Charges sociales et coût d'un salarié

Total dépensé par l'employeur

Estimer ses charges sociales et avoir une idée du coût d'un salarié est un exercice primordial pour un chef d'entreprise. Coover vous propose cet estimateur qui vous donnera une idée des cotisations sociales ainsi que du coût total de la rémunération à prévoir lors d'une embauche, par mois ou par année.

Cette estimation ne prend pas en compte les aides à l'embauche ou les accords des conventions collectives.

Quel est le coût d'un salarié ?

Le coût d'un salarié pour une entreprise n'est pas simplement le salaire brut indiqué sur les bulletins de salaire. En effet, l'employeur est également tenu de payer des cotisations patronales. Selon les cas, ces cotisations varient entre 22% et 42% du salaire brut. Cela n'est donc pas anodin pour l'employeur.

Le coût réellement payé par l'entreprise est alors appelé "salaire chargé". Pour calculer ce salaire chargé, il faut donc additionner le salaire brut et les cotisations patronales. Utilisez un simulateur coût embauche est donc une solution parfaite pour connaître le coût supporté par l'entreprise lors de l'embauche d'un salarié.

Connaître le coût total d'un salarié à l'avance vous permettra d'anticiper vos dépenses et de connaître votre capacité à embaucher !

Comment utiliser notre outil calcul cout d'un salarié à l'embauche pour l'employeur ?

Pour utiliser notre outil et calculer le salaire chargé d'un salarié rien de plus simple !

  • sélectionnez le statut du salarié que vous voulez embaucher ;
  • sélectionnez la base de calcul du salaire (en mensuel ou annuel brut) ;
  • remplissez, au choix, le champ "salaire brut" ou "salaire net avant impôts".

Vous obtiendrez ainsi le coût total d'un salarié (le montant que vous devez payer en tant qu'employeur lors de l'embauche d'un salarié). Le salaire net après impôts (c'est-à-dire ce qu'il percevra sur son compte bancaire) et le montant total des cotisations sociales (patronales + salariales) sont également affichés.

Que sont les charges sociales ?

Les charges sociales correspondent à une somme d'argent prélevée sur le salaire. Cet argent mis de côté obligatoirement permet au salarié de bénéficier d'une sécurité financière en cas de maladie, d'accident du travail, de chômage, d'invalidité... Une partie servira également à financer la retraite.

Ces cotisations sont prélevées à différentes étapes sur le salaire. On distingue ainsi les cotisations sociales en deux catégories :

  • les cotisations sociales salariales : elles sont déduites du salaire brut pour donner le salaire net avant impôts
  • les cotisations sociales patronales : elles sont déduites du montant total versé par l'entreprise au salarié pour donner le salaire brut

Les charges salariales

Elles sont prises sur le salaire brut de l'employé : salaire brut = salaire net + cotisations salariales. Elles correspondent en moyenne à 22% du salaire brut du salarié.

On distingue différentes catégories de cotisations salariales :

  • Les cotisations de sécurité sociale : elles permettent de protéger le salarié contre des risques dont les conséquences peuvent se révéler coûteuse, comme la maladie, l'invalidité, le décès, la maternité, les accidents du travail...
  • Les contributions sociales : comme la CSG (Contribution Sociale Généralisée) ou la CRDS (Contribution au Remboursement de la Dette Sociale), elles contribuent à alimenter la sécurité sociale
  • Les cotisations de retraite complémentaire : la retraite complémentaire s'ajoute à la retraite de base. C'est une pension supplémentaire obligatoire qui s'ajoute à la retraite de base de la Sécurité Sociale.

Pour en savoir plus sur le salaire brut et le salaire net, vous pouvez consulter notre guide sur le sujet.

Les charges sociales varient d'un statut à l'autre car chacun est soumis à des cotisations et à des taux différents. Voici un tableau répertoriant les taux de charges sociales approximatifs pour différents statuts et des salaires équivalents en brut et en net :

% de charges salarialesExemple de rémunération brute mensuelleEquivalent en salaire net mensuel
Cadre25 %1 600 €1 200 €
Non-cadre23 %1 600 €1 232 €
Stage17 %1 600 €1 425 €
Portage salariale50 %1 600 €800 €
Profession libérale27 %1 600 €1 168 €
Fonction Publique25,5 %1 600 €1 192 €
Charges sociales en fonction du salaire et du statut

Les charges patronales

Les cotisations patronales sont à la charge de l'entreprise. Elles sont ajoutées au salaire brut, et la somme des deux correspond au montant que l'entreprise devra payer, que l'on appelle souvent le salaire super-brut. Elles s'élèvent entre 22% et 42% du salaire brut.

Les charges patronales participent aux cotisations de :

  • Accident du travail et de maladies professionnelles
  • Chômage
  • Assurance maladie
  • Assurance vieillesse

Qu'est-ce que le salaire chargé ?

Le salaire chargé permet de s'assurer de la rentabilité de l'embauche d'un salarié. En effet, le salaire chargé représente le coût réel d'un salarié pour un employeur.

Le salaire chargé est alors constitué :

  • du salaire brut : salaire correspondant à la rémunération d'un salarié avant déduction des charges sociales et fiscales ;
  • des charges patronales : charges comprenant les cotisations d'assurance vieillesse, les allocations familiales, les cotisations chômage etc. ;
  • des charges indirectes : ll s'agit de toute charge supplémentaire liée à l'embauche d'un salarié (ticket restaurant, frais de transport etc.).

Calculer ses charges sociales

Le simulateur proposé par Coover donne une idée des charges sociales qui s'appliquent pour un salarié en fonction de son statut : cadre, non-cadre, fonction publique ou profession libérale. Il ne prend pas en compte les aides et exonérations qu'une entreprise peut obtenir, mais il permet de donner un premier aperçu des cotisations qui pourraient être payées.

Les cotisations sociales sont la différence entre le salaire super-brut, payé au total par l'entreprise, et le salaire net avant impôts. L'outil que nous avons développé vous permet de connaître le montant de ces cotisations sociales, par mois ou par année.

Notez cet article

Note moyenne 4.7 / 5. Votes : 18

Notez cet article

Note moyenne 4.7 / 5. Votes : 18