Arrêt maladie profession libérale : quels sont vos droits ?

Les professions libérales ne sont pas toutes logées à la même enseigne. En effet, selon votre profession, vous êtes affilié à une caisse de retraite spécifique. Toutes ces caisses n’offrent pas toutes les mêmes garanties lors d’un arrêt de travail. Pour certains professionnels, il est donc indispensable de souscrire une prévoyance maintien de salaire.

Vous caisse vous permet elle de bénéficier d’indemnités journalières en cas d’arrêt maladie ? Dans quelles conditions ? Comment maintenir votre salaire en cas d’arrêt de travail ? Coover vous explique tout !

Arrêt maladie des professions libérales : quelles indemnités journalières ?

Les professionnels libéraux ne cotisent pas tous à la même caisse. Vos droits en cas d’arrêt de travail varient donc selon votre régime obligatoire. Certaines caisses prévoient le versement d’indemnités à partir du 91e jour d’arrêt, d’autres le font sans délai de carence et d’autres n’en versent pas du tout.

Pour connaître le détail de vos prestations, reportez-vous au paragraphe sur votre caisse.

Arrêt de travail affiliation CIPAV

Si vous dépendez de la CIPAV, vous n’avez le droit à aucune indemnité journalière en cas d’arrêt de travail. L’arrêt maladie des professions libérale est donc très mal couvert.

La CIPAV était autrefois composée de plus de 400 professions libérales différentes. Aujourd’hui, elle ne comprend qu’une petite trentaine d’activités (architecte, ostéopathe, psychologue, diététicien, chiropracteur, certains métiers d’arts etc.).

Indemnités journalières (IJ) ?Montant / calculConditions d’attribution
Non
IJ arrêt maladie CIPAV

Les professions affiliées à la CIPAV peuvent demander le transfert de leur dossier à la SSI. En cas d’arrêt maladie, la SSI est plus avantageuse en termes d’indemnités journalières.

CARPIMKO et arrêt maladie : quels droits pour les auxililaires médicaux ?

La CARPIMKO est la caisse de retraite des auxiliaires médicaux. On y trouve alors : les infirmières libérales, les kinésithérapeutes, les ortophonistes, les podologues etc.

La CARPIMKO vous permet de percevoir des indemnités journalières. Toutefois, elles ne vous seront versées qu’au 91e jour d’arrêt. L’arrêt de travail des professions libérales affiliées à la CARPIMKO n’est donc que partiellement pris en charge.

Indemnités journalières ?Montant / calculConditions d’attribution
Oui54,78 € / jour
  • Versées à partir du 91e jour d’arrêt
  • Majoration journalière pour un enfant on descendant à charge de 16,43 €
  • Majoration journalière pour tierce personne de 19,92 €
IJ arrêt maladie CARPIMKO

Arrêt de travail CARMF : quels droits pour les médecins libéraux ?

La CARMF est la caisse de retraite des médecins libéraux. En cas d’arrêt de travail, vous pourrez toucher des indemnités journalières. Toutefois, elles ne vous seront versées qu’à partir du 91e jour d’arrêt maladie.

Indemnités journalières ?Montant / calculConditions d’attribution
Oui
  • 66.86€/jour si classe de cotisation A
  • 100.29€/jour si classe de cotisation B
  • 133.72€/jour si classe de cotisation C
  • Indemnités versées à partir du 91e jour d’arrêt
  • Dépend de votre classe de cotisation (en fonction de vos revenus)
IJ arrêt de travail CARMF

Arrêt de travail et CARCDSF : quels droits pour les dentistes ?

Les dentistes, comme les autres professions libérales, peuvent tomber malade et être en arrêt de travail. Les dentistes libéraux sont obligatoirement affiliés à la CARCDSF. Or, cette caisse ne vous versera des indemnités qu’à partir du 91e jour d’arrêt. Cela peut alors s’avérer très insuffisant pour compléter vos revenus.

Indemnités journalières ?Montant / calculConditions d’attribution
Oui97,16 €/ jourà partir du 91e jour d’arrêt jusqu’à 60 ans
IJ arrêt de travail CARCDSF dentistes libéraux

Arrêt de travail sage-femme : les indemnités de la CARCDSF

En tant que profession libérale, les sages-femmes sont obligatoirement inscrites à la caisse CARCDSF. En cas d’arrêt maladie, la CARCDSF vous versera des indemnités journalières qui dépendront de votre classe de cotisation. Quelque soit votre classe de cotisations, ces indemnités journalières seront insuffisantes pour maintenir convenablement vos revenus.

Indemnités journalières ?Montant / calculConditions d’attribution
Oui
  • 18,60 €/jour si classe de cotisation A
  • 37,20 €/jour si classe de cotisation B
  • 55,80 €/jour si classe de cotisation C
  • Dépend de votre classe de cotisation
  • Adhésion à la classe A obligatoire (autres classes facultatives)
IJ arrêt de travail sage-femme

Avocats et arrêt maladie : quelles indemnités de la CNBF-LPA ?

Les avocats libéraux sont inscrits à la caisse CNBF-LPA. En cas d’arrêt maladie, cette caisse vous versera des indemnités de 61 € par jour d’arrêt. Des jours de carence sont toutefois à prévoir.

Indemnités journalières ?Montant / calculConditions d’attribution
Oui61 € par jour jusqu’à 1095 jours
  • 0 jour de franchise en cas d’hospitalisation
  • 8 jours de franchise en cas d’accident
  • 30 jours de franchise en cas de maladie
IJ arrêt maladie des avocats libéraux

Arrêt de travail des experts comptables et la CAVEC

L’arrêt de travail des experts comptables est très mal indemnisé. En effet, en tant que profession libérale, les experts comptables sont obligatoirement inscrits à la CAVEC. Or, cette caisse ne vous versera des indemnités qu’à partir du 91e jour d’arrêt.

Indemnités journalières ?Montant / calculConditions d’attribution
OuiIndemnités journalières de 86 € / jourà partir du 91e jour d’arrêt et pendant 36 mois maximum
IJ arrêt de travail experts comptables

CAVP et arrêt de travail : quels droits pour les pharmaciens ?

Les pharmaciens libéraux sont obligatoirement affiliés à la caisse CAVP. En cas d’arrêt de travail, la CAVP n’offre aucune indemnité journalière. Ainsi, l’arrêt maladie des professions libérales affiliées à la CAVP n’est pas pris en charge.

Indemnités journalières ?Montant / calculConditions d’attribution
Non
IJ arrêt de travail pharmacien CAPV

CARPV : l’arrêt maladie des vétérinaires

Les vétérinaires libéraux sont obligatoirement affiliés à la caisse de retraite CARPV. Dès lors, lorsque vous êtes malade, vous n’avez le droit à aucune indemnité journalière. L’arrêt maladie des vétérinaires libéraux est donc très mal couvert.

Indemnités journalières ?Montant / calculConditions d’attribution
Non
IJ Arrêt de travail CARPV

Arrêt maladie profession libérale : comment maintenir ses revenus ?

Selon votre caisse de retraite (CARPIMKO, SSI etc.), vous pouvez éventuellement percevoir des indemnités journalières. Toutefois, certaines caisses (telle que la CIPAV) ne prévoient pas de maintien de salaire en cas d’arrêt de travail . Dans tous les cas, si vous tombez malade, vous aurez des pertes de revenus conséquentes.

L’assurance prévoyance est primordiale pour les professions libérales. Grâce à l’option « maintien de salaire » vous pourrez compléter vos revenus et bénéficier d’indemnités journalières (IJ) qui seraient versées par votre assureur. Ce montant d’IJ est fixé librement à la souscription.

Vous devez toutefois faire attention aux délais de franchise prévus par votre contrat. Lors de ces délais, vous ne percevrez aucune indemnité journalière. Le plus souvent, il en existe un en cas de maladie, un en cas d’accident et un en cas d’hospitalisation.

De plus, selon votre contrat, en cas d’incapacité permanente à reprendre votre activité, vous pourrez percevoir une rente invalidité jusqu’à l’âge de départ légal à la retraite. Cette rente viendra alors compléter la perte de vos revenus.

Chez Coover, nous proposons des contrats spécialement conçus pour les travailleurs non salariés tels que les professions libérales. Grâce à notre comparateur en ligne, vous pouvez comparer les contrat qui vous correspond le mieux et à un tarif compétitif. Vous pouvez obtenir un devis personnalisé gratuitement et sans laisser vos coordonnées personnelles !

comparatif prevoyance

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 1


Un expert vous répondra