Quelle assurance de prêt immobilier après un cancer ?

Emprunter après un cancer n’est pas impossible, bien que la maladie représente un risque aggravé de santé aux yeux des banques et assureurs. De nombreux contrats acceptent les emprunteurs ayant ou ayant eu un cancer. De même, la convention Aeras et le droit à l’oubli rendent encore plus accessible l’assurance crédit immobilier en cas de cancer.

Alors, comment choisir sa couverture ? Cancer et remboursement de prêt, quelles solutions ? Que dit le droit à l’oubli sur le cancer et l’assurance ? La surprime est-elle inévitable ? Voici notre éclairage.

Comparatif d’assurance prêt immobilier après un cancer

Pour vous aider à trouver la meilleure assurance d’emprunt immobilier après cancer, voici un tableau comparatif de contrats assez intéressants et accessibles.

Contrats d’assurance prêt et cancerNotre avisDevis
axaCouverture intéressante avec de nombreuses options disponibles
Le mi-temps thérapeutique est couvert pendant 6 mois maximum à hauteur de 50 % de l’échéance.
Mais couverture assez onéreuse et nombreuses exclusions
En ligne
logo swiss life 1Bon positionnement tarifaire
Intéressant pour les seniors car garanties étendues
En cas d’IPT, le capital restant dû vous sera versé
Mais exclusions décès assez nombreuses
En ligne
generaliCouverture accessible
Différentes options proposées (exonération du paiement des cotisations, pathologies psychiques et dorsales, etc.)
4 délais de franchise accessibles
Mais exclusions nombreuses de sport et pas toujours très compétitif
En ligne
metlifeCouverture performante et flexible
Tarifs assez compétitifs
Mais nombreuses exclusions sportives
En ligne
Classement assurance emprunteur après cancer

Déclaration de cancer et remboursement de prêt, qu’est-ce que ça change ? Si vous déclarez un cancer en cours de prêt, votre assurance sera adaptée au nouveau risque que vous représentez. Certaines garanties peuvent être modifiées et une surprime peut être appliquée.

Emprunter avec un cancer est possible. Ne mentez surtout pas et n’omettez aucune information lorsque vous renseignez le questionnaire de santé à la souscription. La fraude à l’assurance est sanctionnée. Vous risquez également de ne pas être couvert si votre contrat ne correspond pas à votre état de santé réel !

Comment emprunter après un cancer ?

Avoir ou avoir eu un cancer ne doit pas être un frein à votre projet immobilier. L’accès à l’assurance pour les emprunteurs présentant un risque aggravé a été facilité ces dernières années.

Pour emprunter après un cancer, plusieurs étapes :

  • Les assureurs vont tout d’abord vous demander de remplir un questionnaire de santé, afin de mieux évaluer le risque que vous représentez. Cette étape permet à l’assureur de faire une proposition adaptée à votre profil : elle est indispensable qu’il s’agisse d’une demande d’assurance emprunt immobilier après cancer ou non.
  • En complément, l’assureur peut vous orienter vers son médecin conseil afin d’en savoir plus sur votre maladie passée. Mais attention : l’assurance prêt immobilier est concernée par le droit à l’oubli. Cela signifie que vous n’êtes pas obligé de déclarer votre cancer antérieur à la demande de prêt si les traitements sont terminés depuis plus de 10 ans (5 ans pour les mineurs). Plus de détails dans la partie dédiée au droit à l’oubli.
  • Des examens médicaux plus poussés peuvent vous être demandés par le médecin spécialisé de l’assureur. Vous pouvez également avoir à transmettre des radiographies, compte-rendu, etc.
  • L’assureur décide s’il vous fait une proposition d’assurance ou non.

Quoiqu’il en soit, nous recommandons fortement d’utiliser un comparateur en ligne pour dénicher les meilleurs contrats d’assurance crédit immobilier après cancer. Un tel outil peut vous aider à obtenir des devis personnalisés en quelques clics seulement. En passant par un courtier spécialisé tel que Coover, vous limitez le nombre de refus d’assurance prêt immobilier cancer.

Assurance prêt immobilier maladie cancer : quel droit à l’oubli ?

Le droit à l’oubli permet aux anciens malades du cancer de pouvoir adhérer à une assurance emprunteur sans problème et sans avoir besoin de passer par un rachat d’exclusions. En d’autres termes, la loi du droit à l’oubli suite à un cancer correspond à la non-déclaration de cette maladie survenue antérieurement à la demande d’emprunt immobilier, sous certaines conditions.

Ainsi, le droit à l’oubli est possible :

  • Pour un emprunteur dont le cancer a été diagnostiqué avant l’âge de 18 ans et dont les traitements sont terminés depuis 5 ans,
  • Pour un emprunteur dont le cancer a été diagnostiqué après ses 18 ans et dont le protocole thérapeutique est achevé depuis plus de dix années, quel que soit le cancer dont il a été atteint.

Un avenant à la Convention Aeras détermine les règles de ce droit à l’oubli pour cancer. Signée par les acteurs de l’assurance emprunteur immobilier, la convention Aeras prévoit un examen approfondi et systématique de votre demande d’assurance.

Pour qu’il y ait droit à l’oubli, il faut que l’échéance du contrat d’assurance intervienne avant le 71e anniversaire de l’emprunteur. Si vous déclarez votre cancer alors que vous auriez pu bénéficier du droit à l’oubli, les propositions d’assurance ne peuvent prévoir aucune exclusion de garanties ni surprime.

Surprime d’assurance prêt immobilier suite à un cancer

Bien souvent, le risque de santé aggravé entraîne une surprime d’assurance crédit immobilier, lorsqu’il ne s’agit pas d’un refus d’assurance. Les assureurs, frileux face à ce problème de santé, appliquent régulièrement des surprimes dans le cas de cancer passé ou actuel. Heureusement, la surprime d’assurance est désormais limitée grâce à la loi du droit à l’oubli sur le cancer.

Par ailleurs, selon le type de cancer, la convention Aeras permet aux anciens malades d’obtenir une tarification normale de leur assurance. Les cancers des testicules, de la peau, du sein, de la thyroïde font par exemple partie de la liste des cancers éligibles au tarif normal établie par le Convention Aeras.

Lors de votre recherche d’assurance prêt immobilier après cancer, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence. Ne sautez pas sur la première offre venue ! Vous pourrez ainsi être sûr de signer pour la couverture prêt immobilier cancer la plus avantageuse.

Que faire en cas de refus d’assurance crédit immobilier pour cancer ?

Depuis la loi Lagarde de 2010, l’emprunteur n’est plus contraint de souscrire l’offre d’assurance de son organisme prêteur. Il peut effectivement procéder à une délégation d’assurance et souscrire une couverture individuelle chez un assureur externe. Ainsi, si votre banque refuse de vous assurer en raison de votre cancer, votre projet immobilier n’est pas menacé !

Si vous vous heurtez à un tel refus d’assurance de prêt, nous vous conseillons donc de déléguer votre assurance. Vous en ferez même des économies ! En effet, la délégation d’assurance permet d’obtenir un contrat personnalisé, avec un taux adapté, tandis que l’offre de la banque est un contrat de groupe, mutualisant les risques de tous les emprunteurs. Seule condition à cela : choisir un contrat qui respecte l’équivalence des garanties.

L'équivalence des garanties signifie que le contrat que vous envisagez doit comporter des garanties au moins équivalentes à celles proposées par le contrat de votre banque.

Vous avez comparé les offres, contacté des dizaines d’assureurs mais ne faites face qu’à des refus ? Un courtier peut vous aider ! Un professionnel du secteur peut vous guider si vous présentez un tel risque aggravé de santé. Enfin, d’autres solutions peuvent être mises en place avec votre banque pour garantir votre prêt, telles que l’hypothèque, le nantissement, et la caution.

FAQ

Comment emprunter quand on a eu un cancer ?

La convention Aeras et le droit à l'oubli ont facilité les conditions d'emprunt suite à un cancer.

Quelle assurance prêt pour risques aggravé de santé ?

L'assurance prêt immobilier est adaptée à votre situation. Selon le risque aggravé de santé que vous représentez, l'application d'une surprime est possible, tout comme le refus d'assurance. Pour trouver le meilleure contrat, comparez les offres du marché.

Comment s'appelle la convention qui permet d'assurer toute personne même avec une problématique de santé importante ?

La convention qui facilite l'accès à l'assurance emprunteur en cas de risque aggravé de santé est la Convention Aeras.

Notez cet article

Note moyenne 0 / 5. Votes : 0


Un expert vous répondra