Quelles sont les meilleures banques pour artisan ?

Vous êtes artisans et souhaitez trouver la meilleure banque pour votre activité ? Vous avez des besoins spécifiques, mais vous ne savez pas vers quel établissement bancaire vous diriger ? Coover a réalisé pour vous cet article avec comparatif pour vous aider à faire le bon choix en fonction de votre situation, et vous présente les critères à prendre en compte pour comparer efficacement les meilleures banques pour artisans sur le marché.

Comparatif des meilleures banques pour artisan

Quelle banque prendre quand on est artisan ? Pour vous appuyer dans votre choix, vous trouverez notre comparatif des meilleures banques pour artisan, quel que soit votre statut juridique.

BanqueTarif mensuelAvis
sogexia logoÀ partir de 0,00 € Dépôt de capital offert pour les sociétés en création
Système de cashback avec le Sogexia Club sur plus de 850 partenaires
Frais sur chaque virement
logo shineÀ partir de 7,90 € Excellent service client
Un package de création auto-entrepreneur, idéal pour démarrer son activité
Pas encore de découvert, ni de financement possible
qonto logoÀ partir de 9,00 € Plateforme très intuitive et facile à utiliser
Excellent service client
De nombreux services additionnels : export-comptable, gestion de notes de frais, dépôt de capital en ligne
Pas de chéquier
bnp paribas logoÀ partir de 40,00 € Offre très complète avec les meilleures solutions de financement
De nombreuses garanties avec la carte bancaire
Tarifs relativement élevés
Meilleures banques pour artisan

Que vous soyez auto-entrepreneur ou encore une EIRL, Coover vous donne aussi la possibilité de visualiser d’autres informations de plusieurs banques pour artisans. Découvrez son comparateur en ligne qui va vous faciliter la tâche !

Comment choisir la meilleure banque pour artisan ?

En tant qu’artisan, vos besoins sont bien différents de ceux d’une grande entreprise. Avant toute chose, il est important d’en établir la liste et de faire le tour de vos projets à venir.

En 2021, vous avez le choix entre une banque traditionnelle, une banque en ligne et une néobanque. C’est un réel avantage !

La banque classique et la banque en ligne sont des établissements de crédit avec une licence bancaire française et européenne, tandis que la néobanque est un établissement de paiement sans licence. Il est donc important de bien faire la distinction.

En termes de points communs, elles proposent toutes une ouverture gratuite du compte bancaire professionnel, obligatoire pour y effectuer le dépôt de capital, et s’adaptent aux entreprises.

En tant qu’artisan, vos besoins sont bien différents de ceux d’une grande entreprise. Avant toute chose, il est important d’en établir la liste et de faire le tour de vos projets à venir.

Le statut juridique de votre activité artisanale

Les banques traditionnelles acceptent tout type de statut juridique, mais ce n’est pas le cas de toutes les banques digitales, et encore moins des néobanques. Que vous soyez un artisan auto-entrepreneur ou avec un statut de société, analysez la correspondance de l’offre de chaque établissement avec votre catégorie.

Si vous avez le statut de société, vous êtes dans l’obligation d’ouvrir un compte professionnel spécifique. Dans le cas contraire, son ouverture est fortement recommandée afin de différencier vos flux bancaires personnels de vos flux professionnels.

Les frais et coût d’ouverture d’un compte dans une banque pour artisan

La plupart des banques traditionnelles permettent une négociation des tarifs, surtout si vous y avez déjà votre compte courant personnel. Ceci est différent des banques digitales avec leurs montants déjà très concurrentiels.

Aussi, à la souscription du compte professionnel, ces dernières peuvent vous faire bénéficier d’un premier mois gratuit ou d’une prime d'ouverture de compte. Se faisant exclusivement via Internet et rapidement, les démarches pour ouvrir le compte sont très simples. Ces banques vous font ainsi gagner un temps considérable.

À contrario, les délais sont plus longs chez les banques physiques et leurs formalités plus lourdes.

Enfin, faites attention à ce qui est proposé dans les packs de services qui tentent d’attirer les nouveaux entrepreneurs. Chaque prestation n’est pas forcément indispensable au démarrage de votre activité.

Les moyens de paiement

Les moyens de paiement vont être divers et variés au fur et à mesure que votre activité d’artisan va avancer. La plupart des banques pour artisans vous font bénéficier de services plus ou moins égaux, tels que :

  • des virements rapides et instantanés ;
  • l’utilisation d’une carte bancaire de paiement et de retrait, qu’elle soit de débit ou de crédit.

Certains établissements proposent en complément des cartes bancaires pour chaque collaborateur de l’entreprise, un chéquier et la possibilité de payer dans un pays étranger.

Il est nécessaire de tenir compte des frais appliqués pour chaque typologie de moyen de paiement.

Les moyens d’encaissement

Au niveau des moyens d’encaissement, demandez-vous si vous :

  • avez besoin d’un terminal de paiement ou de plusieurs ;
  • devrez encaisser des espèces ;
  • allez recevoir des paiements hors zone SEPA.

De plus, toutes les banques pour artisans ne permettent pas l’encaissement de chèques.

L'emprunt bancaire et autorisation de découvert

Dans le cadre du développement de votre entreprise, il se pourrait que vous ayez besoin de réaliser des financements. La banque pour artisan classique permet de contracter plus simplement un prêt bancaire, la relation et le suivi avec le conseiller en étant la principale cause.

Les néobanques, établissements de paiement et non de crédit, ne peuvent pas vous fournir d’emprunt. Seules certaines banques en ligne ont la possibilité de le faire, mais encore faut-il remplir toutes les conditions pour y accéder.

En outre, les établissements bancaires physiques et numériques ont des solutions d’épargne, de financement ou des assurances parfaitement adaptées à votre activité d’artisan. Les découverts sont autorisés, mais selon des montants concernant la limite et le taux d’intérêt qu’il faut connaître en amont. Dû à leur statut, les néobanques ne peuvent pas vous octroyer de découvert.

Pour financer vos projets sans passer par une banque, il existe le crowdfunding, l’affacturage, les business angels et bien d’autres.

Les outils comptables pour artisan

En complément des faibles frais, les banques pour artisans digitales misent sur les fonctionnalités comptables pour vous faciliter la vie. Elles vous font bénéficier par exemple d’un :

  • export-comptable, pour l’exportation simple et illimitée de vos données bancaires ;
  • logiciel de comptabilité, afin de suivre facilement les flux monétaires ;
  • logiciel de gestion des notes de frais, à l’aide d’un scan mobile de vos justificatifs en quelques minutes.

Le service client

Encore une fois, tout dépend de vos besoins. La banque pour artisan, qu’elle soit traditionnelle ou en ligne, a des conseillers pour vous accompagner tout au long de votre parcours entrepreneurial. Cependant, la principale question à se poser est de savoir si vous préférez être en contact physiquement avec une personne ou si un échange à distance vous convient.

Il est certain qu’un conseiller en banque classique vous proposera plus de services en lien direct avec votre activité, car il la suivra entièrement. Malgré tout, les établissements digitaux sont très réactifs pour répondre à votre demande sur Internet. Vérifiez les coûts de chaque côté pour prendre votre décision.

Banque classique, banque en ligne ou néobanque ?

Banques traditionnelles

Parmi les banques pour artisans physiques, nous trouvons des noms célèbres comme Banque Populaire ou LCL. Elles vous permettent d’avoir un conseiller dans votre agence locale et ont créé des offres spécialement conçues pour les entrepreneurs et les sociétés.

Vous avez ainsi la possibilité d’avoir un découvert si besoin est et un financement avec moins de critères spécifiques pour développer votre activité. Toutefois, le principal point négatif est la somme des frais appliqués, ce qui n’est pas économique lorsque vous démarrez.

Banques en ligne et néobanques

Par conséquent, les banques digitales pour artisans se démarquent grâce à leurs faibles tarifs et vous donnent la possibilité de réduire vos frais bancaires professionnels. Les économies s’effectuent essentiellement sur les frais de gestion du compte et les retraits. Des entreprises, comme Fiducial Banque ou Shine, accordent des avantages instantanés, tels que :

  • l’émission sans frais de virements ;
  • l’enregistrement d’un chèque sans date de valeur ;
  • la signature électronique des documents ;
  • l’utilisation simple d’une application sur mobile ;
  • des fonctionnalités de comptabilité et de gestion courante.

En revanche, tous les statuts juridiques ne sont pas acceptés, ce qui peut être un obstacle si vous détenez une société. De surcroît, les néobanques proposent un panel de produits bancaires plus limité.

Vous l’aurez compris, les banques en ligne et les néobanques font partie des meilleures banques pour artisans en étant, la plupart du temps, plus adaptées à l’activité d’auto-entrepreneur ou d’EIRL.

Entre le statut juridique, les critères de sélection et les autres différences entre les catégories de banques, la meilleure action à réaliser reste de comparer les offres.

FAQ

Existe-t-il une banque pour artisan en difficulté ?

Vous avez 4 possibilités pour vous aider en cas de difficulté, à savoir, la CCI et la chambre de métiers de l’artisanat, la BPI, le médiateur du crédit et votre banque, comme Thémis Banque.

Comment ouvrir un compte professionnel auprès d’une banque pour artisan numérique ?

L’ouverture en ligne d’un compte professionnel auprès d’une banque pour artisan est très simple, il vous suffit de préparer quelques documents. Ces derniers sont : votre pièce d’identité, votre justificatif de domicile, l’extrait Kbis de l’entreprise et les statuts conformes dans le cadre d’une société.

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 1


Un expert vous répondra