Surprime et assurance de prêt immobilier : dans quels cas ?

Une surprime peut vous être appliquée si votre assureur considère que vous présentez un risque aggravé. C'est notamment le cas dans le cadre d'une assurance emprunteur. En effet, l'assureur doit rembourser pour vous les mensualités de votre prêt en cas de décès, d'invalidité, d'arrêt de travail ou de perte d'emploi. La contrepartie pour vous couvrir alors que vous avez un profil à risques est la surprime d'assurance prêt immobilier.

Alors, qu'est-ce qu'une surprime exactement ? Quels sont les risques concernés ? Quel est le coût d'une surprime assurance crédit immobilier ? Comment l'éviter ? Nos réponses.

Qu’est-ce qu’une surprime d’assurance prêt immobilier ?

En assurance, une surprime est un supplément de cotisation réclamé à l’assuré en plus de la prime de base. Cette surprime est appliquée lorsque le risque médical, sportif ou professionnel présenté par l’assuré est considéré trop important par rapport au risque « moyen » auquel est associée la cotisation de base. Elle peut porter sur une ou plusieurs garanties.

La surprime concerne principalement les risques aggravés, que représentent certains sports, métiers et maladies. Vous pouvez par exemple vous attendre à une surprime sur votre assurance de prêt immobilier pour infarctus subi récemment. De même, si vous êtes pompier, volontaire ou professionnel, de nombreux assureurs prévoiront une surprime estimant que ce métier dangereux présente des risques supplémentaires.

C'est la compagnie d'assurance elle-même qui apprécie votre état de santé, et détermine si vous représentez un risque aggravé ou non. Pour toute demande de devis, vous devez obligatoirement remplir un questionnaire de santé simplifié. Ensuite, l'assureur pourra vous demander de passer des examens médicaux complémentaires. Cette vérification de l'état de santé permet à l'assureur de décider s'il accepte de vous couvrir ou non, s'il applique une surprime, etc.

L’omission dans un questionnaire d’assurance de prêt immobilier est interdit par le Code des assurances. Ne mentez pas et n’omettez rien, car le cas échéant, vous ne serez pas couvert par rapport à ces éléments. Les traitements médicaux (contraceptifs, traitements saisonnier...), les opérations (appendicite, dents de sagesse…), et les cancers de plus de 10 ans ne sont pas à déclarer.

Comment se calcule la surprime en assurance prêt immobilier ?

Vous voulez connaître le coût d'une surprime d'assurance prêt immobilier pour dépression ? Celui d'une surprime d'assurance emprunteur pour hypertension ? Sachez que la surprime est calculée en pourcentage et est ajoutée à la cotisation de base.

C'est l'assureur qui détermine le calcul de la surprime assurance prêt immobilier en fonction de ses propres barèmes. Chez certaines compagnies d'assurance, être en surpoids ou avoir un cholestérol élevé peuvent être considérés comme des risques aggravés, et donc justifier l'application d'une surprime. D'autres peuvent ne pas leur accorder de surprime en deçà d'un certain niveau. En revanche, une chose est sûre : l'état de santé est sérieusement étudié par tous les assureurs. La surprime d'assurance prêt immobilier pour fumeur est quasi inévitable par exemple. Le fumeur a plus de chances d'être atteint de maladie grave, et est donc plus sujet aux arrêts de travail et invalidité par exemple.

Les barèmes peuvent être très différents d'une compagnie à l'autre : certains peuvent ne prévoir aucune surprime pour les risques professionnels tandis que d'autres appliquent surprime et exclusions de garanties.

Pour trouver le contrat d'assurance prêt immobilier adapté à votre situation, n'hésitez pas faire appel à un courtier. Coover, courtier indépendant, peut vous aider à trouver une offre avantageuse, qui n'appliquerait pas ou peu de surprime. Vous pouvez utiliser notre comparateur en ligne gratuitement, et faire appel à nos experts si vous avez la moindre question !

Assurance emprunteur : quelle surprime en cas de risque médical ?

Assurance prêt immobilier pour cancer ou pour surpoids, quelles sont les conséquences de ces maladies et problèmes médicaux sur votre prime d'assurance ? Retrouvez ci-dessous les effets de risques médicaux plutôt courants :

MaladiesConséquences pour l'assureurSurprime potentielle
DépressionExclusion de garantie probable pour les garanties invalidité et arrêt de travail
Surprime pour la garantie décès
Entre 50 et 150 %
CancerSelon le type de cancer : exclusion de garantie, surprime ou refus d'assurance.
5 types de cancer bénéficient du tarif "normal"
Varient beaucoup en fonction du type de cancer, et s'il est passé ou actuel
Entre 50 et 200 %
CholestérolRestriction de garantie le plus souvent. Surprime possibleEntre 20 et 50 %
HypertensionArtérielle : surprime voire exclusion des garanties PTIA et ITT
Traitée par monothérapie : visite médicale complémentaire, pas d'exclusion
Artérielle : de 200 à 300 %
Monothérapie : de 50 à 200 %
SurpoidsIMC compris entre 25 et 32
Risque plus élevé car exposition plus facile à d'autres maladies.
Surprime voire exclusion.
Entre 10 et 25 %
Surprime assurance prêt immobilier pour risque médical

La surprime n'est pas la seule mesure prise par l'assureur en cas de maladies. En effet, exclusions de garanties et refus d'assurance emprunteur peuvent également être décidés.

En assurance prêt immobilier, les fumeurs se voient quasi systématiquement appliquer une surprime. En principe, l'assureur la supprime dès que l'assuré peut justifier de 2 ans complets d'arrêt.

Quelle surprime d’assurance prêt immobilier pour risques sportifs ?

Certains sports et activités de loisirs peuvent représenter des risques plus importants que la moyenne en assurance prêt immobilier. Il est donc important de déclarer à votre assureur toute pratique, qu'elle soit amateur ou professionnelle.

Vous ne savez pas si votre sport est considéré comme un risque aggravé par votre assurance emprunteur ? Déclarez-le ! Votre assureur adaptera votre couverture en conséquence : exclusions de garanties et surprime peuvent être appliquées.

Ainsi, sports de combat, plongée sous-marine, parachutisme, canyoning, ski acrobatique, escalade, parapente, surf... des surprimes sont généralement mises en place par les assureurs sur ces sports.

Si vous commencez l'un de ces sports après la souscription de votre assurance de prêt immobilier, n'oubliez pas de le déclarer à votre assureur qui produira un avenant à votre contrat pour couvrir ces nouveaux risques spécifiques.

Quelle est la surprime de l’assurance emprunteur pour risques professionnels ?

La prime de l'assurance prêt immobilier est également impactée par le métier exercé par l'emprunteur. En effet, toutes les professions ne présentent pas le même niveau de risques. Un infographiste, sur son ordinateur la plupart du temps, n'aura pas les mêmes risques professionnels qu'un chauffeur routier ou qu'un agent de sécurité par exemple.

Les professions à risques ont plus de chances de mener à une invalidité, un arrêt de travail, etc. Des situations qui amèneront forcément votre assureur à prendre en charge le remboursement de votre prêt !

Une surprime assurance prêt immobilier peut donc être prévue par l'assureur s'il considère votre profession comme un risque aggravé. Voici quelques exemples de ces métiers : policier, pompier, marin, agriculteur, ouvrier, gendarme, pilote, militaire, moniteur de ski, journaliste, intermittent du spectacle...

Est-il possible d’éviter la surprime d’assurance prêt immobilier ?

Chaque assureur définit lui-même ses contrats et les cotisations demandées, en fonction de sa propre grille (ou barème), mais aussi de votre profil et de votre prêt. En plus des risques médicaux, sportifs et professionnels que vous représentez, seront pris en compte les risques liés à votre âge, le capital que vous avez emprunté, etc.

Quoiqu'il en soit, mieux vaut ne pas omettre d'informations ou mentir sur votre profil pour éviter une surprime d'assurance prêt immobilier. Si vous ne déclarez pas votre situation réelle à votre assureur (pratique sportive dangereuse, métier à risques, maladie...), vous ne serez pas couvert par les garanties souscrites, l'assureur n'étant pas au fait de ces données-là.

Néanmoins, vous pouvez essayer de trouver un assureur proposant des contrats d'assurance emprunteur plus avantageux, notamment si vous aviez opté pour le contrat de groupe de votre organisme de prêt. La délégation d'assurance peut vous permettre d'obtenir de meilleures conditions et de meilleurs tarifs pour votre assurance crédit immobilier, du fait que la couverture soit complètement adaptée à votre profil et non une protection de groupe. De plus, faire jouer la concurrence est un bon moyen de faire varier les cotisations et ainsi d'obtenir une surprime moindre ou même nulle.

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 1


Un expert vous répondra