Comparatif prévoyance profession libérale

Les professionnels libéraux sont des travailleurs non salariés. À ce titre, ils ne bénéficient pas du contrat de prévoyance mis en place par les entreprises pour leurs employés. Ils doivent donc souscrire eux-mêmes un contrat de prévoyance. Reste à savoir comment l’assurance prévoyance fonctionne pour les libéraux ? Quels sont les tarifs ? Quelles sont les garanties ? Quel est l’avantage du contrat de prévoyance Madelin ? 

Pour vous aider à répondre à toutes vos questions, Coover fait un tour d’horizon. 

A quoi sert l’assurance prévoyance pour les libéraux ? 

Assurance prévoyance : la définition 

La prévoyance, c’est le fait de prévenir les aléas de la vie. En tant que libéral, vous êtes soumis à divers risques tels qu’un arrêt de travail, une invalidité ou un décès. Or, vos revenus dépendent entièrement de votre capacité à travailler et le régime obligatoire vous rembourse très mal. Sans assurance, vous risquez de mettre en péril l’équilibre financier de votre activité et de mettre vos proches en difficulté.

Sommairement, l’assurance prévoyance comprend généralement trois volets : la garantie maintien de salaire, la garantie invalidité et la garantie décès. L’assurance prévoyance permettra alors au professionnel libéral de percevoir des indemnités journalières pour compléter sa perte de salaire. Vous pourrez également toucher une rente ou un capital en cas d’invalidité ou de décès.

Une assurance prévoyance permet de maintenir la santé financière de votre entreprise et de soutenir vos proches.

Le régime des libéraux 

Une profession libérale est une profession exercée à titre personnel et sous sa propre responsabilité, sous réserve de qualifications appropriées. Ces professions offrent une prestation intellectuelle ou conceptuelle à ses clients.

A titre d’exemple, les professions libérales regroupent un ensemble de métiers : les médecins, les infirmiers, les avocats, les notaires, les huissiers, les experts-comptables, les architectes, etc. 

Dès lors que ces professionnels se retrouvent en incapacité de travailler, ils perdent alors toute source de revenus. 

Il existe plusieurs régimes obligatoires de prévoyance pour les professions libérales en fonction de leur secteur d’activité. On retrouve par exemple les caisses suivantes : 

  • CIPAV : pour plus de la moitié des professionnels libéraux (architectes, métier du conseil, professeur, psychologue, etc) ;
  • CNBF-LPA : pour les avocats ;
  • CRN : pour les notaires ;
  • CAVEC : pour les experts comptables ;
  • CAVOM : pour les huissiers de justice ;
  • CARPV : pour les vétérinaires ;
  • CARMF : pour les médecins libéraux (chirurgiens, anesthésistes).

Pour certains de ces régimes, il n’existe pas d’indemnités journalières. Pour d’autres, le délai de franchise avant de percevoir une indemnité peut atteindre 90 jours. Ainsi, une infirmière libérale devra attendre trois mois d’inactivité pour percevoir des indemnités journalières versées par son régime obligatoire. Cela peut ainsi mettre en péril la stabilité de son activité et celle de sa famille. Une prévoyance profession libérale vous permettra ainsi de bénéficier d’indemnités journalières durant ce délai de franchise.

Avant de souscrire un contrat de prévoyance, pensez donc à bien vérifier les délais de carence et de franchise ainsi que les exclusions prévues par votre contrat.

Assurance prévoyance : notre comparatif 

Pour vous aider à trouver le meilleur contrat, voici notre comparatif prévoyance profession libérale : 


Avantages InconvénientsTarif
logo april
  • Invalidité professionnelle prise en compte
  • Prestations invalidité forfaitaires
  • Seuil de prise en charge de l’invalidité peut être baissé à 15 %
  • Affections dorsales couvertes sans condition
  • Pas d’exclusions sportives
  • Affections psychiques prises en charge après un délai de carence de 12 mois
  • Assistance limitée à information pratique et juridique
A partir de 25 €/mois
logo axa
  • Peu de formalités médicales 
  • Limite d’âge 67 ans
  • Assistance en cas de maladie grave
  • Panel de garantie important
  • Invalidité professionnelle prise en compte
  • Affections dorsales et psychiques couvertes sans condition
  • Affections psychiques prises en charge après un délai de carence de 12 mois
  • Délai de carence général de 3 mois
A partir de 29 €/mois
logo malakoff mederic humanis
  • Limite d’âge 74 ans pour décès et 66 ans pour incapacité et invalidité.
  • Panel de garantie important
  • Évaluation de l’invalidité des professions médicales spécifique
  • Affections dorsales et psychiques couvertes sans condition
  • Affections psychiques prises en charge après une hospitalisation de 6 jours
  • Prise en compte des possibilités de reclassement pour évaluer l’invalidité.
A partir de 30 €/mois
logo entoria
  • 3 formules adaptables à l’assuré
  • Adhésion en ligne
  • Prise d’effet des garanties immédiate
  • Garanties indexées sur le coût de la vie
  • Invalidité professionnelle prise en compte
  • Prise en charge des mi-temps thérapeutiques
  • Pas de rente pour le capital décès
  • Délai de franchise de 30 jours
  • Affections psychiques sous condition pour la prise en charge
A partir de 30 €/mois
logo alptis
  • Les franchises parmi les plus basses du marché
  • Rente convertible pour le capital décès
  • Prestation arrêt de travail forfaitaire
  • Mi-temps thérapeutique couvert pendant 180 jours
  • Affections dorsales et psychiques couvertes sans condition
  • Peu d’exclusions sportives
  • Peu de garanties associées au décès
  • Montant maximum en cas d’ITT faible (150 € par jour)
  • Prise en compte des possibilités de reclassement pour évaluer l’invalidité.
A partir de 32 €/mois
logo swiss life 1
  • Peu de formalités médicales
  • Garanties modulables en cours d’adhésion
  • Plusieurs délais de carence (dès 7 jours), avec un bonus fidélité pour les réduire
  • Prestations revalorisées sur le point Agirc
  • Affections dorsales couvertes sans condition
  • Rachat non pris en compte
  • Affections psychiques prises en charge après un délai de carence de 12 mois.
A partir de 40 €/mois
Comparatif prévoyance profession libérale

Quels sont les tarifs de l’assurance prévoyance ? 

Il est assez difficile de donner des tarifs moyens d’assurance prévoyance pour les professions libérales tant les règles de calcul varient d’un établissement à l’autre. 

Il existe deux types de contrat de prévoyance : 

  • Les tarifs évolutifs : en fonction de l’âge de l’assuré, le prix évolue. Ce contrat est donc particulièrement intéressant pour les jeunes professionnels libéraux. En revanche, pour les personnes plus âgées, mieux vaut souscrire au contrat à tarif fixe. 
  • Les tarifs fixes : ici, le prix n’évolue pas quel que soit l’âge de l’assuré. Sur le long terme, c’est donc ce contrat qui se révèle le plus intéressant. 

Plusieurs critères peuvent jouer sur le prix de votre contrat prévoyance : 

  • les risques couverts (décès, invalidité, arrêt de travail) ; 
  • les prestations prévues (indemnité journalière, rente, capital) ;
  • le montant des garantie ; 
  • l’adaptabilité du contrat ; 
  • les cas d’exclusion (santé, sports et certaines professions); 
  • les délais de carence ; 
  • les garanties d’assistance. 

Tous ces éléments doivent être pris en compte dans votre choix de contrat de prévoyance. 

Pour vous aider à sélectionner le meilleur contrat prévoyance Madelin, n’hésitez pas à utiliser notre comparateur prévoyance en ligne. Il vous suffit de remplir notre formulaire indiquant votre situation et vos attentes. Vous obtiendrez en ligne les meilleures offres du marché.

Notre outil est 100 % gratuit, sans engagement et simple d’utilisation. C’est la meilleure manière de trouver le contrat de prévoyance qui vous correspond au meilleur tarif.

Prévoyance CIPAV : quels remboursements ?

La CIPAV est la caisse de retraite d’une grande majorité de professions libérales.

Contrairement à d’autres caisses (comme la CARMF), la CIPAV ne vous verse pas d’indemnités journalières en cas d’arrêt de travail. Ainsi, si vous devez interrompre votre activité, vous n’aurez le droit à aucune prestation de la part de votre caisse pour compléter vos revenus. Un contrat de prévoyance profession libérale apparaît alors plus que nécessaire pour maintenir votre salaire en cas d’arrêt maladie.

En cas d’invalidité ou de décès, la CIPAV vous versera des prestations qui dépendent de votre classe de cotisation. Vous pouvez choisir librement l’une des classes suivantes : 

  • classe A : coût de la cotisation de 76 € ;
  • classe B : coût de la cotisation de 228 € ;
  • classe C : coût de la cotisation de 380 €.
EvénementsPrestations versées la CIPAV
Invalidité partielle de 66%
  • Classe A : 3 472 €
  • Classe B : 10 415 €
  • Classe C : 17 358 €
Invalidité totale de 100%
  • Classe A : 5 260 €
  • Classe B : 15 780 €
  • Classe C : 26 300 €
Décès
  • Capital décès versé au conjoint jusqu’à ses 65 ans

  • Classe A : 15 780 €
  • Classe B : 10 415 €
  • Classe C : 17 358 €


  • Rente annuelle versée au conjoint jusqu’à ses 60 ans (si affiliation et mariage de plus de 2 ans ou qu’un enfant est né du mariage) :
  • Classe A : 1 578 €
  • Classe B : 4 724 €
  • Classe C : 7 890 €


  • Rente de survie au bénéfice des enfants orphelins ou si l’assuré est en invalidité totale et définitive : même montant que la rente destinée au conjoint. Elle est versée aux enfants jusqu’à leur 21 ans (ou 25 ans s’ils font des études)
Prestations versées par la CIPAV

Assurance prévoyance pour libéral : les garanties du contrat 

La garantie maintien de salaire

En cas d’arrêt de travail, les professions libérales sont très mal couvertes par le régime obligatoire. Un contrat de prévoyance permettra au professionnel libéral de percevoir une indemnité journalière qui viendra compléter le régime obligatoire afin de maintenir son salaire. L’assuré pourra alors continuer à payer ses charges comme son loyer, le salaire de ses employés, etc. 

Attention, cette indemnité journalière ne sera versée qu’après le respect d’un délai de franchise. En fonction des contrats, ce délai de carence peut être plus ou moins long. 

La garantie invalidité

En cas d’invalidité, votre contrat de prévoyance peut vous faire bénéficier d’un capital ou d’une rente versée jusqu’à l’âge légal de départ à la retraite.

Il est primordial de vérifier la manière dont est déterminée l’invalidité. Elle peut, en effet, être fonctionnelle, professionnelle ou les deux. L’invalidité professionnelle est celle qui va affecter spécifiquement l’exercice de la profession. L’invalidité fonctionnelle est celle qui va affecter l’assuré dans sa vie courante. En fonction de l’invalidité prévue, le remboursement diffère. Par exemple, un chirurgien qui se casse la main aura une invalidité totale au sens professionnel, et une invalidité partielle au sens fonctionnel. 

La garantie décès

Il s’agit du versement d’une rente ou d’un capital pour les ayants-droit en cas de décès ou de perte totale et irréversible de l’autonomie (PTIA). Chaque contrat détermine ses propres modalités quant au versement de la rente. Une rente éducation peut aussi être prévue pour les enfants de moins de 18 ans ou plus s’ils poursuivent des études.

Par ailleurs, dans certains cas, vous pouvez bénéficier d’une avance sur votre capital pour prendre en charge les frais d’obsèques.

Prévoyance profession libérale et grossesse : comment ça marche ?

Les femmes exerçant en profession libérale ont elles aussi le droit à un congé légal de maternité qui est de 112 jours. Si vous percevez des revenus annuels de plus de 3 919 € et que vous êtes affiliée à votre caisse pendant plus de 10 mois, vous aurez le droit à :

  • un forfait de 3 377 € ;
  • des indemnités journalières de 55 € par jour.

Toutefois, ces prestations peuvent s’avérer insuffisantes. Vous pourrez alors les compléter avec un contrat de prévoyance profession libérale. En effet, des indemnités journalières (équivalentes à celles versées en cas de maladie) peuvent vous êtes versées lorsque :

  • vous êtes en arrêt de travail avant la durée légale du congé légal de maternité. C’est le cas lorsque votre médecin indique que votre grossesse est incompatible avec l’exercice professionnel ;
  • votre arrêt de travail est causé par une grossesse pathologique.

Certains assureurs excluent cependant la grossesse et la maternité de leur contrat. Vous devez donc impérativement vérifier les conditions générales de votre contrat. Dans un tel cas, vous ne pourriez percevoir d’indemnités journalières.

Certaines prévoyances profession libérale et mutuelles professionnelles prévoient un forfait naissance/adoption très avantageux.

La loi Madelin et la déductibilité des cotisations de prévoyance  

N’étant pas salarié, les professionnels libéraux doivent souscrire eux-mêmes un contrat de prévoyance. À l’inverse des entreprises, ils ne bénéficient pas toujours de tarifs négociés. Pour les inciter à souscrire une couverture santé, la loi Madelin a mis en place un dispositif fiscal avantageux. En effet, les cotisations versées au titre de leur contrat de prévoyance sont déduites de leur bénéfice imposable. Cela leur permet ainsi de faire des économies d’impôt non négligeables. 

Pour en bénéficier, deux conditions sont imposées : 

  • le professionnel libéral doit être à jour dans le paiement de ses cotisations obligatoires ; 
  • le contrat de prévoyance souscrit doit répondre aux exigences du dispositif Madelin. 

Dès lors que ces conditions sont remplies, les professionnels libéraux peuvent déduire fiscalement leurs cotisations. Un plafond de déduction est toutefois prévu : 

  • 3,75 % du revenu professionnel majoré de 7 % du PASS (le PASS en 2020 est de 41 136 €);
  • Dans la limite de 3% de 8 PASS soit 9 872 € en 2020.

Pour une infirmière libérale déclarant 50 000 €, le plafond de déduction sera calculé comme suit :

3,75 % de 50 000 + 7 % de 41 136 soit 4 754 €. C’est donc en deçà de la limite de 9 872 €.

Si vous souscrivez un autre contrat Madelin (mutuelle, retraite ou chômage), vous pouvez cumuler vos cotisations qui seront toutes déductibles d’impôt.

Comparatif prévoyance profession libéral : les 5 points à retenir 

Pour vous aider à bien comprendre le fonctionnement du contrat de prévoyance pour les professions libérales, voici les principaux points à retenir : 

  • Certaines caisses de retraite ne versent aucune indemnité journalière pour maintenir votre salaire. Dans le meilleur des cas, votre caisse peut vous verser de telles indemnités mais les délais de franchise sont souvent très longs (90 jours).
  • L’assurance prévoyance permet de vous couvrir en cas d’invalidité, d’arrêt de travail ou de décès. Elle n’est pas obligatoire mais fortement recommandée pour compléter les prestations de votre régime obligatoire.
  • Avec la loi Madelin, les cotisations versées au titre du contrat de prévoyance peuvent être déduites du bénéfice imposable.
  • Les offres sont très nombreuses et les contrats variés. Passer par un comparateur en ligne vous permet de comparer les offres en un coup d’oeil et d’obtenir un contrat adapté à vos besoins.
  • Comparer les offres vous permettra d’obtenir un meilleur contrat prévoyance à un meilleur prix. Le comparateur d’assurance prévoyance en ligne Coover vous permet de gagner du temps et de faire des économies. 

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 4


Un expert vous répondra