Faut il souscrire une assurance hospitalisation ?

Le système de santé public français est l’un des meilleurs au monde. Si l’Assurance Maladie prend en charge une grande partie des dépenses santé, elle ne couvre pas tous les frais d’hospitalisation. Et ce n’est pas au moment de vous rendre à l’hôpital que vous allez vous préoccuper de l’aspect financier ! L’hospitalisation peut être couverte par la mutuelle mais peut aussi faire l’objet d’un contrat spécifique.

Alors, pourquoi souscrire une assurance hospitalisation seule ? Que dit la loi ? L’assurance hospitalisation sans carence, est-ce possible ? Explications, conseils et comparaison… on vous dit tout sur l’assurance hospitalisation.

Que choisir entre assurance hospitalisation et mutuelle ?

Vous avez le choix de vous tourner vers une mutuelle comportant une garantie hospitalisation, ou bien de souscrire un contrat d’assurance hospitalisation seule. Les deux couvertures remboursent la plupart des frais non-pris en charge par l’Assurance maladie, à condition que le contrat contienne bien les garanties nécessaires.

Alors comment choisir ? Pour savoir si la garantie hospitalisation de votre complémentaire santé suffit ou s’il est préférable de souscrire une assurance hospitalisation, le comparatif sur les éléments listés ci-dessous doit être réalisé. Le prix n’est pas le seul critère à prendre en compte, au contraire ! Ainsi, vous pouvez comparer les éléments suivants :

  • Frais d’hospitalisation pris en charge (le niveau de garantie),
  • Taux de remboursement pour chaque garantie,
  • Délais de carence,
  • Plafonds d’indemnisation,
  • Exclusions de garanties,
  • Franchises,
  • Etablissements hospitaliers dans lesquels vous pouvez vous rendre pour vos soins.

Qu’est-ce que l’assurance hospitalisation ?

L’hospitalisation peut être définie comme l’admission et le séjour d’un patient dans un centre hospitalier. Qu’elle soit due à un accident ou à une maladie, l’hospitalisation coûte généralement très cher. Honoraires des soignants, occupation d’une chambre, opération, analyses, examens… de nombreux éléments font gonfler la facture. L’assurance hospitalisation permet de couvrir la totalité ou une partie de ces frais, selon la couverture choisie.

Egalement appelée mutuelle hospitalisation, il s’agit d’une alternative à la mutuelle santé classique. Elle permet donc un remboursement des frais relatifs à l’hospitalisation non pris en charge ou mal couverts par l’Assurance Maladie.

Que dit la loi sur l’assurance hospitalisation ? Cette protection santé n’est pas obligatoire, mais est tout de même fortement recommandée compte tenu du coût que peut représenter une hospitalisation.

Que couvre une assurance hospitalisation seule ?

Environ 80 % des frais d’hospitalisation sont couverts par l'Assurance Maladie. L’assurance hospitalisation vient en complément de cette prise en charge et couvre le ticket modérateur, c’est-à-dire le montant restant à votre charge (environ 20 % des frais réels).

L’assurance hospitalisation prend donc en charge ce que l’AM ne prévoit pas. Voici les principales garanties :

  • Dépassement d’honoraires : pratiqués par plus de 70 % des spécialistes,
  • Forfait journalier d’hospitalisation,
  • Frais d’accompagnant : lit supplémentaire pour la personne qui vous accompagne, repas, etc.
  • Dépenses personnelles : les extras de “confort” tels que la télévision dans la chambre,
  • Indemnités journalières
  • Soins préopératoires et postopératoires,
  • Garanties d’assistance : trajets d’un proche au chevet, aide à domicile, prise en charge de vos animaux, etc.
  • Perte de salaire lié à votre un arrêt de travail peut également faire partie de la couverture de l’assurance hospitalisation.

Il existe différents types d’hospitalisation : hôpital de jour, chirurgie ambulatoire, hospitalisation à domicile, et hospitalisation à temps partiel. Bien souvent, vous pouvez choisir le niveau de garantie et l’inclusion ou non de ces prises en charge.

Assurance hospitalisation : quels avantages ?

L’assurance hospitalisation seule permet une meilleure prise en charge que la garantie hospitalisation de la complémentaire santé : l’indemnisation est considérée plus intéressante. Le taux de remboursement est en général plus élevé que pour une mutuelle générale, et les garanties d’assistance sont également plus complètes.

Nous l’avons vu, l’Assurance Maladie prend en charge une bonne partie des frais d’hospitalisation, mais cela est sous réserve que vous soyez hospitalisé dans un établissement conventionné ou dans un hôpital public ! L’assurance hospitalisation peut vous permettre d’être mieux couvert si vous souhaitez une hospitalisation dans une clinique non conventionnée par exemple.

En revanche, il est assez compliqué de trouver une assurance hospitalisation sans carence. Les assureurs fixent un délai de carence de 3 à 9 mois pour éviter les abus. Il n’est pas impossible de trouver une couverture sans carence mais préparez-vous à y mettre le prix !

Lettre de résiliation d’assurance hospitalisation

L’assurance hospitalisation n’est pas un contrat obligatoire, vous pouvez donc y mettre fin :

  • A date d‘échéance, c’est-à-dire à date anniversaire de votre contrat. Pour cela, vous devez pour une lettre de résiliation avec accusé de réception 1 mois avant cette date à votre assureur. Vous n'avez pas à justifier le motif de votre résiliation.
  • Hors échéance en cas de changement de situation (mariage, augmentation de prime non justifiée, déménagement, départ en retraite…). Dans ce cas, vous pouvez demander la résiliation à tout moment mais devez justifier.
  • Hors échéance si vous souscrivez un contrat collectif obligatoire par le biais de votre employeur.

Vous trouverez ci-dessous un modèle de lettre de résiliation d’assurance hospitalisation.

lettre de resiliation assurance hospitalisation

FAQ

C'est quoi une assurance hospitalisation ?

L’assurance hospitalisation couvre les frais liés à une hospitalisation suite à accident ou en raison d’une maladie. Non obligatoire, elle vient compléter l’indemnisation de l’Assurance Maladie. Elle peut faire l’objet d’un contrat spécifique ou d’une garantie de complémentaire santé.

Qui doit payer les frais d’hospitalisation ?

L’Assurance Maladie couvre 80 % de vos frais d’hospitalisation à condition qu’elle ait lieu dans un établissement public ou une clinique privée conventionnée. Votre mutuelle santé ou votre assurance hospitalisation entre ensuite en jeu pour prendre en chare les 20 % restants.

Notez cet article

Note moyenne 5 / 5. Votes : 1


Un expert vous répondra