude est considéré comme une perte involontaire de votre emploi. Ainsi, vous avez le droit, sous réserve de remplir les autres conditions, de bénéficier de l'allocation chômage.

Si vous n'êtes pas tout de suite apte à reprendre le travail, vous pouvez contacter l'Assurance Maladie pour obtenir des indemnités journalières.

Pour le calcul de votre allocation chômage, vous devrez alors déterminer votre salaire journalier de référence. La durée d'indemnisation dépendra également de votre âge et du nombre de jours travaillés.

Vous pouvez faire une estimation de votre allocation chômage sur notre outil de calcul allocation chômage.

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 1


Un expert vous répondra