Déclaration de sinistre : tempête - Notre lettre type à télécharger

Votre logement a été endommagé par une tempête et vous devez déclarer le sinistre à votre assureur ?

Coover met à votre disposition son propre modèle de déclaration de sinistre pour une tempête. Vous pouvez le télécharger gratuitement et anonymement.

Notre modèle de lettre de déclaration d’un sinistre habitation - tempête 

À la suite d’une tempête, prévenez sans délai votre assureur par téléphone, mail ou via votre espace personnel en ligne. Ensuite, il vous faudra envoyer une déclaration de sinistre précise, listant les dégâts constatés et précisant les circonstances du sinistre. 

lettre type declaration sinistre tempete 1

Une fois ce modèle de lettre pour intempérie rempli, réunissez tous les documents et justificatifs en votre possession et envoyez le tout à votre assureur par lettre recommandée avec accusé de réception

Le délai pour déclarer un sinistre habitation de type tempête est de 5 jours. Idéalement, envoyez votre déclaration le plus vite possible afin de ne pas risquer une « déchéance de garantie ». 

Comment bien déclarer un sinistre tempête ?

La déclaration d’un sinistre (comme une tempête) à l’assurance doit être faite par courrier, dans les 5 jours suivant la survenance / constatation. 

Pour maximiser l’indemnisation à laquelle vous aurez droit au titre de cette garantie spécifique, veillez, dans votre déclaration de tempête, à être le plus précis possible quant

  • Aux dommages matériels intérieurs (causés à vos biens meubles), 
  • Aux dommages extérieurs (abri de jardin…), 
  • Aux dommages immobiliers (toiture, cheminée…), 
  • Aux circonstances de l’événement climatique : date, heure, vitesse des vents, grêle, neige… 
  • À la zone touchée par la tempête : commune, rayon de x km…

Listez et chiffrez tous les dégâts constatés. En fonction du montant total, un expert pourra être dépêché par votre compagnie d’assurance. 

Idéalement, joignez à votre envoi un document Météo France attestant de la violence des vents dans la zone de votre habitation (il faut en général a minima que les vents aient atteint 100 km / h). Regroupez aussi un maximum de photos, de preuves d’achat… pour tous vos biens endommagés, détruits ou perdus. 

Une tempête n’est pas forcément une catastrophe naturelle. Pour être considérée comme telle, il faut une publication au Journal Officiel (seul le gouvernement décide qu’un événement climatique est, ou non, une catastrophe naturelle). Le cas échéant, ce sera la garantie « catastrophes naturelles » qui jouera (incluse dans tous les contrats MRH). 

Notez cet article

Note moyenne 3 / 5. Votes : 2


Un expert vous répondra