Quelles sont les meilleures banques pour startup ?

Vous souhaitez trouver la meilleure banque pour votre startup afin de choisir celle qui correspond le mieux à votre activité ? Il est tout à fait possible, en termes de statut juridique, d’être une SARL, une SAS ou bien une SA, mais chacune d’entre elles nécessite un établissement de crédit ou de paiement pour son fonctionnement et sa gestion financière. Différentes banques, qu’elles soient traditionnelles ou digitales, existent sur le marché. Faites un comparatif grâce aux informations suivantes et sélectionnez la banque qui est le plus en accord avec les besoins de votre société !

Comparatif des meilleures banques pour les startups

Afin de vous aider parmi le large panel qui existe, vous trouverez ci-dessous la sélection des meilleures banques pour start-ups, que vous ayez le statut juridique de la SARL, la SAS ou la SA.

BanqueTarif mensuelAvis
Logo Shine
A partir de 7,90  Compatible avec SumUp (19 €) avec une commission de 1,49 %
Excellent service client
Une carte Mastercard gratuite
Des commissions de 1€sur les opérations courantes
Logo Qonto
A partir de 9,00  Plateforme très intuitive et facile à utiliser
Excellent service client
De nombreux services additionnels : accès expert-comptable, gestion des notes de frais, dépôt de capital en ligne
Cartes bancaire virtuelles et utilisateurs multiples
Jusqu'à 30 cartes bancaires
Pas de découvert, ni de chéquier

A partir de 12 €
 L'offre la plus complète de fiducial, idéal pour lancer en toute tranquilité
 Prélèvements et virements SEPA illimités, encaissement en chèques, espèces ou contrats monétiques
Offre réservé aux entreprises réalisant un chiffre d'affaires inférieur à 2 millions d'euros
Logo Anytime
19,50  Financement disponible avec RedFox Finance
Possibilité de créer son entreprise ou de déposer son capital
Frais variables peu lisibles
Bienvenue dans la salle de presse #finomenal de FINOM21,41 € Outils de facturation et de comptabilité mis à disposition
Finom offre jusqu'à 3% de cashback sur tous les achats effectués
Pas de chéquiers
Logo Crédit du Nord
36,00 Offre lisible sans frais cachés
Possibilité d'avoir un terminal de paiement
Lourdeurs administratives notifiés par les clients actuels
Meilleures banques pour startups

Coover vous permet de comparer plus en détail les différentes banques afin que vous puissiez bénéficier de la meilleure solution en fonction de votre forme juridique. Trouver la meilleure banque pour votre startup n'est pas chose facile, gagnez du temps en utilisant notre comparatif !

En tant que startup, vous avez le choix entre une banque traditionnelle, une banque en ligne et une néo-banque. En premier lieu, il est primordial de faire le point sur vos besoins actuels et vos futurs projets, car chacune des catégories a ses propres spécificités.


Le point commun entre ces dernières est la gratuité d’ouverture du compte bancaire professionnel, obligatoire pour l’activité et pour y réaliser le dépôt du capital, en ligne ou non. Pour le reste, il y a aussi bien du positif que du négatif. À vous de voir ce qui convient le mieux à votre activité.

Les critères pour choisir une banque pour start-up

En tant que start-up, vous n'avez pas les mêmes besoins ni priorités qu'une grosse entreprise de 500 salariés, ni qu'une autre start-up. Selon votre secteur d'activités, votre canal de distribution et votre financement, vos exigences peuvent être bien différentes.

Négociations des frais et coût d'ouverture de compte

Chez une banque physique détenant votre compte courant personnel, il peut être possible d’ouvrir le compte de votre startup et de négocier les tarifs, et ce, tout au long de l’existence de la société. C’est une action qu’une banque en ligne ou une néo-banque ne permettent que très peu, leur tarif étant déjà très compétitif.

Les frais d'ouverture de compte chez les banques en ligne et néobanques sont à contrario très compétitif, certaines entités vous faisant même bénéficier du premier mois gratuit ou d'une somme offerte à la souscription. Les démarches se font exclusivement en ligne et l'ouverture peut-être effective sans délais, ce qui peut représenter pour votre startup un gain de temps grâce à une procédure administrative allégée.

Chez les banques traditionnelles, attendez-vous à plus de délais pour l'ouverture de votre compte et à des formalités de souscription plus longues.

Certaines banques proposent des packs de services à destination des start-ups dont les fonctionnalités peuvent être attractive. Nous n'aurez cependant peut être pas besoin de tous ces outils au lancement de votre start-up et à cet égard pensez bien à regarder ce qui indispensable pour votre activité et ce qui ne l'est pas : c'est un bon moyen pour faire des économies sur de nombreux frais bancaires additionnels.

Attention toutefois à la transparence et aux frais cachés, qui au-delà des coûts visibles affichés dans le pack de service standard d'une banque, peuvent se déclencher selon l'utilisation que vous faites de votre compte : virements, encaissement de chèques, utilisation minimum de carte...

Les moyens de paiement

Selon votre activité, vos besoins en moyens de paiement et d'encaissement varier, et évoluer durant la vie de votre startup.

La majorité des banques - traditionnelles et en ligne - proposent similairement les mêmes services de ce côté : virements depuis votre espace client, carte bancaire de paiement et de retrait, carte de crédit.

Vous aurez néanmoins peut-être besoin de plus de fonctionnalités que cela, comme des cartes bancaires supplémentaires reliées au compte de l'entreprise pour vos collaborateurs, un chéquier ou des outils de paiement pour l'étranger.

Les banques traditionnelles répondent désormais à cette demande, comme les banques en ligne ; encore une fois, faites attention aux frais appliqués pour chacun de ses outils et sondez les réels besoins de votre équipe et de votre activité.

Les moyens d'encaissement

Concernant les moyens d'encaissement, posez-vous les questions suivantes :

  • Avez-vous besoin d'un terminal de paiement ? De plusieurs ?
  • Aurez-vous besoin d'encaisser des chèques ou des espèces ?
  • Êtes-vous susceptibles de recevoir des paiements hors SEPA ?

Certaines banques sont encore limitées concernant l'encaissement de vos revenus liés à votre activité, et n'acceptent ainsi pas encore les chèques. Qonto et Manager One vont parties des quelques banques en ligne à proposer ce service.

Prêt bancaire et découvert autorisé

Le financement est un point clé pour trouver la meilleure banque pour votre startup. Chez les banques traditionnelles, les demandes de prêts bancaires sont plus simples et plus facilement acceptées, car vous êtes en relation avec un conseiller dédié qui suit le développement de votre startup.

Les néobanques ne sont pas des établissements de crédit, et à ce titre, elles ne pourront accéder à votre demande de financement, à la différence des banques en ligne qui, comme les banques physiques, proposent maintenant cette solution.

De même, les banques physiques et en ligne proposent des solutions d’épargne, de financement ou des assurances spécifiques qui pourraient être bénéfiques pour votre activité.

Le découvert n'est pas autorisé chez toutes les banques :

  • Énormément de banques physiques le propose, attention cependant au montant du découvert autorisé, rarement communiqué, et au taux d'intérêt appliqué. Pour trouver ces informations, consultez votre convention de compte.
  • De plus en plus de banques en lignes autorise un découvert, allant de 200€ chez Hello Banq à 400€ chez Boursorama, le plus élevé.
  • Les néobanques ne permettent pas de découvert.

Si vous n'avez pas besoin d'une banque qui finance votre startup, vous pouvez vous tourner vers d'autres solutions, telles que le crowfunding, les fonds propres, l'affacturage...

Les fonctionnalités comptables

Chez une banque traditionnelle, vous ne bénéficierez pas forcément de fonctionnalités comptables. Les banques en ligne et néobanques offrent plus de possibilités pour votre gestion de comptabilité pour faciliter le travail de l'expert-comptable de votre startup, telles que :

  • Export-comptable : vous pouvez ainsi exporter facilement vos donnés bancaires et l'historique est illimité
  • Intégration d'un logiciel de comptabilité : plusieurs banques s'intègrent directement dans les logiciels comptables afin de faciliter la gestion des flux monétaires
  • Logiciel de notes de frais : beaucoup de néobanques proposent d'associer vos justificatifs de dépenses dans leur logiciel de note de frais, par simple photographie des documents et en quelques minutes.

L'accompagnement et le service client

En fonction du bagage entrepreneurial et de la constitution de l'équipe en question, toutes les startups n'ont pas besoin d'accompagnement. Ici encore, c'est à vous de mesurer votre besoin : avez-vous besoin de rencontrer un conseiller en agence ? Pouvez-vous vous satisfaire d'un échange uniquement par téléphone et donc d'un accompagnement à distance ?

En fonction du conseiller que vous aurez en banque physique, la personnalisation de l'accompagnement peut varier. Si vous craignez de ne pas réussir à joindre votre banque en ligne dans les moyens compliqués ou lorsque que vous avez des questions, sachez que plus en plus d'entités proposent désormais des chats en ligne avec une très grande réactivité. L'échange se fait certes par écrit, mais n'est pas forcément moins qualitatif.

Notez d'un service dédié pour le suivi de vos activités bancaires chez une banque traditionnelles peut impacter le coût mensuel de votre compte bancaire.

Banque traditionnelle, banque en ligne ou néobanque?

Crédit du Nord, Crédit Mutuel, Banque Populaire, LCL… Vous connaissez sûrement leur nom, toutes sont des banques traditionnelles depuis quelques décennies déjà. Elles se placent sur des offres assez complètes, avec de l'accompagnement en agence, mais leurs services ont un réel coût.

Parmi les banques du Net, nous retrouvons des sociétés comme HSBC Fusion ou Fiducial Banque, et des néo-banques telles que Shine ou Anytime. La différence entre les deux catégories réside dans le fait que les premières ont une licence bancaire française ou européenne et sont des établissements de crédit, alors que les deuxièmes sont généralement des établissements de paiement sans licence.

Les banques classiques

Premières sur le marché, elles bénéficient d'une certaine confiance de la part de leurs bénéficiaires par le fait que vous pouvez vous rendre en agence pour faire appel aux conseils d'un expert. Elles ont développé depuis plusieurs années des solutions complètes pour les startups et mettant à dispositions un large choix de moyens de paiements, une acceptation des différents statuts, une mise à dispositions de conseillés formés pour certains aux comptes startups (chez HSBC Pro et Société Générale) et parfois des prêts bancaires spécifiques pour les startups.

Si avoir la possibilité d'un découvert bancaire est nécessaire pour vous et vous offre une certaine flexibilité, les banques classiques répondront facilement à ce besoin.

Les packs tarifaires sont très complets, peut-être trop complets pour les besoins que vous aurez, et le plus grand inconvénient reste, comme dis précédemment, les tarifs appliqués et le manque de transparence.

Si vous avez besoin d'économiser au maximum vos fonds et n'avez pas beaucoup d'apport dans un premier temps, les banques en lignes et néobanques proposent des grilles de tarifs bien plus modulables et aux tarifs raisonnables.

Les banques en ligne et les néobanques

Banques en ligne comme néobanques permettent facilement de réduire les coûts. Certaines banques digitales ne facturent pas les frais de tenue de compte et les retraits, et ne demandent pas un montant de capital initial élevé, voir n'en demandent pas. De réelles économies pour votre entreprise !

Ces banques proposent des avantages immédiats pour votre startup, tels que l’émission gratuite de virements instantanés, l’enregistrement d’un chèque sans date de valeur ou la signature électronique des documents. L’utilisation ergonomique et intuitive de leur application digitale et la gestion simplifiée des notes de frais plaisent aux jeunes entrepreneurs.

Les néobanques (aussi appelé compte pro sans banque), dernières arrivées sur le marché, bouleversent le paysage bancaire avec leurs interfaces mobiles. Bien qu'elles ne peuvent pas proposer de solution de financement, elles comblent ce manque avec des services dédiés aux startups, comme des tableaux de bord de l'activité, gestion des notes de frais, des fonctionnalités comptables simplifiées et intuitives.

Au niveau du statut juridique de votre startup, l'ensemble des banques sur internet n’acceptera pas tous les types. En outre, les néo-banques fournissent moins de produits bancaires et sont plus chères que les banques en ligne, tout en restant malgré tout plus abordables que les établissements classiques.

La plupart des startups privilégient le cumul d'une banque traditionnelle avec une banque digitale ou une banque en ligne avec une néo-banque, afin de bénéficier de tous les avantages. Pensez à cette solution pour optimiser vos frais de comptes !

Ainsi, de nombreuses offres sont disponibles pour vous permettre de trouver la meilleure banque pour votre start up. Choisir l'entité bancaire qui réponds aux besoins de votre activité est la bonne stratégie à adopter.

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 4


Un expert vous répondra