Quelles sont les meilleures banques pour VTC ?

Vous êtes un chauffeur indépendant et vous désirez connaître les meilleures banques pour VTC ? Le choix d’un établissement bancaire dédié à votre gestion financière ne se fait pas au hasard. Parmi les nombreuses offres existantes sur le marché, il est cependant difficile de savoir vers qui se tourner. Vous trouverez dans cet article des informations essentielles et pertinentes pour vous aider dans votre quête de la banque parfaite.

Comparatif des banques pour VTC

La question qui revient le plus souvent pour sélectionner la meilleure banque pour VTC est de délimiter le budget que vous désirez allouer à la gestion de votre compte bancaire professionnel. Bien évidemment, cela demande de s’intéresser au rapport général qualité/prix/services pour réaliser votre choix.

La plupart des chauffeurs VTC choisissent le statut juridique de l’auto-entreprise pour démarrer leur activité. Quelques banques sont adaptées à cette typologie, en voici des exemples :

BanqueTarif mensuelAvis
logo shineÀ partir de 3,90 € Application smartphone moderne et efficace
Mise en place de rappels administratifs
Calcul des charges de manière automatisée
Pas encore de découvert, ni de financement possible
qonto logoÀ partir de 9,00 € Souscription rapide avec le premier mois offert
Service client efficace
Outils comptables simples
Pas de découvert, ni de chéquier
logo anytimeÀ partir de 9,00 € Tous types de statuts
Encaissement par chèque possible
Lisibilité en direct des frais professionnels
boursorama 2014À partir de 9,00 € 80 € offerts à la souscription (pendant les périodes d'offres)
Tarifs concurrentiels
Idéal pour les auto-entrepreneurs
Meilleures banques pour VTC

Aussi, grâce à notre comparateur en ligne, vous pouvez trouver d’autres informations et noms de banques pour VTC comme :

  • Finom ;
  • N26 Business ;
  • Sogexia ;
  • Blank ;
  • Monabanq ;
  • Crédit Mutuel ;
  • Etc.

En tant que VTC, est-ce obligatoire d’ouvrir un compte bancaire professionnel dédié ?

Oui, il est obligatoire d’ouvrir un compte bancaire professionnel dédié à votre activité de VTC lorsque vous détenez une société avec un capital social, telles qu’une SASU ou une EURL. En effet, dès le départ, vous devez effectuer un dépôt de capital sur un compte spécifique qui permet d’obtenir ensuite l’immatriculation.

Si vous êtes auto-entrepreneur ou entrepreneur individuel, le compte n’est pas obligatoire, mais fortement conseillé pour différencier votre partie professionnelle de votre partie privée. Cependant, ce sera le cas si le chiffre d’affaires réalisé est supérieur à 10 000 € par an durant deux années consécutives.

Ainsi, détenir un compte bancaire professionnel au sein d’une banque pour VTC est pertinent pour la comptabilité et les dépenses et contrôles fiscaux.

Comment choisir la meilleure banque pour VTC ?

Statut juridique de votre activité de VTC

De nombreuses banques pour VTC acceptent tous les types de statuts, que vous soyez auto-entrepreneur ou gérant d’une SARL. Malgré tout, même si Qonto, Shine, Blank ou encore Anytime offrent cet avantage, ce n’est pas le cas de toutes les banques digitales.

Frais bancaires et ouverture du compte professionnel

  • Existe-t-il des frais de tenue de compte ? 
  • Y a-t-il des pénalités lorsque vous réalisez des retraits en zone européenne ou en dehors
  • Les paiements hors zone SEPA sont-ils gratuits ?

Connaître à l’avance le montant des frais des banques pour VTC est une étape à ne pas laisser passer. Pour exemple, N26 est la seule banque en ligne proposant un compte professionnel gratuit avec sa formule Business. Quant aux autres banques numériques, elles proposent en général des tarifs plus faibles que les banques classiques.

Le délai d’ouverture du compte bancaire est un autre élément à prendre en compte, la souscription pouvant être plus ou moins rapide selon le canal que vous choisissez. Les établissements bancaires à distance vous ouvrent un compte en quelques clics. Idéal pour débuter votre métier de transporteur de personnes rapidement.

Faites preuve de vigilance avec les packs de services que les banques tentent de vous faire bénéficier, car ils ne conviennent pas tous à votre activité lors de son départ.

Moyens de paiement proposés par les banques pour VTC

Votre activité de chauffeur indépendant demande des moyens de paiement variés tout au long de son existence, notamment pour acquérir un véhicule et pour y mettre de l’essence. Il est judicieux de commencer par quelques questions principales pour faire le choix de votre banque pour VTC, à savoir :

  • Quel type de carte désirez-vous ? De débit ou de crédit ?
  • Les virements sont-ils illimités et/ou gratuits ?
  • Si je suis amené à voyager, les paiements à l’étranger sont-ils autorisés ?

Certains établissements de crédit ou de paiement vous donnent la possibilité d’utiliser plusieurs cartes bancaires, qu’elles soient virtuelles ou physiques. De même, vérifiez si l’utilisation d’espèces ou de chèques est comprise dans l’offre. Boursorama Pro et Qonto ont des formules idéales.

Soyez attentif aux frais prélevés pour chaque type de moyen de paiement.

Moyens d’encaissement de vos revenus

  • Voulez-vous être réglé par vos clients par carte bancaire, par chèque ou en espèces ?
  • Désirez-vous proposer un paiement à distance ?
  • Avec quel lecteur de carte bancaire voulez-vous encaisser vos prestations ?

Anytime et Shine, pour ne citer qu’eux, ont des terminaux de paiement en partenariat avec iZettle et SumUp. De même, il se pourrait que vous ayez besoin d’encaisser des chèques, quelques établissements de crédit et de paiement le permettent en option.

Découvert et emprunt bancaire

Tout au long de votre activité de professionnel de la route, vous pouvez avoir besoin soit d’un découvert, soit d’un prêt bancaire, ou même d’un financement.

Commençons avec l’autorisation de découvert, élément redouté de tout entrepreneur. Il peut être accordé selon l’organisme bancaire, mais vous devez être informé du plafond et du taux d’intérêt appliqués.

Par la suite, vous nécessiterez peut-être un emprunt pour développer votre entreprise. Il sera plus facile de solliciter un crédit en tant que VTC avec une banque classique, car elle a plus de connaissances sur vous et votre profession.

De ce fait, les banques les mieux placées pour effectuer un financement dans votre société de VTC sont les établissements physiques. Avec les prêts, elles sont les plus à même de proposer ce type de service.

Pour bénéficier de tous les avantages, une combinaison est réalisable entre une banque traditionnelle et une banque en ligne ou une néobanque.

Outils de comptabilité de l’activité VTC

Autre privilège des banques pour VTC digitales, les fonctionnalités complémentaires. Parmi elles, nous pouvons citer :

  • les outils de comptabilité, tels un logiciel dédié au suivi de l’activité monétaire ;
  • la gestion des notes de frais, en photographiant directement le document ;
  • l’extraction des données financières de manière simple et sans limite.

Conseiller dédié et service d’aide au développement

  • Souhaitez-vous être accompagné tout au long de votre parcours entrepreneurial ?
  • Des services supplémentaires vous conviendrait-il ?

En fonction de vos besoins, il se pourrait que vous ayez la nécessité d’être suivi par une personne physique. Les banques pour VTC traditionnelles vous aident dans votre projet grâce à leurs conseillers. Les autres établissements bancaires, en revanche, ne sont disponibles qu’en ligne.

Pour finir, ces mêmes conseillers directs vous feront bénéficier de services, par exemple des assurances ou des solutions d’épargne et de financement. La profession de chauffeur d’une voiture de transport étant réglementée, il est nécessaire d’effectuer des comparaisons pour trouver la meilleure offre d'assurance pour votre activité de VTC.

Un exemple toutefois avec Anytime, qui, partenaire avec April, propose une assurance responsabilité civile professionnelle.

Banques traditionnelles ou banque numériques pour mon activité de VTC ?

Tout d’abord, sachez que la principale différence entre une banque traditionnelle et une néobanque est que la première est un établissement de crédit et possède une licence française et européenne. La seconde, vous l’aurez compris, est un établissement de paiement seulement, car elle n’a pas de licence. La banque en ligne, quant à elle, est similaire à la banque classique.

Banques classiques

Les banques classiques, telles que la Banque Populaire, le Crédit Mutuel et la Bred sont particulièrement bien adaptées aux VTC.

Elles sont parfaites si vous souhaitez des crédits bancaires ou, le cas échéant, une autorisation de découvert

De plus, être en lien avec un conseiller connaissant votre situation vous permet d’avoir une aide individuelle et des propositions d’assurances adaptées.

Toutefois, ce type de banque n’est pas efficiente, car l’ouverture du compte est parfois longue et laborieuse et le montant des frais de tenue de compte est élevé.

Banques en ligne et néobanques

Au contraire, les banques en ligne, comme Boursorama Pro ou N26, et les néobanques, du nom de Shine ou Anytime, proposent une souscription simple, une signature électronique des documents et des tarifs avantageux

En outre, elles vous donnent la possibilité d’émettre des virements gratuitement et d’enregistrer un chèque sans date de valeur.

Qui plus est, bénéficier d’une interface mobile ergonomique et de plusieurs logiciels de comptabilité et de gestion rend le suivi financier plus efficace.

À contrario, elles ont encore des efforts à faire du côté de l’acceptation de tous les statuts juridiques, la proposition de plus de services complémentaires et la possibilité d’octroi d’un emprunt.

Pour finir, certains établissements n’autorisent pas le découvert bancaire et ne vous accompagnent pas personnellement.

Prenez le temps de faire le tour de toutes les offres pour trouver celle qui vous convient le mieux, même s’il sera toujours possible d’ouvrir un compte dans une autre banque pour VTC.

Quels documents sont nécessaires à l’ouverture d’un compte professionnel bancaire lorsque l’on est VTC ?

Pour ouvrir un compte bancaire professionnel de chauffeur indépendant, il vous suffit de préparer en amont les documents suivants :

  • votre pièce d’identité ;
  • un justificatif de domicile de moins de 3 mois ;
  • l’extrait Kbis de votre entreprise ;
  • les statuts conformes dans le cas d’une demande pour une société.

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 2


Un expert vous répondra