Création d'entreprise : comment faire une levée de fonds ?

Créateur d'entreprise vous envisagez de procéder à une levée de fonds pour accélérer votre développement ou soutenir votre croissance ?

Si vous n'avez pas travaillé dans le secteur financier, la levée de fonds peut paraitre être un exercice compliqué et potentiellement décourageant. Avant d'enclencher ce processus, il faut simplement se poser les bonnes questions.

Nous vous expliquons l'essentiel dans cet article pour vous aider à déterminer si une levée de fonds est appropriée à votre entreprise, ce que vous devrez mettre en avant pour convaincre des investisseurs et les clés pour valoriser votre entreprise et réussir votre levée de fonds.

Comment aborder une levée de fonds ?

La levée de fonds ne peut être abordée à la légère. Elle doit calibrer les besoins futurs de l’entreprise en respectant un planning très strict.

Cette tâche est dense, chronophage et surtout vous pousse à être au top de vos capacités intellectuelles et relationnelles. Ses incidences sur l’activité et même sur la vie personnelle peuvent être néfastes. Le manque de temps a très souvent amené les dirigeants à accepter des offres qui les contraignaient. C’est pourquoi sa préparation suffisamment en amont fait la différence.

Il faut garder à l’esprit que de nombreuses levées de fonds causent des difficultés financières aux entreprises. Certaines ont causé la faillite d’entreprises ou des ruptures de pactes d’actionnaires. La communication avec les investisseurs est donc vitale. Vos futurs investisseurs doivent devenir vos partenaires. Chaque élément montrant la réussite de votre entreprise doit leur être communiqué, cela ne pouvant que renforcer votre relation. Il est ainsi particulièrement important de réfléchir au futur statut juridique de votre entreprise après la levée de fonds, et notamment le pacte d'associés.

D’un côté, l’investisseur doit être foncièrement intéressé par l’entrepreneur et son projet, et de l’autre l’entrepreneur doit être franc et transparent avec l’investisseur. Pour créer une relation forte avec leurs investisseurs, de nombreux entrepreneurs échangent régulièrement de vive voix avec eux (nouveaux produits, analyse des métriques etc.) et n’hésitent pas à les consulter pour avoir leurs opinions et bénéficier de leurs expériences.

Consultez notre panorama des options de levée de fonds pour connaitre les alternatives possibles.

Les pré-requis de la levée de fonds

La levée de fonds doit arriver dans la vie d’une société après la sollicitation de « love money » (entourage, famille, amis). ou bien Ainsi, il convient généralement d'avoir épuisé ses options d'augmentation de fonds propres avant de se lancer dans une levée de fonds. En effet, la levée de fonds n'advient que quand la capacité d’autofinancement et d’endettement n’est pas suffisante pour mener à bien la stratégie.

Un entrepreneur ne demande pas de l’argent auprès d’investisseurs pour le plaisir. En effet, son besoin de liquidités doit s’intégrer dans un plan de croissance avec des objectifs définis pour diverses raisons :

  • Renforcer son positionnement technologique
  • Accélérer sa croissance et son acquisition client sur un marché concurrentiel
  • Lancer un nouveau produit
  • Se lancer à l’international

Lors de la levée de fonds, les preuves de son concept seront demandées. Il peut s’agir de revenus via le chiffre d’affaires ou bien encore le nombre d’utilisateurs de sa solution. L’aspect financier et notamment le retour sur investissement doivent être réfléchis dès le début. D’eux dépendent les fondations mêmes du projet. Après ces préoccupations, la levée de fonds doit toujours arriver en deuxième position.

Levée de fonds : quels sont les indicateurs clés à mettre en avant ?

Trop souvent les business plans se cantonnent aux indicateurs “classiques” tels que fonds propres, haut et
bas de bilan, EBE etc. Mais en prenant en considération le nombre de demandes de financement reçues, il est facilement compréhensible que le temps passé par les analyses sur la lecture d’un dossier dépasse rarement les 15 minutes.

C’est pourquoi il faut adapter son langage à chaque interlocuteur. Ainsi, la mise en avant de Key Performance Indicators essentiels à votre secteur est particulièrement importante.

Exemple : quels indicateurs mettre en avant pour une entreprise B2B ou B2C pour une levée de fonds ?

Pour une entreprise B2C de l’internet, les Key Performance Indicator (KPI) peuvent correspondre à des utilisateurs captés.

Pour une entreprise B2B, la signature de premiers contrats sera vitale pour se crédibiliser face à des investisseurs.

Un financier n’investira jamais uniquement sur la base d’un PowerPoint et de discours d’entrepreneurs inspirés. Il lui faudra des indicateurs solides auxquels il pourra se fier et qu’il pourra utiliser pour convaincre ses autres associés car oui, les décisions finales sont prises en comités.

My-Business-Plan, société qui aide les entrepreneurs à faire leur business plans, a creusé le sujet des levées des fonds. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce processus complexe et être accompagné par des experts, nous vous invitons à regarder les offres qu'ils proposent !

Comment valoriser son entreprise ?

La recherche de potentiels investisseurs est toujours un moment à forte intensité émotionnelle pour un entrepreneur souhaitant valoriser son entreprise.

Miser sur l'humain

Avant d’analyser toute proposition de valeur ou études de marchés assurant de potentiels retours sur investissement, un investisseur va tout d’abord s’intéresser à l’équipe qui compose cette entreprise. C'est-à-dire les compétences et expériences des individus mais aussi leur personnalité.

Le courant ne peut passer qu’après de nombreuses rencontres et échanges avec ces potentiels investisseurs. Cette étape est vitale. Un investisseur recherche avant tout des personnalités dotées de compétences car il sait que la réussite de son investissement va dépendre des tempéraments sur lesquels il investit : il recherche une cohérence et une complémentarité des personnalités et des compétences.

La recherche de traction n’est possible qu’avec des personnalités capables de s’ouvrir aux compétences des autres.

Impressionner

Un rendez-vous avec un investisseur est une occasion de l’impressionner sur votre entreprise.

Cela passe par plusieurs ingrédients explosifs. Vous devez tout d’abord être porteur d’une promesse : vous lui apportez une bonne nouvelle quant à votre capacité à impacter un marché ou un de ses secteurs. Il doit être capable d’imaginer l’intérêt que le consommateur portera à cette nouvelle solution.

Mais cette nouvelle promesse qui se matérialise par une nouvelle solution ne suffit pas. Il faut que cette dernière soit empreinte d’un idéal qui vous est propre. Cet idéal doit être radical et doit amener vos premiers usagers à adhérer à votre vision du monde.

Proposer un idéal de vie par l’intermédiaire du produit ou du service de son entreprise est peut-être l’une des plus grandes forces pour garantir sur le long terme.

Connaître

Il faut être capable de se différencier des autres personnes pouvant être sur le même marché. Se distinguer de la concurrence ne veut pas forcément dire trouver un avantage comparatif comme une grande entreprise pourrait le faire (jouer sur les coûts ou sur la qualité) mais de proposer une offre insufflant un vent nouveau.

Cette nouvelle solution devra démontrer le potentiel de changement qu’elle recèle et sa capacité à se concrétiser dans l’avenir…

Votre offre devra permettre de solutionner des problèmes (gains en temps, optimisation des coûts, meilleure ergonomie, etc.) L’investisseur devra être en capacité de percevoir cette solution novatrice et de juger par lui-même de la proposition de valeur pour l’acquéreur.

Une bonne connaissance du marché est un point important que doit acquérir l’entrepreneur. Il devient de plus en plus difficile de devenir légitime en lançant une entreprise sur un secteur que l’on ne connaît qu’à travers des études de marchés et des informations partielles de ce genre.

Ces données ne sont pas exhaustives et n’intègrent pas toutes les clés et les grilles de lecture pour comprendre un marché (règles tacites, jeux et intérêts des acteurs à intégrer vos solutions) …

Pour parfaire sa connaissance du marché que ce soit en BtB ou BtC, avoir travaillé dans le secteur permet un meilleur accès à l’information et aiguise la capacité d’activation du réseau adéquat.

Rassurer

Il est important de rassurer un investisseur grâce aux actions que vous souhaitez mettre en place pour arriver à un début de traction ou améliorer la scalabité. Ces actions passent par des plans marketing, commerciaux et de communication.

L’important est de transcrire les résultats obtenus grâce à vos métriques.

L’utilisation d’indicateurs de performance demande une grande capacité d’abstraction et d’ancrage sur la réalité pour résoudre des problèmes concrets.

L’objectif d’un investisseur est d’obtenir des performances financières futures : il aura donc toujours tendance à minimiser la valorisation de l’entreprise afin d’obtenir le plus grand différentiel entre son investissement et la valeur de ce dernier lorsqu’il se retirera du capital de l’entreprise.

Quel est le meilleur moment pour lever des fonds ?

Lever des fonds peut prendre entre 6 et 9 mois. Mais les mois les plus prometteurs pour commencer à rechercher des investisseurs sont le mois de rentrée : septembre et janvier.

Concernant la gestion de votre entreprise, le meilleur timing pour effectuer cette levée de fond s’inscrit entre le moment où votre produit est entré en adéquation avec votre marché (product market fit) et celui où la croissance commence à décoller.

Avant cela un investisseur ne sera pas intéressé et il faudra se tourner vers d’autres sources de financements.

La levée de fond doit être envisagée lorsqu’on a besoin d’accélérer sa croissance et sa technologie. Si cette idée d’hyper croissance n’est pas l’objectif principal de la levée, il vaut mieux la laisser de côté et se concentrer dans l’amélioration de ses métriques pour revenir par la suite.

Power point pour la levée de fonds

Pour montrer aux investisseurs vos performances et les pistes que vous envisagez pour l’améliorer, il est important de leur fournir un pitch deck clair et précis. Les investisseurs ont besoin de savoir que vous avez une vision à long terme des investissements et changements que vous allez devoir effectuer au fur et à mesure que la start-up grandira.

Ce document Powerpoint, contenant au maximum une dizaine de slides, est essentiel pour mettre toutes les chances de votre côté pour votre levée de fonds. Il doit contenir les informations suivantes :

  • Proposition de valeur et vision du monde
  • Résolution d’un problème
  • Marché cible et opportunités
  • Solution proposée
  • Modèle économique ou captation de revenus
  • Traction & Validation de votre plan (Roadmap)
  • Stratégie commerciale, marketing et de communication
  • Équipe
  • Modélisation financière des prochaines années
  • Concurrence et offres similaires
  • Investissement et utilisation des fonds

Pour plus d'informations concernant votre pitch deck, suivez ce lien pour lire nos conseils pour réaliser votre pitch de levée de fonds.

/

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 4

1 commentaire à "Création d'entreprise : comment faire une levée de fonds ?"

Sonoung, le 5 octobre 2021

Salut je recherche des investisseurs pour le lancement d'un laboratoire d'analyses médicales et de la recherche scientifique

Répondre


Un expert vous répondra